Conférence
Notice
Langue :
Espagnol, castillan
Crédits
Université Toulouse II-Le Mirail SCPAM (Publication), Université Toulouse II-Le Mirail (Production), Samir BOUHARAOUA (Réalisation), Stéphane Michonneau (Intervention), Zacarías Moutoukias (Intervention), Michel Bertrand (Intervention)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés à l'Université Toulouse II-Le Mirail et aux auteurs.
Citer cette ressource :
Stéphane Michonneau, Zacarías Moutoukias, Michel Bertrand. UT2J. (2011, 17 octobre). Changement institutionnel et fiscalité dans le monde hispanique (1750-1850) : ouverture du colloque , in Changement institutionnel et fiscalité dans le monde hispanique (1750-1850). [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/57603. (Consultée le 21 février 2024)

Changement institutionnel et fiscalité dans le monde hispanique (1750-1850) : ouverture du colloque

Réalisation : 17 octobre 2011 - Mise en ligne : 17 octobre 2011
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Changement institutionnel et fiscalité dans le monde hispanique (1750-1850) : ouverture du colloque / Michel Bertrand, Stéphane Michonneau, Zacarías Moutoukias. Colloque organisé par le laboratoire "France Méridionale et Espagne : histoire des sociétés du Moyen-Âge à l'époque contemporaine" (FRAMESPA). Toulouse : Université Toulouse II-Le Mirail, 17-19 octobre 2011.

Ce colloque propose un débat sur les mécanismes d'évolution des institutions politiques, administratives et sociales, durant cette période de profondes mutations de la Monarchie hispanique. Et il cherche a appréhender ces mécanismes à partir de l'histoire de la fiscalité et a travers l'analyse des liens entre cette dernière et la vie économique ou politique, ainsi que celle des aspects sociaux liés a son fonctionnement. Par conséquent, les problèmes fiscaux sont envisagés dans leur interdépendance avec les transformations et les bouleversements institutionnels plus vastes. Cette approche a amené à choisir comme point de départ du colloque l’intérieur même des dynamiques institutionnelles. Par l'étude d'un seul phénomène dans des contextes divers, mais à l'intérieur d'un même cadre institutionnel global et d'une même tradition administrative – celle de l'Empire espagnol- il s'agit d'approfondir la nature des liens, très complexes, qui relient les changements politiques, sociaux et économiques et dégager des articulations transposables tant dans le champ des études économiques que dans celles des études sur l'Etat et les réseaux de pouvoir. La succession de crises et bouleversements depuis la Guerre de Sept Ans et le début des réformes des Bourbons jusqu’à l'occupation napoléonienne de la péninsule Ibérique, avec pour corollaire les indépendances et le financement de la guerre ainsi que la construction des nouveaux Etats de deux cotés de l’Atlantique, constitue le contexte dans lequel s’inscrit la réflexion.

El presente coloquio intenta organizar un debate sobre los mecanismos de evolución de las instituciones políticas, administrativas y sociales que se sucedieron en los territorios de la monarquía hispana, durante dicho periodo de profundas mutaciones. Y el coloquio procura aprehender dichos mecanismos a partir de la historia de la fiscalidad y del análisis de los lazos que la vinculan a la vida económica y política, así como de los aspectos sociales de su funcionamiento. Se considera, por lo tanto, a los problemas fiscales en su interdependencia con las transformaciones y los trastornos institucionales más amplios. Este enfoque ha conducido a situar la perspectiva de nuestro coloquio a partir del interior mismo de las dinámicas institucionales. Por medio del estudio de un mismo fenómeno -el de la fiscalidad- en contextos diversos, pero dentro del mismo marco institucional global y de la común tradición administrativa del imperio español, pretendemos profundizar el análisis de la naturaleza de los vínculos, extremadamente complejos, que unen los cambios políticos, sociales y económicos. E identificar de este modo las articulaciones que pueden transponerse tanto al campo de los estudios económicos, como al de los estudios sobre el estado y de las redes de poder. La sucesión de crisis y trastornos que se fueron sucediendo entre, por un lado, la Guerra de Siete Años y el comienzo de las Reformas borbónicas y, por el otro, la ocupación napoleónica de España, con su corolario de independencias y construcción de nuevos estados a ambos lados del Atlántico, constituye entonces el contexto en el cual se sitúa la reflexión.

Intervention

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants et intervenantes

Sur le même thème