Canal-U

Mon compte
Institut d’Etudes Avancées de Nantes

Exposition " Une étrange solitude " par Marc Vuillermoz à l'Institut d'Etudes Avancées de Nantes


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/iea/embed.1/exposition_une_etrange_solitude_par_marc_vuillermoz_a_l_institut_d_etudes_avancees_de_nantes.48049?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Exposition " Une étrange solitude " par Marc Vuillermoz à l'Institut d'Etudes Avancées de Nantes

"Une étrange solitude", exposition de l’artiste peintre Marc Vuillermoz à l’IEA de Nantes

L’Institut d’études avancées de Nantes a le plaisir d’accueillir, du 10 décembre au 29 janvier, l’exposition "Une étrange solitude" de l’artiste peintre Marc Vuillermoz.

Marc Vuillermoz articule depuis quelques années recherche et création pour mettre en lumière la manière dont les nouveaux médias modèlent notre perception du monde sensible.

Les images dont il s’inspire dans son travail pictural ne sont pas des photos, mais des images brutes fournies par des captures d’écran réalisées à partir de vidéo clips amateurs ou de la fonction Street view de Google maps. Si distinctes soient-elles par leur mode de production, ces deux sources documentaires partagent une ambition commune : faire illusion, livrer au spectateur médusé une image saisissante de réalité en faisant oublier les artifices qui président à sa réalisation. Sur internet, l’un des principaux ressorts de cette illusion tient à la solidarité des images dans le flux qui les contient. Chaque image s’appuie sur la précédente, la prolonge et s’y substitue. Mais lorsque l’une d’elle est extraite de son milieu originel, elle se délite, devient étrange : toutes ses imperfections, gommées jusqu’alors par le processus de succession, ressortent avec une acuité particulière et l’éloignent de son référent. Pourtant, l’œil instruit par la peinture trouve immédiatement ses repères et ses gratifications dans ces déformations artialisantes.

Par leurs potentialités picturales, ces images capturées, figées dans une étrange solitude, ont inspiré les quatorze œuvres présentes dans cette exposition.

L’exposition est en accès libre dans le hall de l’Institut, de 9h à 12h et de 14h à 17h, tous les jours, sauf le weekend.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte