Conférence
Notice
Langue :
Français
Crédits
Université Toulouse II-Le Mirail SCPAM (Publication), Université Toulouse II-Le Mirail (Production), Claire SARAZIN (Réalisation), Cécile Mary-Trojani (Intervention)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés à l'Université Toulouse Jean Jaurès et aux auteurs.
Citer cette ressource :
Cécile Mary-Trojani. UT2J. (2017, 10 novembre). Un jeune basque à Toulouse au milieu du XVIIe siècle / Cécile Mary Trojani , in Espagne-France : transferts, échanges et mobilités (XVIIIe-XIXe-XXe siècle) . [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/96289. (Consultée le 4 mars 2024)

Un jeune basque à Toulouse au milieu du XVIIe siècle / Cécile Mary Trojani

Réalisation : 10 novembre 2017 - Mise en ligne : 10 novembre 2017
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Un jeune basque à Toulouse au milieu du XVIIe siècle / Cécile Mary Trojani, in Journée d'études "Espagne-France : transferts, échanges et mobilités (XVIIe-XIXe-XXe siècles)" organisée par Cécile Mary Trojani, Émilie Cadez et Alet Valero du Centre d'études ibériques et ibéro-américaines (CEIIBA), Université Toulouse Jean Jaurès, 10 novembre 2017.* Illustration : Gavarnie, lithographie d'Antoine Ignace Melling (vers 1826-1830).

Dans cette communication, Mary Trojani étudie la formation au XVIIIème siècle d’un réseau liant le Pays Basque à la ville de Toulouse, notamment en raison de l’attractivité du collège jésuite de ladite ville, où plusieurs jeunes nobles basques firent leurs études à cette époque. Ce mouvement a été initié en 1740 par le comte de Peñaflorida, qui y envoie son fils Javier María de Munibe, le futur fondateur de la Real Sociedad Bascongada de Amigos del País (1765). Ce réseau semble s’être tissé à partir d’affinités scientifiques et idéologiques : adhésion d’une partie de la noblesse basque aux idées des Lumières, réputation scientifique des jésuites de Toulouse, Académie provinciale des Sciences de Toulouse, etc.

Intervention
Thème
Discipline :
Documentation

MARY TROJANI, Cécile (2004). L'écriture de l'amitié dans l'Espagne des Lumières : la Real Sociedad Bascongada de los Amigos del País, d'après la source épistolaire. Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 345 p.

DOMERGUE, Lucienne (1969). La Real Sociedad Matritense de Amigos del País y la prensa económica, Moneda y Crédito, 109, 25-58.

IRIARTE, Joaquin (1991). El Conde de Peñaflorida y la Real Sociedad Bascongada de los Amigos del País(1729-1785) : estudio histórico-social y filosófico : ser y saber modernos. San Sebastián : Real Sociedad Bascongada de los Amigos del Pais, 353 p.

IRIARTE, Joaquín (1966). Javier María de Munibe e Idiáquez. Conde de Peñaflorida. Fundador de la Real Sociedad Bascongada de los Amigos del País”, Boletín de la Real Sociedad Bascongada de los Amigos del País, año XXII, Cuaderno II, San Sebastián, 191-214.

> Voir la bibliographie générale établie par le CADIST de la Bibliothèque Universitaire de l'Université Toulouse Jean-Jaurès à télécharger dans l'onglet "Documents".

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants et intervenantes