Canal-U

Mon compte
Université Toulouse-Jean Jaurès (Toulouse II-le Mirail)

Paramètres de la lecture affectivo-identitaire dans le discours pédagogique / Mouna Chemli


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/embed.1/parametres_de_la_lecture_affectivo_identitaire_dans_le_discours_pedagogique_mouna_chemli.4149?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Paramètres de la lecture affectivo-identitaire dans le discours pédagogique / Mouna Chemli

Les paramètres de la lecture affectivo-identitaire dans le discours pédagogique / Mouna Chemli. 
Les préoccupations actuelles reliées à l’enseignement de la littérature tentent de tenir compte des différents aspects cognitifs, métacognitifs, sociaux et surtout affectifs du développement de l’apprenant. D’ailleurs, tous ceux qui sont concernés par la pratique du texte littéraire peuvent convenir de l’influence des attitudes et des émotions dans ce domaine. C’est dans ce sens que nous proposons une réflexion sur la lecture affective qui s’avère un tournant important dans les nouvelles orientations didactiques qui s’intéressent à la reconfiguration du texte par le lecteur réel. Un premier constat s’impose : le plus souvent le sujet lecteur placé à l’intérieur du monde de fiction « pendant la durée du jeu, tient ce monde et ses habitants pour vrai » et il adopte une position plutôt affectivo-identitaire car le discours pédagogique qui accompagne le texte littéraire fait écho aux représentations et aux émotions des jeunes lecteurs. Ceux-ci se retrouvent dans l’univers fictif à travers les personnages qui se réfèrent à leur vie et à leur système de pensée. Le lecteur adopte ainsi une position affective quand il focalise sur les émotions, les sentiments suscités par les expériences des personnages.
D’ailleurs, parmi les habiletés mises en jeu durant la lecture littéraire, on distingue bien le processus d’élaboration qui permet à l’apprenti lecteur de dépasser « la lecture expliquée » pour « la lecture impliquée » (Jean-Louis Dumortier et Marlène Lebrun) et d’aller plus loin que les attentes pédagogiques, ce qui lui permet de réagir d’une façon émotive et de développer sa sensibilité littéraire. Rosenblatt, lui, parle de moments de fusions ou de conflits avec le personnage et ce que ces moments peuvent alimenter dans la conscience du lecteur. Et parce que notre pensée s’est nourrie de cette dernière, nous nous interrogerons sur les pratiques effectives qui favorisent ce rapport particulier au texte en classe de FLS.
- Quelles seraient les stratégies mises en œuvre par le discours pédagogique pour déclencher ce type d’attachement au texte littéraire ? Convient-il au plan didactique d’encourager la lecture subjective dite « impressionniste » ?
- Quelles seraient les risques de cette lecture fusionnelle ? Comment initier les jeunes lecteurs à ne pas aller à l’encontre des donnés objectifs du texte et à brider le subjectivisme inhérent à ce type de lecture ?
Ces premières considérations qui ouvrent au problème de la subjectivité dans l ‘interprétation du texte littéraire à l’école s’inspirent d’une recherche que nous menons actuellement sur le rapport au personnage dans le milieu scolaire tunisien.

Intervention faite dans le cadre du colloque international "Le texte du lecteur" organisé par l'equipe de recherche "Lettres, Langages et Arts (LLA). Université de Toulouse-Le Mirail, 22-24 octobre 2008.

* L'illustration utilisée pour l'affiche et le programme est une image de synthèse réalisée par Toviraaj Ramcharit.

> Une liste de références documentaires est accessible (format pdf) dans l'onglet "A télécharger" du programme d'ouverture du colloque.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 Le texte du lecteur : présentation du colloque / Catherine Mazauric
 L'enseignant lecteur : implications individuelles et didactiques / Erick Falardeau
 La figure au bout des doigts : mémoire et oubli chez Pascal Quignard / Bertrand Gervais
 Du texte du lecteur élève, de celui du maître... /Jean-Louis Dumortier, Micheline Dispy
 L'infratexte sensible du lecteur / Louis-Philippe Carrier
 Les malles du lecteur ou les écritures de la réception / François Le Goff
 Entre posture et imposture du lecteur : sur le fonctionnement symbolique / François Quet
 Les textes du lecteur en situation scolaire / Jean-Louis Dufays
 L'imparfait du subjectif ou le lecteur ravi / Karl Canvat
 Écriture, relecture : les métamorphoses du texte du lecteur engagé / Marina Arias-Vikhil
 Observation des territoires mentaux, adolescents et interprétation du "Passeur" de Lowry / M. Burgos, M. Hebert
 Place de la lecture dans la reconfiguration identitaire des élèves burundais / Maurice Mazunya
 Lecture littéraire pour les niveaux débutants en classe de FLE ? / Rita Jover Faleiros
 Le sujet lecteur et scripteur : en quête d'identité / Sébastien Ouellet
 Comment de jeunes élèves apprennent à construire leur parole de lecteur / Sophie David
 Joueur-lecteur et autoconstruction du sens dans un environnement vidéoludique / Toviraaj Ramcharit
 La lecture des adolescents : comment avoir "bon genre" ? / Christine Detrez
 La prise en compte didactique du texte du lecteur / Françoise Demougin
 Texte du lecteur, commentaire littéraire : exercice pour le lycéen lecteur ? / Jean-François Massol
 Enseignement de la littérature au secondaire au Burundi : l'élève lecteur / Mechior Ntahonkirye
 Le genre épistolaire : une voie d'entrée dans le texte du lecteur / Olivier Dezutter
 Mobilité, évanescence du texte du lecteur / Annie Rouxel
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte