Conférence

Les énergies renouvelables : pollution des sols et recyclage des dechets - Robert Lion

Réalisation : 14 novembre 2008 Mise en ligne : 14 novembre 2008
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Une conférence de l'UTLS au Lycée

Les énergies renouvelables : pollution des sols et recyclage des dechets

Par Robert Lion, président d'Agrisud

Lycée Sainte Anne (Anglet 64)

en partenariat avec la région Aquitaine

Intervenants
Thèmes
Notice
Langue :
Français
Crédits
UTLS au lycée (Réalisation), UTLS au lycée (Production)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource:
UTLS lycée. (2008, 14 novembre). Les énergies renouvelables : pollution des sols et recyclage des dechets - Robert Lion. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/34855. (Consultée le 18 août 2022)
Contacter
Documentation

UTLS – 14 nov 2008

Déchets

1/ Vue d’ensemble
Un phénomène contemporain. Sociétés anciennes : zéro déchets ; la nature : zéro déchets.
Trente Glorieuses : la société de consommation, l’urbanisation, l’incurie écologique. 30.000 décharges en France. Partout dans le monde : l’Afrique bleue. Participe fortement à l’empreinte écologique.

Total déchets France 2007 : 627 Mt/an (x 4 en 25 ans)
Déchets ménagers : 25 Mt/an = 400 kg/tête/an
= 1,1 kg/tête/jour

Traitement, France, 2007:
o incinération 40 %
o décharge 40 %
o valorisation 20 % (All. 61 %, Norvège 56 %)
Valorisation =
· réutilisation, recyclage, récupération (les 3 « R »)
· cogénération, valorisation énergétique.
2/ Problèmes et solutions
Santé et environnement :
o décharges (infiltrations, méthane…)
o incinération (particules, fumées)
Déchets invisibles : transport, conso. d’énergie…
Déchets de longue durée :
o sacs plastique et non dégradables
o déchets de soins médicaux
o nucléaire
Pour les CL françaises : le problème N°1.
La solution est la « dématérialisation » de l’économie :
. Prévention : traiter le problème à la source et au long du cycle de vie : un recours aussi limité que possible aux ressources naturelles, par économie dans la production et par le recyclage
"le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas"
a) Eco-conception des produits et emballages (la REP)
o minimisation, non jetable, rechargeable
o éco-conditionnement
o cycle de vie, économie en boucle
o incitations économiques et réglementaires
b) Eco-consommation. Un consommateur « responsable »
o éviter les emballages ; conditionnements larges, vrac
o préférence pour les produits « éco-citoyens » : eau du robinet, papier recycle ; rechargeable, non jetable ; produits saisonniers
o rejet de l’inutile : pub, sacs/plastique
o louer, emprunter, partager ; services plutôt que produits

Energies renouvelables

A/ Regard rapide sur les problèmes globaux de l’énergie

1/ Chiffres globaux, France 2006, en tonnes-équivalent-pétrole (tep)

Energie primaire (…) F. 2006 275 M tep/an

Energie finale (…) 162 M tep/an (perte : 40 %)

Energie « utile » 88 M tep/an (perte : 65 %)

2/ Energie finale (consommée) en %

Chaleur quotidienne : 29 ) résidentiel,

Electricité quotidienne : 15 ) tertiaire 44

Transports 31

Industrie 23

Agriculture 2

Production de cette énergie finale (%), le "bouquet énergétique"

FranceMonde
FossilesØ . PétroleØ . GazØ . Charbon45224)) 71)352123)) 79)
RenouvelablesØ . Biomasse et autres ENR1114
NucléaireØ Nucléaire187

Renouvelables : vers 20 % en 2020,

50 % ou 65 % en 2050 ?

B/ Les grands problèmes liés à l’énergie : fragilité et incertitude

. Notre civilisation (XXème et XXIème siècles) est bâtie sur l’énergie facile et fossile. Or :

1/ Emissions de GES : menaces sur l’ « hospitalité de la Terre ».

2/ Ressources fossiles : un avenir compté.

. …3/ et pourtant la demande augmente (pays émergents, démographie).

Vers quoi allons-nous ?

o séisme culturel ?

o impasse (impossible développement) ?

o conflits planétaires ?

Principales controverses et tensions

o sécurité des approvisionnements : ressources fossiles, uranium

o nucléaire :

· accidents (fragilité de la filière)

· déchets

· prolifération

· centralisation (fragilité)

o technologies : faible rendement de l’électricité

o pétrole → automobile → étalement urbain

o environnement et agriculture :

· ressources fossiles

· réseaux

· agro-carburants contre : forêts ; alimentation.

