Conférence

Transmettre aux frères et sœurs : étude des liens adelphiques dans des testaments roussillonnais du XVe siècle / Laurence Alessandria

Réalisation : 22 mars 2012 Mise en ligne : 22 mars 2012
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Transmettre aux frères et sœurs : étude des liens adelphiques dans des testaments roussillonnais du XVe siècle / Laurence Alessandrias. In "Frères et sœurs, du Moyen Âge à nos jours", colloque international organisé par le laboratoire France Méridionale et Espagne: histoire des sociétés, du Moyen Âge à l'époque contemporaine (Framespa) de l'Université Toulouse II-Le Mirail et par le le Centre de recherches historiques de l'Ouest (Cerhio), Toulouse : Université Toulouse II-Le Mirail, 22-23 mars 2012. (Ce colloque de Toulouse constitue la seconde partie d'un double colloque international dont la première partie s'est tenue à Rennes, les 1er et 2 décembre 2011).Session 1: Fratries et transmission, 22 mars 2012.

Cette communication aborde les liens adelphiques dans le société roussillonnaise du XVe siècle du point de vue de la transmission. Celle-ci est appréhendée à travers les testaments conservés dans les notules de Gabriel Bolet, notaire officiant dans la cité d'Elne entre 1430 et 1448. L'étude se place dans une perspective d'histoire sociale du genre et elle repose sur lecture détaillée de quelques actes et une approche contextualisée de ces données biographiques. Il s'agit, à travers les légataires mentionnés dans les actes pour cause de mort, de penser les rôles et les statuts dévolus aux frères et aux sœurs, entre expérience et construit social.Le propos de cette communication est de saisir la place occupée par les liens adelphiques au moment de cette transmission et la façon dont les choix de dévolution patrimoniale participent de la construction des identités genrées de ces frères et sœurs. En effet, le type de legs et sa formulation dans l'acte varient selon le sexe du (de la) testeur (trice) et celui du (de la) légataire, mais aussi selon l'âge, le rang dans le groupe adelphique, le statut marital ou encore le statut social de ces acteurs.La ciommunication s'articule autour de trois pistes de réflexion. La première aborde la façon dont l'enfance et parfois même avant la naissance, le mode d'accès à la succession -héritage du patrimoine ou dot- participe à la construction des identités de genre des frères et sœurs au sein du groupe adelphique. La seconde envisage la relatuion qu'entretiennent les frères et sœurs adultes avec le patrimoine. La co-gestion de biens hérités à égalité entre frères semble un élément important de l'expérience fraternelle. Les sœurs, quant à elles, quittent le groupe adelphique une fois dotées pour intégrer une nouvelle parenté. Enfin, la troisième piste interroge la présence importante des cousin(e)s germain(e)s parmi les legs des testeur(trice)s et le statut de ces collatéraux au sein de la parenté pratique.

Intervenants
Thèmes
Notice
Langue :
Français
Crédits
Université Toulouse II-Le Mirail SCPAM (Publication), Université Toulouse II-Le Mirail (Production), Samir BOUHARAOUA (Réalisation)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés à l'Université Toulouse II-Le Mirail et aux auteurs.
Citer cette ressource:
UT2J. (2012, 22 mars). Transmettre aux frères et sœurs : étude des liens adelphiques dans des testaments roussillonnais du XVe siècle / Laurence Alessandria. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/58827. (Consultée le 17 mai 2022)
Contacter
Documentation

Hélène Débax, La seigneurie collective. Pairs, pariers, partage : les coseigneurs du XIe au XIIIe siècle, Presses universitaires de Rennes, 2012, 463 p.

Anna Bellavitis, Famille, genre, transmission à Venise au XVIe siècle, École française de Rome, 2008, 241 p. Coll. de l’EFR.

Florence Weber, Le sang, le nom, le quotidien. Une sociologie de la parenté pratique, La Courneuve, Aux lieux d’être, 2005, 264 p.

Johans Emmanuel, Ordre féodal et princier dans les domaines de la famille d'Armagnac au XIVe siècle, In A. Tourraix, F. Lucbert et A.-M. Gresser (eds), L'ordonnateur du monde, actes du colloque du Groupe de recherche Image et Représentation de l'université du Maine, 1er-2 février 2002, Le Mans, 2004, 51-58.


> Voir aussi la bibliographie générale dans l'onglet "Documents" de la vidéo d'ouverture du colloque.

Dans la même collection

Sur le même thème