Conférence
Notice
Langue :
Français
Crédits
INRIA (Institut national de recherche en informatique et automatique) (Publication), Jean-Pierre Tillich (Intervenant)
Conditions d'utilisation
© Inria Paris - Rocquencourt
Citer cette ressource :
Jean-Pierre Tillich. Inria. (2013, 4 avril). Codes correcteurs quantiques , in La demi-heure de science : pourquoi mène t-on des recherches dans ce domaine là ? Inria Paris - Rocquencourt. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/77427. (Consultée le 3 décembre 2023)

Codes correcteurs quantiques

Réalisation : 4 avril 2013 - Mise en ligne : 4 avril 2013
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Un ordinateur quantique tire parti de certains phénomènes quantiques de la matière. Arriver à construire un ordinateur de ce type, de taille même modeste, présente un enjeu certain. En effet, il a été montré qu'une telle machine permet d'effectuer certains calculs difficiles, comme factoriser de grands nombres qui sont hors de portée d'un ordinateur classique. Cela aurait notamment des répercussions importantes en cryptographie : tous les systèmes de chiffrement à clé publique qui sont utilisés actuellement seraient menacés par un tel ordinateur.

 

De petits calculateurs quantiques ont déjà été construits durant ces quinze dernières années. La difficulté fondamentale pour construire un ordinateur de taille suffisante pour factoriser les nombres entiers utilisés dans les protocoles cryptographiques actuels réside dans le fait que les bits quantiques sont beaucoup plus fragiles que les bits classiques. Ils subissent quelle que soit la technologie mise en oeuvre des phénomènes de décohérence qui altèrent très rapidement leur état. Ce phénomène peut être combattu en utilisant des codes correcteurs quantiques qui parviennent à compenser un tel phénomène. Pour l'instant, les solutions à l'étude reposent essentiellement sur une multitude d'étages constitués par de petits codes correcteurs quantiques.

Le domaine des codes correcteurs classiques a élaboré au fil du temps des solutions beaucoup plus performantes que la concaténation de petits codes, comme les turbo-codes ou les codes LDPC. Obtenir des versions quantiques satisfaisantes de ces familles de codes classiques permettrait d'avoir des familles de codes correcteurs quantiques qui sont à la fois raisonnablement simples à mettre en oeuvre et beaucoup plus performantes que les solutions actuelles. L'exposé fera un survol de cette question et expliquera notamment :

  • comment ça marche un turbo-code classique,
  • les problèmes spécifiques que pose la généralisation de ces familles de codes au cadre quantique,
  •  quels sont les progrès récents sur cette question qui permettent d'être optimistes sur le succès d'une telle approche.
Intervenant
Thème
Discipline :

Dans la même collection

  • Explorations Mathématiques de l'activité du cerveau
    Conférence
    00:35:03

    Explorations Mathématiques de l'activité du cerveau

    Touboul
    Jonathan

    Explorations Mathématiques de l'activité du cerveau Le siècle dernier a été une période fascinante durant laquelle les recherches expérimentales ont fait des avancées majeures sur la

  • Resolving Entities in the Web of Data
    Conférence
    00:36:37

    Resolving Entities in the Web of Data

    Christophides
    Vassilis

    Over the past decade, numerous knowledge bases (KBs) have been built to power a new generation of Web applications that provide entity-centric search and recommendation services. These KBs offer

  • Phénomènes Aléatoires dans les Réseaux
    Conférence
    00:37:43

    Phénomènes Aléatoires dans les Réseaux

    Robert
    Philippe

    Les phénomènes aléatoires sont une composante-clé des réseaux de communication, ils interviennent, de façon majeure, dans le trafic que les réseaux traitent, ainsi que dans certains algorithmes

  • Modèles mémoire pour les multiprocesseurs à mémoire partagée
    Conférence
    00:35:13

    Modèles mémoire pour les multiprocesseurs à mémoire partagée

    Maranget
    Luc

    La plupart des systèmes qui s'apparentent à des ordinateurs un tant soit peu sophistiqués comprennent plusieurs unités de calcul qui communiquent par l'intermédiaire d'une mémoire partagée.  

  • Gestion de données personnelles respectueuse de la vie privée
    Conférence
    00:34:49

    Gestion de données personnelles respectueuse de la vie privée

    Anciaux
    Nicolas

    En très peu de temps, nous sommes entrés dans une ère de génération massive des données personnelles créées par les individus, leurs équipements digitaux ou mises à disposition par certaines

  • Génération de maillages pour la simulation numérique
    Conférence
    00:29:55

    Génération de maillages pour la simulation numérique

    Loseille
    Adrien

    Une branche importante du calcul scientifique consiste à simuler sur ordinateurs des phénomènes physiques complexes. Son intérêt consiste à mieux appréhender des problèmes fondamentaux : solution

  • Cryptanalyse : le fondement de la sécurité
    Conférence
    00:39:22

    Cryptanalyse : le fondement de la sécurité

    Naya-Plasencia
    Maria

    Le but principal de la cryptographie est de protéger l'information. Pour répondre à ce besoin réel et indispensable à l'ère de l'information, il existe deux grandes branches qui se complètent à la