Canal-U

Mon compte
Université Toulouse-Jean Jaurès (Toulouse II-le Mirail)

La sorcellerie, compagne secrète du migrant : échappées de la jeunesse du Cameroun / Eric De Rosny


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/embed.1/la_sorcellerie_compagne_secrete_du_migrant_echappees_de_la_jeunesse_du_cameroun_eric_de_rosny.5340?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

La sorcellerie, compagne secrète du migrant : échappées de la jeunesse du Cameroun / Eric De Rosny

« La sorcellerie, compagne secrète du migrant. Les échappées de la jeunesse du Cameroun ». Eric de Rosny, enseignant en anthropologie de la santé à l’université catholique d’Afrique Centrale, Yaoundé (Cameroun). Colloque international "Santé et mobilités au Nord et au Sud : circulations des acteurs, évolutions des pratiques". Toulouse : Association AMADES, Université de Toulouse II-Le Mirail, Institut d'Etudes Politiques (IEP) : 16-18 septembre 2009. [Intervention suivie d'un échange avec l'auditoire].

Session C: Circulations des malades et des thérapeutes : mobilités sanitaires et négociations thérapeutiques. Atelier C2 : Quand les tradi-thérapeutes migrent.

Tandis que toutes les classes de la société, journalistes en tête, réprouvent officiellement et à haute voix les pratiques de sorcellerie, force est de constater la résistance de celles-ci et même leur progression aujourd’hui par comparaison avec le temps des indépendances. Ce phénomène irritant se manifeste dans l’ensemble des pays au sud du Sahara. Ici, il ne sera question que du Cameroun qui n’est d’ailleurs pas le pays le plus affecté. Or cette persistance de la sorcellerie dans le monde moderne africain touche paradoxalement les migrants censés s’émanciper de leur pays d’origine. Ils sont enclins à attribuer maux, maladies et malheurs à la sorcellerie. La thèse de cette contribution est de montrer que la responsabilité en incombe principalement à leur famille d’origine qui, sans le dire, emploie la sorcellerie comme une sorte de tactique pour retenir en elle-même et de loin ceux et celles qu’elle a peut-être encouragés à partir mais sur lesquels elle entend garder prise. Cette stratégie inavouée n’est pas nouvelle. Lors des grandes migrations de la jeunesse paysanne vers la ville, avant l’indépendance politique, déjà la famille faisait jouer le système de la sorcellerie pour gérer l’exode rural. On pouvait penser que la ville serait pour la jeunesse le terminus de sa migration, elle s’est avérée n’être qu’une étape.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 Colloque "Santé et mobilités au Nord et au Sud" : allocution de bienvenue / Marie-Christine Jaillet
 Colloque "Santé et mobilités au Nord et au Sud" : discours d'accueil / Laure Ortiz
 Colloque "Santé et mobilités au Nord et au Sud" : discours de bienvenue / Aline Sarradon-Eck
 Colloque "Santé et mobilités au Nord et au Sud" : présentation du colloque / Stéphanie Mulot
 La migration est-elle une pathologie ? Enjeux politiques et anthropologiques / Fred Eboko
 Diffusion des approches non conventionnelles du cancer en France / Patrice Cohen, Aline Sarradon-Eck
 Maintenir la qualité des soins dans un contexte de vieillissement de la population / A. Le Vigouroux
 Migration sanitaire : différents "voyages" sanitaires d'enfants comoriens / Juliette Sakoyan
 Prophètes ivoiriens : consultations à radio Moronou et dans les camps de prière / Véronique Duchesne
 Colloque "Santé et mobilités au Nord et au Sud" : synthèse des échanges / Sandrine Musso
 Réalités, enjeux éthiques et hospitalisation des migrants vivant avec le VIH / Elhadji Mamadou Mbaye
 Les familles migrantes dans les consultations de Protection infantile / Cyril Farnarier
 L'accès aux soins en Guyane: quand usagers et système de soins viennent "d'ailleurs" / Estelle Carde
 L'accès aux soins des migrants en situation irrégulière : France, GB, Suisse / Myriam Hachimi-Alaoui
 Les enclaves transnationales du tourisme en Inde / Laurent Pordié
 Mobilités transnationales Cambodge - Vietnam pour le traitement des hépatites virales / Céline Dumas
 Champ sanitaire dakarois, "entrepreneurs" étrangers et thérapies néotraditionnelles/ S. Landry Faye
 Mobilités des pratiques magico-thérapeuthiques à Ste-Lucie : discours des guérisseurs / Marie Meudec
 La clinique comme espace de négociations des savoirs, normes et valeurs / Sylvie Fortin
 Des hôpitaux thaïlandais au carrefour de mobilités de santé / Audrey Bochaton
 Indiens urbanisés et système de santé en Amazonie brésilienne / Evelyne Mainbourg
 Recompositions et permanences des interventions sanitaires en milieu de prostitution / Marion David
 Adapter les organisations de santé et prise en charge des nouveaux arrivants au Québec/ Lara Maillet
 Mobilité et accessibilité aux soins de santé mentales des étrangers à Dakar / Oumar Barry
 Pratiques de soignants dans la prise en charge de patients migrants / Emilie Adam, Marguerite Cognet
 Mobilité des populations en situation de guerre et structures de santé au Congo / Martin Yaba Mambou
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte