Conférence
Notice
Langue :
Français
Crédits
EFEO Ecole Française d'Extrême Orient (Réalisation), Christophe Pottier (Intervention)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
DOI : 10.60527/wqe3-m433
Citer cette ressource :
Christophe Pottier. ResEFE. (2008, 18 décembre). De la brique à la ville à Hariharâlaya : considérations sur la première capitale angkorienne , in Conférences. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/wqe3-m433. (Consultée le 22 mai 2024)

De la brique à la ville à Hariharâlaya : considérations sur la première capitale angkorienne

Réalisation : 18 décembre 2008 - Mise en ligne : 1 décembre 2010
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Conférence donnée le 18 décembre 2008 dans le cadre des Conférences Iéna, organisées conjointement par l'Ecole française d'Extrême-Orient et le Musée Guimet.

Localisée dans la région de Roluos, à une quinzaine de kilomètres au sud-est d'Angkor, la capitale de Hariharâlaya et ses quelques temples monumentaux constituent un archétype qui a fortement influencé les recherches sur l’urbanisme angkorien. Christophe Pottier présentera les travaux récents qu’il y a menés et qui permettent de reconsidérer sensiblement l’histoire et la configuration de cette première capitale angkorienne. Alors que les études architecturales démontrent une complexité chronologique inattendue, les fouilles archéologiques témoignent de la variété des occupations associées, que les analyses cartographiques et de télédétection permettent de replacer dans le cadre plus vaste du développement du territoire et de ses infrastructures. Au-delà du cas de Hariharâlaya, c’est donc une nouvelle lecture des débuts de l’histoire urbaine d’Angkor qui sera proposée.

Intervention

Dans la même collection

Sur le même thème