Conférence

Rétro-Design de l’attention : qu’avons-nous appris ? / Hubert Guillaud

Réalisation : 10 décembre 2018 Mise en ligne : 10 décembre 2018
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Rétro-Design de l’attention : qu’avons-nous appris ? / Hubert Guillaud, in Journée d'étude "Vox Machines" organisée sous la responsabilité scientifique de Julien Drochon et Anthony Masure par le Pôle Nouveaux Médias de l'École supérieure d'art des Pyrénées (ESA, Pau-Tarbes) et le Master Design Transdisciplinaire, Cultures et Territoires, Université Toulouse Jean-Jaurès, 10 décembre 2018.

Retour sur les enseignements du groupe de travail Rétro-Design de l’attention de la Fing, think tank qui vient en aide aux entreprises, aux institutions et aux territoiresà anticiper les mutations liées aux technologies et à leurs usages.

« La prise en compte de l’expérience utilisateur par les systèmes numériques pose la question de l’attention de ceux qui sont amenés à les utiliser. Comme l’a très bien pointé le designer Tristan Harris dans son article « Comment la technologie pirate l’esprit des gens », les services et produits numériques portent la question de la conception comportementale à des niveaux de sophistication inédits, notamment en s’appuyant sur l’exploitation de nos biais cognitifs et de nos interactions sociales, puissants moteurs d’activation de nos comportements. Il montre comment le design « capte », « accroche » les utilisateurs en stimulant leurs comportements. Trop souvent, la seule réponse qu’obtiennent les utilisateurs à ces problèmes attentionnels est qu’elle relève de leur responsabilité, alors que des milliers de designers agencent toujours plus finement la frontière entre l’incitation et la manipulation, en façonnant chaque boucle de rétroaction du moindre de leurs outils. Les stratégies d’exploitation attentionnelle que produisent les concepteurs vont devenir de plus en plus visibles à mesure que de plus en plus d’outils vont les utiliser. Elles sont donc appelées à être de plus en plus critiquées, pointées du doigt… voire certainement régulées. En même temps, ces conceptions permettent aussi de les voir agir et nous offrent un outil inédit pour les décomposer, les analyser, les comprendre et agir collectivement sur leurs effets. Cela permet au vaste champ de l’économie de l’attention d’avoir enfin accès à des objets granulaires pour en construire une critique et donc des réponses ciblées. L’angle du design pour observer l’économie de l’attention que pointe Harris est un levier pour comprendre et déconstruire ce qu’il se passe. Il permet également de reconstruire, de reconcevoir, ce qui a été conçu en pointant précisément les problèmes que cause la conception. Que changerait aux stratégies des concepteurs le fait d’avoir des systèmes attentionnellement respectueux des utilisateurs ? Qui permettent aux utilisateurs de gérer leur attention, de modifier les paramètres qui la façonnent, plutôt que de le faire pour eux ? Qu’est-ce que cela libérerait ? Quels nouveaux services et modèles économiques cela permettrait-il d’imaginer ? Tel est l’enjeu du nouveau sujet qu'a souhaité explorer la Fing : partir à la recherche de pistes d’innovation pour un design de l’attention responsable. Il est temps de reprendre un train d’avance sur le rôle des utilisateurs dans l’expérience utilisateur qu’entreprises et institutions façonnent ! De redonner du pouvoir aux utilisateurs ! Qu’avons nous appris ? Quelles pistes de réappropriation proposons-nous ? » (Hubert Guillaud, extrait de Pour un rétro-Design de l'attention, 18/10/2017).

Intervenants
Thèmes
Notice
Langue :
Français
Crédits
Claire SARAZIN (Réalisation), Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Production), SCPAM / Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Publication)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés à l'Université Toulouse Jean Jaurès et aux auteurs.
Citer cette ressource:
UT2J. (2018, 10 décembre). Rétro-Design de l’attention : qu’avons-nous appris ? / Hubert Guillaud. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/100623. (Consultée le 22 mai 2022)
Contacter
Documentation

ARONSON Polina, « The quantified heart », Aeon.co. [En ligne : https://aeon.co/essays/can-emotion-regulating-tech-translate-across-cultures].

BRATTON Benjamin H., The Stack. On Software and Sovereignty, Cambridge, MIT Press, 2016. 

