Conférence
Notice
Lieu de réalisation
Muséum d’Orléans pour la Biodiversité et l’Environnement (MOBE)
Langue :
Français
Crédits
Alexis Metzger (Intervention)
Détenteur des droits
MSH VdL UAR3501
DOI : 10.60527/pn6a-dt43
Citer cette ressource :
Alexis Metzger. MSHValdeLoire. (2024, 20 février). Au bon air des jardins. Géohistoire climatique des parcs et jardins urbains (18e-21e siècles), comparaison entre Tours, Orléans et Lausanne , in Journée scientifique de la MSH Val de Loire 2024. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/pn6a-dt43. (Consultée le 16 juillet 2024)

Au bon air des jardins. Géohistoire climatique des parcs et jardins urbains (18e-21e siècles), comparaison entre Tours, Orléans et Lausanne

Réalisation : 20 février 2024 - Mise en ligne : 5 mars 2024
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Les parcs et jardins ont connu à la fois des métamorphoses et une certaine continuité de leurs fonctions écologiques (Mathis et Pépy 2017; Musée historique de Lausanne 2022). Réputés comme des refuges d’air pur depuis le 18e siècle dans des villes jugées malsaines (Lefay 2015), ils sont devenus des îlots de fraicheur dans des villes fortement marquées par les canicules. De l’aérisme et l’hygiénisme à l’écologisme et au changement climatique, comment les discours, les pratiques et les aménagements ont-ils évolué dans ces espaces de verdure ? En s’inspirant des travaux portés à la fois en géohistoire environnementale (Valette et Carozza 2019), géographie et political ecology (Depietri et al. 2016), le projet montrera comment certaines préoccupations liées à l’air se sont construites et déconstruites au fil du temps dans les parcs, aux fonctions récréatives importantes, et jardins plus marqués par l’embellissement floral.

Intervention

Dans la même collection

Sur le même thème