Principales inconnues :

o technologies : hydrogène ? agro-carburants ? fusion thermo-nucléaire ; etc.

o comportements : flexibilité ou rigidité ; effet de « chocs » ou sobriété acceptée

o conflits internationaux

o prix du pétrole et rentabilité des gisements.

C/ E. N. R.

ProvenanceSystèmesUsages
Flux d'énergie terrestre. géothermie : o basse énergieo haute énergie (> 300° C). énergie marémotriceforages, PACforages, turbinesbarrages, turbineschauffage (PAC)électricitéélectricité
Flux d’énergie solaire. solaire thermique. solaire photovoltaïque . vent. hydraulique (cycle de l’eau). bois, biomasse, biogazcapteursfours solairespanneauxéoliennesbarrages, turbinesexploitation agricole et forestièrechaleurélectricitéélectricitéélectricitéélectricitéchauffage, combustibles
Flux d’origine humaine. agriculture. cogénération. énergie par inertieculture de maïs, betterave, canne à sucre, etc.recyclage localautomobilecarburantschaleur, électricité, électricité embarquée

Caractéristiques

Ø décentralisation, sauf très grandes installations

Ø possibilité de plus ou moins grande disponibilité/régions, climats

Ø appel au génie de l’homme :

§ architecture et urbanisme

§ rendement des agro-carburants

§ technologies, effet de masse, prix

Transports et développement durable
1/ Chiffres (France 2007)
a) transports 31 % de la consommation finale d'énergie
(pm) résidentiel, tertiaire 44 %
industrie 23 %
agriculture 2 %
35 % des émissions de GES
Progression : + 24 % sur 1990-2007
b) le mode routier : 92 % des émissions de GES du secteur transports
véhicules particuliers 84 % des déplacements de personnes
" " 58 % des GES liés au mode routier
(pl : 26 % - vul : 16 %)
Quasi-totale dépendance à l'égard du pétrole.
2/ Problématique. La voiture individuelle pose des problèmes en milieu :
. urbain : . .. pollution et sécurité ; GES et climat
. . congestion et coût économique
. lien entre étalement urbain et transport. . Phoenix
. France
. interurbain : - émissions de GES : train = 1/3 / voiture ; 1/ 4 / avion
. pollution, dangers
. congestion
et pourtant : . Chine : + 20 % / an, etc. Malgré le problème de consommation des sols (…)
. sortie des ports français : 94 % par la route.
France : le Grenelle de l'environnement
Principes : - les transports dans le "paquet énergie-climat" ; Kyoto en toile de fond
. prendre en compte la déplétion des énergies fossiles
. contribuer à une urbanisation durable.
Tout pousse à : . limiter la part de la voiture particulière
. développer les transports en commun et repenser l'urbanisation
. modération énergétique et réduction des émissions
. réduire le flux de personnes et matières transportées.
En milieu urbain : contenir la voiture individuelle : initiative CL, Etat, particuliers…
. la contre-performance USA, pvd ; les "périphériques"
. les initiatives locales : . bus scolaires, co-voiturage
. modes alternatifs individuels (vélo…)
. le soutien aux transports en commun ; la France en bonne position ; tramways, bus en site
propre ; aujourd'hui : les rocades ferroviaires
. les mesures pénalisantes : . péages, réduction des voies
. taxe ? bonus/malus
et aussi : . améliorer l'efficacité énergétique :
. progrès de la motorisation (hybrides, voiture électrique) ; les agro-carburants
. objectif : 120 g/CO2/km (180 aujourd'hui en moyenne en France)
. repenser l'urbanisation : villes polynucléaires compactes
. repenser la mobilité : télé-travail, télé-conférences… (concerne voiture et avion)
Transport longue distance : les modes alternatifs à la voiture et au poids lourd
Positif : . le rail : . TGV (Grenelle : 2000 km)
. transport inter-modal
. marchandises : approvisionnement grandes surfaces, etc.
. voie d'eau, voie maritime
. divers : dirigeables en Inde ?
Pénalisation ou recommandations :
. modes de consommation : attention à la distance, saisonnalité
. péages ou taxes/pl. (mesures partielles dans le Grenelle)
. contribution des compagnies d'aviation
Infrastructures : autoroutes et aéroports
. attention à la consommation des sols (capacité d'alimentation des hommes)
. les ONG : moratoire
. Grenelle : . . freinage (application incertaine)
. schéma national des infrastructures : en attente
3/ Conclusion
De gros intérêts en jeu.
Mais du point de vue du développement durable, les deux infrastructures qui déterminent l'avenir sont :
. le logement, l'urbanisme
. les modes de transport, les infrastructures

Avec les mêmes intervenants