CASILLI Antonio, « Les humains derrière Cortana », La Quadrature du Net, 18 mai 2018. [En ligne : https://www.laquadrature.net/fr/temoin_cortana].

CAVAZZA Fred, « Comment les interfaces vocales vont accélérer la transformation digitale », FredCavazza.net, 9 juillet 2018. [En ligne : https://fredcavazza.net/2018/07/09/comment-les-interfaces-vocales-vont-accelerer-la-transformation-digitale/].

CAVAZZA Fred, « Les interfaces naturelles nous préparent à l’ère post-smartphone », FredCavazza.net, 24 juillet 2018. [En ligne : https://fredcavazza.net/2018/07/24/les-interfaces-naturelles-nous-preparent-a-lere-post-smartphone/].

CHATELLIER Régis (dir.), « [dossier] Assistants vocaux », Paris, Cnil, Linc, 2018. [En ligne : https://linc.cnil.fr/fr/dossier-assistants-vocaux].

CLOUET Laurent, « Assistant vocal », entretien avec Xavier Mouton-Dubosc, Toulouse, Radio FMR, CPU Programme, n° 62, 5 octobre 2017. [En ligne : https://cpu.dascritch.net/post/2017/10/05/Ex0062-Assistant-vocal].

CRAWFORD Kate, JOLER Vladan, « Anatomy of an AI System: The Amazon Echo As An Anatomical Map of Human Labor, Data and Planetary Resources », AI Now Institute and Share Lab, septembre 2018. [En ligne :  https://anatomyof.ai].

DAUTREY Jehanne, QUINZ Emanuele (dir.), Strange Design. Du design des objets au design des comportements, Forcalqueiret, It Éditions, 2014. 

ERTZSCHEID Olivier, « We need to talk. À propos du père Noël, des mensonges d’État et des interfaces vocales », Affordance.info, 24 septembre 2018. [En ligne : https://www.affordance.info/mon_weblog/2018/09/we-need-to-talk.html]

GRIZIOTTI Giorgio, Neurocapitalisme. Pouvoirs numériques et multitudes [2016], Caen, C&F Éditions, 2018, 316 p.

KIEFFER Aurélie, « Gafa : la voix est libre ? », France Culture, Le magazine de la rédaction, 5 janvier 2018, https://www.franceculture.fr/emissions/le-magazine-dela-redaction/gafa-la-voix-est-libre

GUILLAUD, Hubert, « Si les assistants vocaux sont la solution, quel est le problème ? ». InternetActu.net, 13 janvier 2019. [En ligne : http://internetactu.blog.lemonde.fr/2019/01/13/si-les-assistants-vocaux-sont-la-solution-quel-est-le-probleme/].

LEVER Emily, « I Was a Human Siri », Nymag.com, 26 avril 2018, http://nymag.com/selectall/smarthome/iwas-a-human-siri-french-virtual-assistant.html

MASURE Anthony, PANDELAKIS Pia, « Assistants personnels, l’Ère de Jarvis », Toulouse, Radio FMR, CPU Programme, n° 57, 15 juin 2017, [https://cpu.dascritch.net/post/2017/06/15/Ex0057-Assistants-personnels%2C-l%E2%80%99%C3%88re-de-Jarvis].

ONG Walter J., HARTLEY John, Oralité et écriture. La technologie de la parole, Paris, Éditions Les belles lettres, 2014.

PANDELAKIS Pia, « “Done by app” : du design de services au quadrillage du réel », MEI. Médiation Et Information, 40, 2017, 63-76.

RICHARDSON John H., « AI Chatbots try to schedule meetings-without enraging us », Wired.com, 24 mai 2018, https://www.wired.com/story/xai-meeting-aichatbot/

SANTOLARIA Nicolas, Dis Siri, Enquête sur le génie à l’intérieur du smartphone, Paris, Éditions Anamosa, 2016, 312 p.

STERNE Jonathan, The Sound Studies Reader, Londres, Routledge, 2012.

STERNE Jonathan, Une histoire de la modernité sonore [2003], trad. de l’anglais par Maxime Boidy, Paris, Éditions La Découverte, 2015.

Dans la même collection

Sur le même thème