Conférence

Le roman comme atelier : la scène de l'écriture dans les romans de Chamoiseau / Lise Gauvin

Réalisation : 8 octobre 2014 Mise en ligne : 8 octobre 2014
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Le roman comme atelier : la scène de l'écriture dans les romans de Chamoiseau / Lise Gauvin. In "Patrick Chamoiseau et la mer des récits", colloque international organisé par le laboratoire Lettres, Langages et Arts (LLA CREATIS) de l'Université Toulouse Jean-Jaurès-campus Mirail, 8-10 octobre 2014. Thématique 2 : Le livre et la parole.

Les écrivains francophones ont en commun de se situer « à la croisée des langues », dans un contexte de relations conflictuelles –ou tout au moins concurrentielles- entre le français et d’autres langues de proximité. Ce qui engendre chez eux une sensibilité plus grande à la problématique des langues, soit une surconscience linguistique qui fait de la langue un lieu de réflexion privilégié, un espace de fiction voire de friction (Gauvin, 1999,2000). Si cette surconscience linguistique se traduit dans plusieurs récits par une interrogation sur la fonction du langage, une autre forme d’autoréflexivité traverse également l’ensemble de la production romanesque. Il s’agit alors de représenter, à travers un personnage d’écrivain, le « pourquoi écrire » et d’inscrire dans la texture même du récit la problématique de l’écriture. Ces « romanciers fictifs », doubles plus ou moins avoués de leurs auteurs, jalonnent les récits à la manière d’une figure récurrente dont les modalités renvoient à autant de variations autour du personnage de l’écrivain et de l’image publique qui lui est attachée. Quels sont leurs attributs et quelles fonctions leurs sont dévolues ? Quelles représentations de l’écriture sont ainsi projetées ? Dans les romans de Chamoiseau, la prise en charge du récit par un personnage en situation d’écriture, se dédouble à son tour en plusieurs figures d’écrivains qui sont autant d’instances concurrentielles. La compétence littéraire est ainsi partagée entre diverses instances, celles-ci servant de relais à une plus vaste problématique de l'écriture, chaque figure d'écrivain devenant ainsi les maillons d'une chaîne ininterrompue, comme les variantes inépuisables d'une histoire/Histoire. Histoire à la fois collective, au sens de récit commun, et singulière, au sens des histoires fictives et des destins individuels racontés par les narrateurs successifs, tous en posture d'écrivain. C'est cette interrogation à plusieurs niveaux qui fait l'originalité de ces romans, le métadiscours sur l’écriture- et la littérature- appartenant aussi bien au narrateur-scripteur qu’è ses doubles. C’est cette interrogation plusieurs niveaux que nous examineront dans quelques romans de Chamoiseau, parmi lesquels Texaco, Biblique des derniers gestes (2002), Un dimanche au cachot (2007), Les neuf consciences du Malfini (2009) et l’Empreinte à Crusoé.

[Illustration adaptée de "Mystery River", photographie de Mattias Ripp, 2014, publiée sur Flickr].

Intervenant
Thème
Notice
Langue :
Français
Crédits
Université Toulouse II-Le Mirail SCPAM (Publication), Samir BOUHARAOUA (Réalisation), Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Production), Lise Gauvin (Intervenant)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés à l'Université Toulouse Jean Jaurès-campus Mirail et aux auteurs.
Citer cette ressource :
Lise Gauvin. UT2J. (2014, 8 octobre). Le roman comme atelier : la scène de l'écriture dans les romans de Chamoiseau / Lise Gauvin. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/76803. (Consultée le 2 février 2023)
Contacter
Documentation

TRIKI, Wafa (2016). L’archi-écriture d’une bi-langue chamoisienne, Carnets, 7, mai 2016. [En ligne : http://carnets.revues.org/1001].

GAUVIN, Lise (2013). D’un monde l’autre. Tracée des  littératures  francophones, Montréal, Éditions Mémoire d’encrier, 456 p.

GAUVIN, Lise, VAN DEN AVENNE, Cécile, CORINUS, Véronique, SELAO, Ching (2013). Parodies, pastiches, réécritures. La question des modèles dans les littératures francophones, Lyon, ENS Éditions, coll. Signes, 290 p.

GAUVIN, Lise (1997). L’écrivain francophone à la croisée des langues : entretiens, Paris, Éditions Karthala, 183 p.

> Voir aussi la bibliographie générale, à télécharger dans l'onglet "Documents" de la séquence vidéo d'ouverture du colloque.

Dans la même collection