Conférence

Jouvence, dormance et paysage : la Sentimenthèque comme genèse scripturale / Aurélie Dinh Van [texte lu par Catherine Mazauric]

Réalisation : 9 octobre 2014 Mise en ligne : 9 octobre 2014
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Jouvence, dormance et paysage : la Sentimenthèque comme genèse scripturale / Aurélie Dinh Van [texte lu par Catherine Mazauric]. In "Patrick Chamoiseau et la mer des récits", colloque international organisé par le laboratoire Lettres, Langages et Arts (LLA CREATIS) de l'Université Toulouse Jean-Jaurès-campus Mirail, 8-10 octobre 2014. Thématique 4 : Gaïa et la mer des récits 1.

La Sentimenthèque entendue comme la reconfiguration émotionnelle de la bibliothèque intérieure joue un rôle clé dans l’initiation du lecteur à la posture d’auteur. Dans cette perspective, il s’agira d’étudier la manière dont cet inventaire ambulant défait le monolinguisme d’œuvres autrement inféodées à leur territoire de prescription pour se réclamer tout au contraire de relier l’incompatible. Le lecteur scripteur d’Écrire en pays dominé affirme là son pouvoir de redonner vie aux livres endormis par la dialogisation jubilatoire des imaginaires au départ déliés et frontiérisés. Il met en œuvre à cet égard toute une dialectique rabelaisienne dela « destruction – fécondation » qui, dans sa procédure de carnavalisation du mélancolique postcolonial, promeut une réinvention génésique de la littérature. L’ « Écrire de jouvence » rejoint alors véritablement une éthique environnementale qui offre à la littérature une nouvelle consécration, toute écologique cette fois, à savoir qui transfigure d’une part le texte en paysage placé sous la régie émotionnelle du souvenir littéraire, et qui d’autre part renoue avec l’énergie du vivant et découvre dans le potentiel de germination du livre endormi retourné à la vie ce pouvoir métamorphique du fétide et du morne. D’où l’attention que l’on portera aux auteurs de la Sentimenthèque, que Chamoiseau cite afin de créer des connivences inédites, desquelles surgissent dorénavant de nouvelles solidarités scripturales.

[Illustration adaptée de "Mystery River", photographie de Mattias Ripp, 2014, publiée sur Flickr].

Intervenants
Thèmes
Notice
Langue :
Français
Crédits
Samir BOUHARAOUA (Réalisation), Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Production), SCPAM / Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Publication)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés à l'Université Toulouse Jean Jaurès-campus Mirail et aux auteurs.
Citer cette ressource:
UT2J. (2014, 9 octobre). Jouvence, dormance et paysage : la Sentimenthèque comme genèse scripturale / Aurélie Dinh Van [texte lu par Catherine Mazauric]. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/76863. (Consultée le 22 mai 2022)
Contacter
Documentation

BRUYÈRE, Vincent (2012). La différence francophone. De Jean de Léry à Patrick Chamoiseau, Presses Universitaires de Rennes, coll. plurial, 202 p.

CHAMOISEAU, Patrick (2012). L'Empreinte à Crusoé, Paris, Éditions Gallimard, 258 p.

PETIT, Michèle (2005). Éloge de la lecture, la construction de soi, Paris, Éditions Belin, 159 p.

CHAMOISEAU, Patrick (1997). Écrire en pays dominé, Paris, Éditions Gallimard, 336 p. [rééd. Folio, 2002].

> Voir aussi la bibliographie générale, à télécharger dans l'onglet "Documents" de la vidéo d'introduction au colloque.

Dans la même collection

Sur le même thème