Conférence
Notice
Lieu de réalisation
Muséum d’Orléans pour la Biodiversité et l’Environnement (MOBE)
Langue :
Français
Crédits
Guillaume Sarah (Intervention)
Détenteur des droits
MSH VdL URA3501
DOI : 10.60527/qyap-tq24
Citer cette ressource :
Guillaume Sarah. MSHValdeLoire. (2024, 20 février). Ça frappe pour moi ! Expérimentations, modélisations et essais de laboratoire pour comprendre la fabrication monétaire antique , in Journée scientifique de la MSH Val de Loire 2024. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/qyap-tq24. (Consultée le 21 juillet 2024)

Ça frappe pour moi ! Expérimentations, modélisations et essais de laboratoire pour comprendre la fabrication monétaire antique

Réalisation : 20 février 2024 - Mise en ligne : 5 mars 2024
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Le projet « Ça frappe pour moi ! Expérimentations, modélisations et essais de laboratoire pour comprendre la fabrication monétaire antique » vise à mieux comprendre les techniques antiques de fabrication monétaire par une approche interdisciplinaire faisant intervenir numismatique, archéologie expérimentale, sciences du numérique et sciences des matériaux. Un premier volet concerne la technique particulière de la fabrication de flans monétaires sphériques et vise à examiner la question de la production en série par la réalisation de moules en chapelet et la mise en œuvre d’expérimentations. En complément, la micro-structure de monnaies anciennes produites selon cette technique sera examinée afin de la comparer à celle de monnaies produites expérimentalement et restituer l’histoire technique de ces objets. Pour aller plus loin, le second volet du projet « Ça frappe pour moi ! » a pour objectif de quantifier les forces nécessaires à la déformation des flans sphériques en disques et à la frappe des monnaies à l’aide d’une presse hydraulique. A cette fin, une monnaie antique sera numérisée grâce à l’expertise du partenaire ILIAD3 et une paire de coins monétaires sera gravée à partir du modèle obtenu par le prestataire d’usinage. Le projet « Ça frappe pour moi ! » est porté par l’IRAMAT d’Orléans avec pour partenaire le Centre d’Expertise et de Transfert Universitaire ILIAD3 (Innovation Logicielle en Images et Acquisition de Données 3D)

Intervention

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants et intervenantes

Sur le même thème