Conférence
Notice
Langue :
Espagnol, castillan
Crédits
Université Toulouse II-Le Mirail SCPAM (Publication), Université Toulouse II-Le Mirail (Production), Claire SARAZIN (Réalisation), Elena de Lorenzo Álvarez (Intervention)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés à l'Université Toulouse Jean Jaurès et aux auteurs.
Citer cette ressource :
Elena de Lorenzo Álvarez. UT2J. (2017, 10 novembre). La censura de obras francesas en la España del siglo XVIII / Elena de Lorenzo Álvarez , in Espagne-France : transferts, échanges et mobilités (XVIIIe-XIXe-XXe siècle) . [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/96287. (Consultée le 24 février 2024)

La censura de obras francesas en la España del siglo XVIII / Elena de Lorenzo Álvarez

Réalisation : 10 novembre 2017 - Mise en ligne : 10 novembre 2017
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

La censura de obras francesas en la España del siglo XVIII / Elena de Lorenzo Álvarez, in Journée d'études "Espagne-France : transferts, échanges et mobilités (XVIIe-XIXe-XXe siècles)" organisée par Cécile Mary Trojani, Émilie Cadez et Alet Valero du Centre d'études ibériques et ibéro-américaines (CEIIBA), Université Toulouse Jean Jaurès, 10 novembre 2017.* Illustration : Gavarnie, lithographie d'Antoine Ignace Melling (vers 1826-1830).

A partir de 1769 y hasta 1808, la maquinaria censora dirigida desde el Consejo de Castilla, y delegada en sociedades, academias y particulares en los aledaños del poder, estaba en plenofuncionamiento: todo autor que quisiera ver publicada su obra se veía sometido a este proceso de censura previa, en función del cual se concedían o denegaban las licencias de impresión. Este eficaz proceso de control cultural, aunque perfectamente comprensible en el marco de la ideología de la Ilustración -en lo que hace al caso, reformadora, intervencionista y elitista-, atañía también a las traducciones (en ocasiones más bien adaptaciones). El resultado de las censuras podía ser favorable, desfavorable o, en muchos casos, favorable con reparos. Esta comunicación plantea una casuística significativa de traducciones de obras francesas de diverso carácter que corrieron sin reparos, fueron prohibidas o hubieron de ser revisadas para poder ver la luz; y de las razones que los censores esgrimieron para justificar tales decisiones.

Dans cette communication, Elena de Lorenzo Álvarez s’est intéressée au processus de pré-censure civile que subissaient les œuvres françaises traduites en espagnol avant d’obtenir la licence d’impression, entre 1769 et 1808. Connaître les dessous de ce processus, considéré alors comme une mesure indispensable de « contrôle culturel », est important car il nous renseigne sur les principes idéologiques et esthétiques qui animaient le personnel des institutions chargées de cette tâche (Academia de la Historia, Academia de la Lengua, Consejo de Estado, etc.). Et il se trouve que, contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce sont souvent des critères esthétiques (style, erreurs grammaticales, etc.) qui présidaient au choix de censurer ou de demander la modification d’une œuvre donnée, faisant ainsi du censeur une sorte de « correcteur » avant la lettre.

Intervention
Thème
Discipline :
Documentation

DURÁN LÓPEZ, Fernando (coord.), PAMPLIEGA PEREIRA, Víctor, VELASCO MORENO, Eva, CONDE NARANJO, Esteban, DE LORENZO ÁLVAREZ, Elena (2016), Instituciones censoras. Nuevos acercamientos a la censura de libros en la España de la Ilustración. Madrid, Consejo Superior de Investigaciones Científicas (CSIC), coll. Biblioteca de Historia, 267 p.

GUEREÑA, Jean-Louis, ZAPATA, Mónica (dirs) (2009). Censures et manipulations dans les mondes ibérique et latino-américains. Tours, Presses universitaires François-Rabelais, 388 p.

DOMERGUE, Lucienne (1996). La censure des livres en Espagne à la fin de l'Ancien Régime. Madrid, Casa de Velázquez, 354 p.

BÉLORGEY, Jean (1987). Un exemple des infortunes de la censure en Espagne: les traductions espagnoles de la Zaïre de Voltaire, Crisol, 7, 11-31.

> Voir aussi la bibliographie générale établie par le CADIST de la Bibliothèque Universitaire de l'Université Toulouse Jean-Jaurès, à télécharger dans l'onglet "Documents".

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants et intervenantes