Documentaire

Riz et bactéries

Réalisation : 20 novembre 2020 Mise en ligne : 27 janvier 2022
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Peut-on produire les céréales sans utilisation des produits chimiques? Ce film décrit la recherche en microbiologie et en agronomie dont l'objectif est d’améliorer la résistance du riz aux maladies et d’augmenter son rendement au Burkina Faso. Il s’intéresse en particulier aux travaux de thèse de Moussa SONDO qui étudie la diversité et la fonction des bactéries bénéfiques associées aux racines du riz. L’utilisation de ces microorganismes adaptés à la plante peut améliorer l’efficience d’utilisation des nutriments par la plante et influencer sa résistance aux maladies, et offre une voie de transition vers des méthodes alternatives à la lutte chimique.

Réalisation: Issa Tiendrebeego Avec la participation de Docteur Zooma Thio, directeur du programme riziculture Ineara, Riz et riziculture Moussa Sondo, doctorant en en phytopathologie (INERA, IRD, Université Joseph Ki-Zerbo). Réalisé dans le cadre de Science Film Festival de Ouagadougou Avec le soutien de IRD (Institut de recherche pour le développement), ISIS (Institut supérieur de l'image et du son) Institut de Goethe

À voir aussi sur multimedia.ird.fr

YT: https://bit.ly/ird_youtube

Copyright IRD 2021

Thèmes
Notice
Lieu de réalisation
Burkina Faso
Langue :
Français
Détenteur des droits
IRD 2021
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource:
IRD. (2020, 20 novembre). Riz et bactéries. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/112770. (Consultée le 18 mai 2022)
Contacter

Sur le même thème

  • Etude sur les maladies qui affectent le riz dans des milieux diffférents; comment lutter pour atteindre l'autosuffisance aliementaire
    Documentaire
    00:05:59
    Lié "La rizière"

    Cette vidéo montre comment identifier les agents responsables des différentes maladies pour trouver des méthodes de luttes contre ces bactéries pour contribuer à l'autosuffisance alimentaire. Il s