Conférence
Notice
Crédits
Iván López Cabello (Intervention), José María Naharro-Calderón (Intervention)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
DOI : 10.60527/139r-j643
Citer cette ressource :
Iván López Cabello, José María Naharro-Calderón. UBO. Chronotopes pestiférés ; entre barbelés et exils , in Républicain.e.s espagnol.e.s exilé.e.s pendant la Seconde Guerre mondiale : travail forcé et résistances. Rotspanier, 80 ans après. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/139r-j643. (Consultée le 15 juin 2024)

Chronotopes pestiférés ; entre barbelés et exils

Mise en ligne : 31 mars 2024
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

III Colloque international " Républicain•e•s espagnol•e•s exilé•e•s pendant la Seconde Guerre mondiale : travail forcé et résistances ". Brest, 17-19 mars 2022.

Conférence (Brest, 18 mars 2022)

-   José María Naharro Calderón (U. Maryland) : « Chronotopes pestiférés ; entre barbelés et exils »

Présentation : Robert Coale

Résumé

Dans la conclusion de La peste, Albert Camus nous rappelle à travers le docteur Rieux que le bacille, comme une allégorie du fascisme, reviendrait «peut-être,  pour le malheur et l’enseignement des hommes, réveillerait ses rats et les enverrait  mourir dans une cité heureuse ». Le  fléau pandémique récent  qui  s’est abattu globalement, nous donne, peut-être aussi  l’occasion de réfléchir sur la continuité de chronotopes totalitaires, entre barbelés et exils, qui montrent les lézardes et les fêlures de toute société supposément démocratique.

Resumen

« Cronotopos apestados: entre alambradas y exilios »

En la conclusión de La peste, Albert Camus nos recuerda a través del Dr. Rieux que el bacilo, como una alegoría del fascismo, volvería "quizás, para la desgracia y la enseñanza de los hombres, y despertaría a sus ratas y las enviaría a morir en una ciudad feliz”. La reciente pandemia que nos ha azotado globalmente quizás también nos brinde la oportunidad de reflexionar sobre la continuidad de cronotopos totalitarios, entre alambradas y exilios, que muestran las grietas y resquebrajaduras de cualquier sociedad supuestamente democrática.

Intervention

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants et intervenantes

Sur le même thème