Conférence
Chapitres
Notice
Lieu de réalisation
INHA - Institut National de l'Histoire de l'Art, Salle Walter Benjamin, 2 rue Vivienne, 75002 Paris, France
Langue :
Français
Crédits
Elisabeth de PABLO (Réalisation), Louis BASTIN (Réalisation), Isabelle SYLVESTRE (Réalisation), FMSH-ESCoM (Production), Jean-Claude Schmitt (Intervention), Aline Debert (Intervention), Barbara Gaspar (Intervention), Isabelle Fabre (Intervention), Paul Payan (Intervention)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés.
DOI : 10.60527/y01e-5979
Citer cette ressource :
Jean-Claude Schmitt, Aline Debert, Barbara Gaspar, Isabelle Fabre, Paul Payan. FMSH. (2009, 1 octobre). Théologie , in L'Immaculée Conception de la Vierge : histoire et représentations figurées du Moyen Âge à la Contre-Réforme. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/y01e-5979. (Consultée le 25 juin 2024)

Théologie

Réalisation : 1 octobre 2009 - Mise en ligne : 29 septembre 2011
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

L’immaculée Conception de la Vierge a fait l’objet d’études restées jusqu’à présent cloisonnées : les historiens des textes se sont attachés à expliquer l’évolution de la croyance et de ses modalités, à en retracer le débat et ses acteurs ; les historiens d’art ont essayé de définir les images qui représenteraient la conception immaculée de Marie au Moyen Âge ; les érudits locaux, à la faveur d’une implantation géographique importante de la fête comme c'est le cas en Normandie, ont étudié certaines oeuvres d’art ou confréries dédiées à la conception de la Vierge ; enfin, les spécialistes de liturgie ont analysé les nouveaux hymnes mis en place par Sixte IV à la fin du XVe siècle. Le colloque propose d’amorcer le dialogue entre l’histoire, la théologie, l’iconographie, la liturgie, la musique, afin de mesurer l’ampleur de la croyance dans l’Immaculée Conception et son importance dans la société médiévale et moderne. Il est l’occasion de faire un point historiographique conséquent, en faisant participer des spécialistes d’aires géographiques et chronologiques différentes. Il soulève une question centrale : comment la société médiévale (théologiens, commanditaires d’art, artistes, et fidèles) se représente-t-elle une croyance, celle de l’Immaculée Conception, alors même qu’elle ne fait plus l’unanimité au sein de l’Eglise ?

Plus d'informations : - Téléchargez le dossier de presse du colloque - Téléchargez la plaquette de présentation colloque

Intervention

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants et intervenantes

Sur le même thème