Canal-U

Mon compte
Fondation maison des sciences de l'homme

Immigration, genre et projet familial. Discussion à partir du documentaire « Cartas » (« Lettres ») d’Helio Ishii, 2004


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/fmsh/embed.1/immigration_genre_et_projet_familial_discussion_a_partir_du_documentaire_cartas_lettres_d_helio_ishii_2004.29759?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


Immigration, genre et projet familial. Discussion à partir du documentaire « Cartas » (« Lettres ») d’Helio Ishii, 2004

En 1990, le gouvernement japonais passait un accord avec le Brésil, pour permettre aux descendants japonais de travailler légalement dans le pays de leurs origines. Attirés par de bons niveaux de salaires, des milliers de Japonais-Brésiliens partirent alors au Japon pour travailler dans les usines, les chantiers de construction et tout autre type de travail, rejeté par les japonais. Aujourd'hui, plus de 250.000 brésiliens, résidant au Japon, envoient régulièrement des milliards de dollars à leur famille au Brésil.
Les « lettres » racontent l’histoire de quatre femmes brésiliennes, ayant effectué ce « rêve » du départ au Japon, et portant dans leurs valises, de retour au Brésil, des histoires et des sentiments contradictoires pour un pays à la fois familier et étranger.
Giselle, la plus jeune d’entre elles, est partie au Japon avec sa famille à l’âge de 11 ans. Elle y a vécu pendant une dizaine d’années, parfaitement intégrée au sein d'une communauté japonaise. Regina a quitté le Brésil à l’âge de 18 ans, et parle de son expérience de travail au Japon, comme un moyen d’aide financière pour sa famille. Marcia a suivi son mari au Japon, animés par le rêve de faire fortune dans le pays du soleil levant . Enfin, Sueli, tout juste diplômée de l'université et incertaine sur sa carrière, a quitté le Brésil pour le Japon à la recherche de nouvelles aventures.


Hello Ishii est sociologue. Devenu “videomaker” depuis 12 ans, il a d’abord travaillé avec des groupes de théâtre, danse, musique et cinéma à Sào Paulo. Depuis 2000, il s’intéresse aux nouveaux formats et moyens de diffusion d’images, avec le projet “Narco TaIk Show” (www.narco.com.br) par internet. En 2001, il développe une nouvelle expérience avec le documentaire “Hors de Sync”. Depuis 2003, lI produit des films dont la thématique explore les questions du temps et de l’espace. C’est dans ce registre qu’il a tourné le documentaire “Lettres” (2004), sur l’émigration des brésiliens au Japon et, plus récemment, “Permanence” (novembre 2006), sur les enfants des nippo-brésiliens vivant actuellement au Japon.

  •  
  •  
    Date de réalisation : 17 Décembre 2007
    Lieu de réalisation : EHESS 105, Boulevard Raspail 75006 Paris
    Durée du programme : 0 min
    Classification Dewey : Sociologie et anthropologie , Histoire du monde. Civilisation, Histoire des groupes sociaux (conditions sociales, histoire sociale)
  •  
    Catégorie : Séminaires
    Niveau : niveau Doctorat (LMD), Recherche
    Disciplines : Anthropologie et Ethnologie, Histoire
    Collections : Migrations internationales : études de cas et débats historiographiques (diasporas et sociétés d’accueil, XIXe-XXe siècles)
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : SCHPUN Mônica Raisa
    producteur : FMSH-ESCoM
    Réalisateur(s) : BONNEMAZOU Camille, de PABLO Elisabeth
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : histoire sociale, anthropologie, histoire culturelle
    Conditions d’utilisation / Copyright : Tous droits réservés.
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 « Faire l’Amérique » : lettres et films d’immigrés. Projection de « Moving memories », sélection de films d’amateur de la première partie du XXe siècle tournés par des immigrés japonais aux Etats-Unis
 L’exil : une expérience particulière au sein de l’immigration. Séance animée par Laurette (RIVES-CNRS)
 Les émigrés brésiliens et la clandestinité. Projection du documentaire « Queimando pneu na terra da rainha » (« A tombeau ouvert chez sa gracieuse majesté ») de Daniela Kawakami, 2006
 Marché du sexe et immigration III
 Marché du sexe et immigration II
 Marché du sexe et immigration I
 Lasar Segall (1891-1957) : peintre voyageur et cosmopolite convaincu
 La nostalgie, le retour, la quête des racines. Discussion autour du documentaire « Saudade » (« Nostalgie ») de Bela Bianco-Feldman, 1991
 Femmes migrantes et processus d’intégration
 Mariage et projet migratoire féminin II
 Mariage et projet migratoire féminin I
 Le quartier ethnique en question III
 Le quartier ethnique en question II. Projection du documentaire « Gambarê » de José Carlos Lage, 2005
 Le quartier ethnique en question I
 Le retour des migrations II. Le phénomène Dekassegui : un retour différé ? Projection de « Permanência » (« Permanence ») d’Helio Ishii, 2006
 Le retour des migrations I
 Les descendants d’immigrés japonais au Brésil et la chirurgie d’Occidentalisation des yeux. Présentation d’une enquête en cours
 Carmen Miranda : enjeux politiques et culturels autour d’une star migrante (deuxième partie)
 Carmen Miranda : enjeux politiques et culturels autour d’une star migrante
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte