Conférence
Notice
Lieu de réalisation
CNRS-LACITO, Villejuif, France
Langue :
Anglais
Crédits
Frank Lichtenberk (Intervention)
Détenteur des droits
CNRS | LACITO
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource :
Frank Lichtenberk. LACITO. (2012, 13 février). Conférence du professeur Frank Lichtenberk | Apparition et disparition des classificateurs possessifs en austronésien. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/115835. (Consultée le 30 mai 2024)

Conférence du professeur Frank Lichtenberk | Apparition et disparition des classificateurs possessifs en austronésien

Réalisation : 13 février 2012 - Mise en ligne : 20 avril 2022
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

De nombreuses langues austronésiennes font une distinction grammaticale entre les constructions possessives aliénable et inaliénable ; elles font aussi des distinctions supplémentaires au sein de la possession aliénable, ces dernières se font précisément par le biais de classificateurs possessifs.    L'existence de ce contraste aliénable et inaliénable dans les langues austronésiennes a parfois été attribuée au contact avec des langues non-austronésiennes (papoues) (Klamer et al. 2008). Par ailleurs, le développement des classificateurs possessifs est interne à l'austronésien. On peut considérer que l'apparition des classificateurs possessifs a une motivation fonctionnelle : ils caractérisent plus précisément la nature de la relation entre possesseur-possédé (e.g. l'eau comme boisson ou l'eau utilisée dans un certain but par le déterminant-possesseur). Toutefois, dans quelques langues, l'ancien système de classificateurs possessifs a disparu, et avec lui, les distinctions grammaticales signalant des types de relations possesseur-possédé.    On interrogera ce faisant le bien-fondé de certains types d'explication du changement linguistique : motivations internes et externes et motivations fonctionnelles. Les contacts de langues ont eu pour résultat le développement du contraste aliénable-inaliénable en austronésien, qui a constitué le stade préparatoire de nouvelles distinctions dans la catégorie aliénable. Tandis que l'apparition de distinctions au sein de la possession aliénable peut avoir une explication fonctionnelle, il n'y a en revanche aucune explication fonctionnelle évidente qui explique leur disparition dans certaines langues.

Intervention
Thème
Documentation

Klamer, Marian, Ger Reesink and Miriam van Staden. 2008. East Nusantara as a linguistic area. In Pieter Muysken (ed.), From linguistic areas to areal linguistics, 95–149. Amsterdam/Philadelphia: John Benjamins.

Sur le même thème