Canal-U

Mon compte
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

EHESS



ANR ScouTo

Des cohortes de jeunes gens sont passées par le scoutisme et le guidisme en France depuis que cette innovation pédagogique y a vu le jour en 1911, quatre ans après son invention par le britannique Baden Powell. Nombreux sont les anciens scouts, guides, éclaireuses et éclaireurs qui revendiquent la singularité de cette expérience de plein-air au sein d’un petit groupe de pairs et au fil d’étapes et de rituels propres au scoutisme (camps d’été, promesse, totems, veillées..). Prenant au sérieux ces récits biographiques, sans perdre de vue leur subjectivité et le silence de tous ceux que le scoutisme a déçu ou laissé indifférent, le projet ScouTo propose de détailler, en trois phases successives et complémentaires, les liens entre le scoutisme et le devenir adulte des anciens scouts en France. Il s’agit de construire une connaissance scientifiquement fondée des effets de la socialisation scoute pour discuter plus largement des questions d’éducation à la citoyenneté.

- Phase 1 : recension et inventaire des sources disponibles sur le scoutisme en France, création d’une base de données, production de synthèses sur le fait scout en France (démographie, effectifs, réseaux, sociologie…)
- Phase 2 : réalisation de films documentaires sur les pratiques scoutes contemporaines (accompagnement de groupes de jeunes scouts pour les activités de tournage/montage), recueil et analyse de témoignages filmés d’anciennes et anciens scouts.
- Phase 3 : enquête quantitative consistant en la passation d’un questionnaire en ligne auprès d’une large population d’adultes ayant eu une expérience juvénile dans le scoutisme, avec pour objectif de généraliser la compréhension des effets socialisateurs du scoutisme.

Coordination ScouTo : Maxime Vanhoenacker (CR CNRS, IIAC/EHESS)

Membres du projet : Emma Gobin (MCF, Paris 8), Marie Ladier (DR CNRS, IIAC/EHESS), Silyane Larcher (CR CNRS, URMIS/Paris 7), Damien Mottier (MCF, Paris-Ouest), Anne Muxel (DR CNRS, CEVIPOF/Sciences-Po), Nicolas Palluau (chercheur associé CNE, Univ. Avignon), Arghyro Paouri (IGE CNRS, IIAC/EHESS), Sophie Wahnich (DR CNRS, IIAC/EHESS), Christina WU (MCF, Paris 1)

 
 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte