Canal-U

Mon compte
CItés, TERritoires, Environnement et Sociétés

01- Introduction : Etienne Guillaumat (Chambord), Benoist Pierre (Intelligence des patrimoines), Christophe Baltzinger (IRSTEA)


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/citeres/embed.1/01_introduction_etienne_guillaumat_chambord_benoist_pierre_intelligence_des_patrimoines_christophe_baltzinger_irstea.51379?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

01- Introduction : Etienne Guillaumat (Chambord), Benoist Pierre (Intelligence des patrimoines), Christophe Baltzinger (IRSTEA)

Dans ce colloque, nous abordons la forêt, part de notre imaginaire et de nos paysages, comme lieu d’interactions entre l’homme et la faune sauvage. Nous réfléchirons à l’empreinte passée de nos activités, aux déterminants actuels et leurs enjeux, ainsi qu’aux perspectives d’évolution des forêts et des habitats qui les composent. Pour y parvenir, nous privilégierons les approches pluridisciplinaires tenant compte de l’écologie de la faune sauvage et des forêts, de leurs représentations sociales et de la fréquentation touristique associée à ces patrimoines naturel et culturel. Nous identifions quatre axes.


- 1. Facteurs environnementaux et humains à l’origine des populations animales actuelles

Quels usages, pratiques et politiques ont favorisé l’essor des populations d’animaux, comme les ongulés sauvages ? La chasse est-elle maintenant le seul moyen de réguler cette abondance ? La reconquête des espaces naturels par les grands prédateurs, comme le loup, peut-elle moduler l’expansion démographique et géographique de cette grande faune ? Comment questionne-t-elle son acceptation sociale ? La chasse ou la prédation naturelle permettent-elles aussi de pérenniser renouvellement, composition et structure de la forêt ?

- 2. Rôle de la faune sauvage dans le fonctionnement des écosystèmes forestiers

Les grands herbivores sont au sein d’un réseau d’interactions impliquant la flore, diverses faunes évoluant des sols à la canopée et dépendant de facteurs abiotiques (eau, lumière, température…). En consommant certaines plantes, ils déterminent l’abondance, la composition et la structure de la végétation, une ressource à partager avec d’autres faunes pour se nourrir, se réfugier ou se reproduire. Ils participent aussi à la dispersion des plantes, à l’ingénierie physique et aux flux de nutriments, avec des effets directs et indirects sur d’autres compartiments de l’écosystème forestier.

- 3. Conséquences des modes de gestion des habitats forestiers sur la faune sauvage

Les choix de gestion, les évolutions dans l’utilisation des surfaces forestières ou l’affectation à des usages spécifiques peuvent redistribuer dans l’espace et le temps les ressources accessibles pour la faune sauvage. Comment ces changements réorientent-ils les mouvements de la faune sauvage et influent sur leur utilisation des habitats forestiers et de la mosaïque paysagère ? Et quelles sont les conséquences sur les processus écologiques associés à la faune sauvage ?

- 4. Usages et pratiques sociales autour de la faune sauvage et des milieux forestiers

La grande faune interagit avec les activités et les populations humaines (dégâts forestiers et agricoles, zoonoses et collisions routières …) mais contribue aussi à certains services (tourisme de nature, activités récréatives comme chasse et photographie …). Comment peut-on globalement appréhender les retombées sociales et économiques de cette faune sauvage ? Quels regards interdisciplinaires la recherche pose-t-elle sur une forêt multifonctionnelle, à la fois lieu de ressourcement, observatoire naturaliste, habitat pour la faune sauvage et support de la ressource en bois ?

Les contributions orales et affichées pourront s’inscrire à différentes échelles spatiales (de la placette aux grands massifs forestiers) et temporelles (de la paléohistoire à la prospective), s’appliquer à l’ensemble des biomes forestiers (boréaux, tempérés et tropicaux), et devront apporter des éclairages à au moins un des quatre axes identifiés.



  •  
  •  
    Date de réalisation : 26 Mars 2019
    Lieu de réalisation : Château de Chambord
    Durée du programme : 14 min
    Classification Dewey : Ecologie des forêts, Chasse et pêche commerciale, protection de la faune et de la flore
  •  
    Catégorie : Autres
    Niveau : niveau Doctorat (LMD), Recherche
    Disciplines : Ecosystèmes et biodiversité
    Collections : Colloque « Habitats forestiers et forêts habitées » Comment usages, gestions et pratiques sociales interagissent avec la faune sauvage en forêt ?"
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Réalisateur(s) : CORBELLINI [MSH-Val de Loire] Jean Philippe
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : Interrelations Hommes – Faune sauvage, habitat forestier
    Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 02 -"Les réaménagements du domaine forestier de Chambord sous la présidence de Georges Pompidou" : Agnès Tachin (Université de Cergy Pontoise)
 03 - "La chasse en Wallonie : Poison ou remède ?" : Alix Hubert (Université de Liège)
 05 - "Le hérisson animal de la forêt qui n'y habite peut-être plus" : Nicolas Messieux (Chercheur indépendant)
 04 - "Le sanglier : chasses, politiques publiques et conséquences sur le rapport du chasseur au gibier" : Alain Gigounoux (Ecole des hautes études en sciences sociales)
 06 - "La pression de l'étalement urbain sur la faune et la flore de la région du Grand Beyrouth (Liban)" : Christy Chaoul et al. (Centre de recherche en environnement)
 07 - "Les grands carnivores en France : Éléments des écosystèmes forestiers, enjeux de société" : Farid Benhammou (Lycée C. Guérin, Poitiers)
 08 - "Le statut des parcs animaliers de la Pendjari et du W au regard de leur protection pénale" : Ignace Adigbli (Université d'Abomey Calavi, Bénin)
 09 - "Mise en discussion de la notion de services écosystèmiques culturels appliquée à la forêt de Fontainebleau" : Clémence Dedinger (Ecole des hautes études en sciences sociales)
 10 - "Entre perturbations et mutations : ethnographie des usages forerstiers chez les peuples fenniques" : Anatole Danto (Centre d'études biologique de Chizé), Kristina Likhacheva (Centre de recherches Europe-Eurasie)
 11- "Exploitat° des ressources naturelles de la réserve de faune de Lomako-Yokokala, province de l’Équateur en RD Congo : activités, impacts et perception des acteurs sur leur durabilité : G. Sankiana Malankanga (Un. de Kinshasa) Présentat° C. Baltzinger
 12 - "Le castor et le peuplier : quand une espèce protégée menace la "forêt"... Disservices mis en lumière par les populiculteurs" : Amélie Robert (UMR CITERES)
 13 - "Habiter les versants de Faux-la-Montagne, les écosystèmes forestiers et humains sur le plateau de Gentioux" : Ninon Bonzom (INSA Centre-Val de Loire)
 14 - "L'animal, facteur de paysage : agro-sylvo-pastoralisme dans le Morvan et à Sumatra" : Jean-Baptiste Bing (Maison du patrimoine Oral de Bourgogne)
 15 - "Effondrement de la biodiversité et avenir des forêts feuillues d'Amérique du Nord" : Walt Carson (University of Pittsburg)
 16 - "Gestion du risque par les ongulés sauvages face à différents prédateurs" : Nadège Bonnot (IRSTEA)
 17 - "Gouvernance des forêts et impact de la création des parcs nationaux sur la faune sauvage au Gabon. Cas du parc national de la Lopé" : Saturnin Ndong Ndong et Aubin Gildas Kombila Mouloungui (Université de Pau et des pays de l'Adour)
 18 - "La mise en place d'un piège écologique : les éléphants sont-ils attirés par les zones récemment déboisées ?" : Hugo Valls et al. (CIRAD)
 19 - "Les relations entre les chauves-souris insectivores (Chiroptera) et les peuplements forestiers aménagés déterminés par une analyse à l'échelle nationale : quelles sont les implicat° pour la gest° et la conservat° ?" : J. Langridge et al.(MNHN)
 20-"Différences de provenance et d'espèces dans la résilience des jeunes arbres au givre et au broutement des ongulés accentuent les problèmes de régénérat° dans les forêts de montagne" : A.D. Kupferschmid (Swiss federal institute for forest,snow...)
 21 - "Réflexions d'une paysagiste sur la progression des boisements spontanés dans les Alpes et les Pyrénées" : Hélène Copin (PNR des Pyrénées Ariégeoises)
 22 - "L'ours brun, bouc émissaire des usagers de la montagne" : Françoise Saliou (Chercheuse indépendante)
 23 - "Les Vosges et sa faune sauvage. Une histoire complexe" : Annik Schnitzler et al. (Université de Lorraine)
 24 - "Dynamique du paysage dans un domaine de chasse : la faune est-elle incompatible avec la forêt ? Exemple dans le Domaine national de Chambord (France) : Amélie Robert (UMR CITERES), Sylvie Servain (INSA Centre-Val de Loire)
 25- "Les animaux du château. Le tourisme de nature à Chambord" : Jean-Louis Yengué (Université de Poitiers)
 26 - "Deux ans d'effets des ongulés sauvages sur la faune du sol et l'infiltration de l'eau dans les forêts tempérées de pins et de chênes (Domaine national de Chambord - France) : Séraphine Grellier et al. (UMR CITERES)
 27 - "Impact de la chasse sur les déplacements et la dispersion des graines par le cerf elaphe (Cervus elaphus) application au Domaine national de Chambord" : Sonia Saïd et al. (ONCFS)
 28 - "Effets directs et indirects des ongulés sur l'échec de la nidification des oiseaux forestiers ?" : Amanda Cocquelet et al. (IRSTEA). Présenté par Christophe Baltzinger
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte