Conférence

Travaux d'entretien et conséquences sur la biodiversité en Loire moyenne : principaux résultats du programme interdisciplinaire BioMareau

Réalisation : 5 novembre 2020 Mise en ligne : 5 novembre 2020
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

5ecolloque des Zones Ateliers – CNRS 

2000-2020, 20 ans de recherche du Réseau des Zones Ateliers

SESSION 7 -Trajectoires des hydrosystèmes,entre artificialisation et renaturation

Travaux d'entretien et conséquences sur la biodiversité en Loire moyenne : principaux résultats du programme interdisciplinaire BioMareau (2012-2019)(ZA Loire)

Marc Villar ∗† 1,Richard Chevalier ∗ ‡ 2, Sylvie Augustin ∗§   3, Ophélie Beslin ∗4, Michel Chantereau ∗ I 5,6, Olivier Denux ∗ ∗∗ 3, Yann Dumas ∗ ††2, Rémi Dupre ∗ ‡‡ 4, AndréEvette ∗7,8, Sabine Greulich ∗ 9,10, Damien Hemeray ∗  5,6, Véronique Jorge ∗   11,12, Anders Marell ∗   2, Hilaire Martin ∗ 2,13,Stéphane Rodrigues ∗   10,14,15,Coraline Wintenberger ∗ 10,16

 

1  INRAE, ONF,BioForA,  Orléans, France –  INRAE, Office National des Forêts - ONF(FRANCE)  – France

2  EFNO –  INRAE – France

3  URZF –  INRAE – France

4  MNHN/CBNBP –  Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN)–  France

5  Loiret NatureEnvironnement  (LNE) –  Loiret Nature Environnement  – Réserve naturelle nationale de Saint-Mesmin  Loiret Nature Environnement  64 route d’Olivet 45100 ORLEANS,  France

6  LNE –  Ministère de l’écologie de l’Energie, duDéveloppement  durable et del’Aménagement du territoire –  France

7  Ecosystèmes  montagnards (UR EMGR) –  Irstea – 2 rue de la Papeterie-BP 76, F-38402 Saint-Martin-d’Hères, France

8  LESSEM –  INRAE – France

9  Cités,Territoires,  Environnement  et Sociétés (CITERES) –  CNRS : UMR7324,  Université François Rabelais - Tours –  33 allée Ferdinand  de Lesseps BP 60449 37204 Tours cedex 3,France

10  CITERES  – Université de Tours, Université de Poitiers –  France

11  Amélioration,  Génétique et Physiologie  Forestières (AGPF) –  Institut national de la recherche agronomique(INRA) –  INRA - Centre d’Orléans UR 0588Amélioration,  Génétique et Physiologie Forestières2163 Avenue de la Pomme  de Pin CS 40001Ardon F-45075  ORLEANS Cedex  2, France

12  UMR BioForA –  INRAE, Office National des Forêts - ONF(FRANCE)  –  France

13  Institut nationalde recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture (IRSTEA)–  Institut national de recherche ensciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture - IRSTEA  (FRANCE) –  Irstea Equipe Biodiversité  Domaine des Barres 45 290 Nogent-sur-Vernisson,  France

14  UMR CNRSCITERES  7324 (CItés,  TERritoires, Environnement,  Sociétés)  –  CNRS: UMR7324 – 35 Allée Ferdinand  deLesseps - 37000 Tours, France

15  EcolePolytechnique  Universitaire,  Université de Tours (Polytech  Tours) – Université de Tours, Université de Tours –  35 allée Ferdinand  de Lesseps, 37200 Tours, France

16  UMR CNRS 7324CITERES  (CItés,  TERitoires, Environnement  et Sociétés)  (CITERES) – Université François Rabelais -Tours –  33 allée Ferdinand  de Lesseps BP 60449 37204 Tours cedex 3, France

Résumé

L’objectif  de ce projet  de recherche est d’étudier  les conséquences des travaux d’entretien dulit de la Loire sur plusieurs composantes de la biodiversité  d’un  ilot au sein du complexe des iles de Mareau-aux-Prés (13 ha, site Atelier de la ZAL en Loire Moyenne dans le Loiret).Dans l’optique de maintenir la capacité d’écoulement du fleuve, le Pôle Loire (DDT du Loiret) a dévégétalisé et arasé cet ilot en septembre 2012. La biodiversitéprésente sur cet ilot a été ainsiréinitialisée.  La dynamique naturelle du fleuve a apporté de nouveaux sédiments lors de l’hiver suivant  et un nouvel assemblage de communautés  biologiques s’est  installés de novo, à partirde flux de populationsprovenant  des autres ilots,  ileset berges.   Ce  projet  multidisciplinaireest centré sur cette nouvelle dynamique  de recolonisation.  Nous présentons ici les résultats les plus significatifs 7 ans après travaux, sur la biodiversité intra et interspécifique autour de trois communautés : végétation herbacée, arbustive et arborescente, autochtone et exotique(avec un focus particulier sur les salicacées) et leurs banquesde graines ; avifaune nicheuse des grèves et entomofaune coléoptère Carabidae ; et sur l’impact du Castor d’Europe etde l’Erable négondo. Les travaux  réalisés et la recolonisation du vivant sur l’ilot  arasé, n’ont pas porté atteinte àla biodiversité du site et ont contribué,par rajeunissement, à améliorer l’équilibre des stades forestiers de la succession à salicacées. Nous avons pu comprendre assez finement les liens entre le régime de perturbation hydro-sédimentaire annuel et la dynamique de la végétation ainsi que des cortèges biologiques étudiés.   Certains de ces mécanismes  ont pu être appréhendés à plus vaste échelleà partir d’un réseau synchronique de placettes d’observation enLoire moyenne.

--

Programme et recueil des résumés à télécharger dans l'onglet documents ci-dessus.

Toutes les informations sur le site du colloque :

https://20ans-rza.sciencesconf.org/resource/page/id/5

Date de réalisation
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource:
RTRMD. (2020, 5 novembre). Travaux d'entretien et conséquences sur la biodiversité en Loire moyenne : principaux résultats du programme interdisciplinaire BioMareau. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/105379. (Consultée le 21 janvier 2022)
Contacter

Dans la même collection

Sur le même thème