Conférence
Notice
Langue :
Français
Crédits
O. Simonin (Intervention)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés Musée d’Archéologie du Jura
Citer cette ressource :
O. Simonin. ArcheoJura. (2011, 3 novembre). Une villa, un moulin ? La meunerie hydraulique de la grande villa de Burgille (Doubs).. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/56093. (Consultée le 3 mars 2024)

Une villa, un moulin ? La meunerie hydraulique de la grande villa de Burgille (Doubs).

Réalisation : 3 novembre 2011 - Mise en ligne : 3 novembre 2011
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

avec la collaboration de Luc Jaccottey (Inrap) et Tatjana Gluhak (Universität J. Guttemberg Mainz)

Fouillés à l’occasion des travaux de la ligne ferroviaire à grande vitesse Rhin-Rhône, trois bâtiments relevant de la pars rustica de la grande villa de Burgille (Doubs) révèlent un ensemble d’activités agricoles et artisanales. Changeant de fonction tout au long de l’occupation du domaine, soit du Ier au IVe siècle, les bâtiments remaniés accueillent dans la première moitié du IVe siècle une meunerie hydraulique.Détectée à la faveur de nombreux fragments de meules en basalte présent sur le site, l’existence de l’installation de meunerie est conἀrmée par un ensemble de structures au caractère souvent ténu. La discrétion des vestiges du moulin, qui tient ici pour une part à des phénomènes postérieurs d’érosion, renvoie également à un aménagement initial d’ampleur limitée.

L’implantation opportuniste du moulin, soit l’intégration de la machine à un édifice préexistant peut témoigner tout autant d’un souci de limitation de l’investissement que de la mise en œuvre d’une routine technique ne s’accompagnant d’aucune mise en scène ou valorisation symbolique.

Intervention

Sur le même thème