Conférence
Notice
Langue :
Français
Crédits
INRIA (Institut national de recherche en informatique et automatique) (Publication), Adrien Loseille (Intervention)
Conditions d'utilisation
© Inria Paris - Rocquencourt
DOI : 10.60527/7gyx-qw11
Citer cette ressource :
Adrien Loseille. Inria. (2015, 7 mai). Génération de maillages pour la simulation numérique , in La demi-heure de science : pourquoi mène t-on des recherches dans ce domaine là ? Inria Paris - Rocquencourt. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/7gyx-qw11. (Consultée le 22 juin 2024)

Génération de maillages pour la simulation numérique

Réalisation : 7 mai 2015 - Mise en ligne : 1 juin 2015
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Une branche importante du calcul scientifique consiste à simuler sur ordinateurs des phénomènes physiques complexes. Son intérêt consiste à mieux appréhender des problèmes fondamentaux : solution des équations de Navier-Stokes,  turbulence, ou à prédire des phénomènes non observables par l’expérience comme les écoulements biologiques ou la prédiction des séismes.

 

Le recours à la simulation numérique est également croissante dans des phases de design où l’objet n’existe pas encore (avion, voiture, pièces mécaniques, …) afin de trouver, par exemple, une forme optimale. 

Dans ce contexte, la génération d’un maillage, support spatial discret pour le calcul, est une phase clé du processus de simulation : pas de maillage, pas de solution. En partant de la définition d’un maillage, on montrera les problématiques et les propriétés simples des maillages pour leur utilisation en calcul scientifique. Sur l’exemple de la prédiction du bang sonique (avion passant le mur du son), on illustrera l’utilité de controller cette phase  afin d’avoir une prédiction très précise de ce phénomène.

Intervention

Dans la même collection