Conférence
Notice
Lieu de réalisation
colloque cerisy
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
DOI : 10.60527/ycv7-zg78
Citer cette ressource :
La forge numérique. (2024, 28 mai). Les réseaux des érudits normands au XVIIe siècle : emboîtement des échelles , in Géopolitique de la Normandie dans le monde, circulations des idées et des hommes, une perspective longue. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/ycv7-zg78. (Consultée le 17 juin 2024)

Les réseaux des érudits normands au XVIIe siècle : emboîtement des échelles

Réalisation : 28 mai 2024 - Mise en ligne : 7 juin 2024
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Résumé de la communication : L'historiographie récente des sciences et des savoirs tend à l'approche géo-historique : elle cartographie les réseaux savants et leur insertion dans la société, retrace la circulation et les transferts des savoirs, révise notre perception de l'espace en détectant des interactions inaperçues. C'est dans cet esprit que mon intervention évoquera, à partir de quelques exemples, l'intense activité intellectuelle impliquant de manière décisive la Normandie qui s'est déployée au XVIIe siècle. J'essaierai de montrer comment savants et érudits ont su trouver place de manière simultanée dans des réseaux de différents diamètres, grâce à la création de cercles ou d'académies locales, grâce aux échanges épistolaires, grâce aux voyages. Malgré la rareté des documents se devine tout un système de relations savantes, articulé sur différentes échelles, par exemple entre les deux grandes villes normandes, entre la Normandie et Paris, entre la Normandie et l'Europe. Je montrerai aussi comment ce modèle souple a été transformé par la professionalisation de la science et la création des grandes institutions scientifiques royales, et comment la Normandie n'a pas ménagé ses efforts pour se conserver l'image d'une "terre de savants".

Biographie de l'auteur : Pierre Ageron est maître de conférences de mathématiques à l'université de Caen Normandie et historien des sciences. Il est membre du Laboratoire Nicolas Oresme (CNRS UMR 6139) et responsable de la commission inter-IREM d'épistémologie et histoire des mathématiques. Ses recherches portent surtout sur la pénétration et la traduction des sciences européennes modernes dans les pays d'Islam du XVIe au XIXe siècle, mais aussi sur l'œuvre des arabisants français et sur l'histoire intellectuelle de la Normandie à l'âge classique. Investi dans les sociétés savantes normandes, il a récemment assuré la direction scientifique des ouvrages collectifs La Soif d'Orient des Normands (ASABL, Caen, 2022) et Les Normands et la science (FSHAN, Louviers, 2023).

Dans la même collection

Sur le même thème