Canal-U

Mon compte
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

EHESS



Rencontres Annuelles d’Ethnographie

L'idée des Rencontres Annuelles d’Ethnographie de l’EHESS est née du constat de la quantité et de la diversité de travaux menés par des doctorant.e.s et des jeunes chercheur.e.s issu.e.s de différentes disciplines des sciences sociales et qui recourent à l’enquête ethnographique. Conçues pour donner une plus grande visibilité à ces recherches et pour stimuler la réflexion autour de la méthode ethnographique, les premières Rencontres se sont tenues en novembre 2014. Suite au succès rencontré par ces dernières, les 14 et 15 octobre 2015 s'est tenue la Deuxième Édition des Rencontres Annuelles d’Ethnographie de l’EHESS à Paris.

L’exemple de la Chicago Ethnography Conference, qui réunit chaque année, depuis 16 ans, des doctorants des Universités de la ville nous a inspirés pour mettre en place un événement similaire à Paris. Ces premières Rencontres, organisées par les doctorant·e·s de l’EHESS, s’articuleront autour de 12 ateliers thématiques, dont les appels à communication figurent en fichier-joint. Elles visent à donner une plus grande visibilité à ces recherches et à stimuler la réflexion autour de la méthode ethnographique.
Les thématiques et axes de réflexion proposés concernent les différentes opérations de l’enquête ethnographique, tant le travail de constitution des données que l’analyse et la restitution des résultats d’enquête dans le cadre de travaux scientifiques. Prenant pour axe des thématiques, des moments ou des opérations spécifiques de l’enquête et/ou de l’écriture ethnographique, l’ensemble des ateliers allient les questionnements « de méthode » et « de fond ». Les dispositifs d’enquête présentés au sein des divers ateliers proposeront une réflexion sur la relation d’expérience à expérience que ces dispositifs permettent d’établir et sur leur capacité à faire découvrir un terrain particulier.
Quel est l’apport spécifique de l’ethnographie dans l’étude d’objets plus souvent traités de façon « macro », ou intangible, tels que l’État, la ville, le droit ou le genre ? Que signifie enquêter en territoire « sensible », et comment enquêter sur un terrain « problématique » ou «extrême»? Comment l’ethnographie éclaire-t-elle des objets très investis par d’autres approches, telles que les pratiques artistiques, le travail, les politiques publiques ou le secteur non gouvernemental ? Qu’est-ce qu’une « bonne description » et comment « bien traduire » en ethnographie ? Lorsque l’enquêteur·e photographie ou filme, comment s’articulent le dispositif de prise de vue et le dispositif d’enquête ?

En savoir plus

 
 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte