Conférence

Richard Long : l’œuvre d’art comme trace éphémère d’un passage / Gérard Tiné

Réalisation : 25 janvier 2017 Mise en ligne : 25 janvier 2017
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Richard Long : l’œuvre d’art comme trace éphémère d’un passage / Gérard Tiné, in Atelier transversal ProusTime. A la recherche du temps avec Proust. Séance 1 : Mémoire et traces, organisé par l'Équipe Littérature et Herméneutique (ELH) du laboratoire de recherche Patrimoine, Littérature, Histoire (PLH) de l'Université Toulouse Jean Jaurès, sous la direction scientifique d'Isabelle Serça. Museum de Toulouse, Quai des savoirs, 25 janvier 2017.

ProusTime 1. Mémoire et traces : Desarchives environnementales aux archives papier, des traces mnésiques aux traceshistoriques, de la mémoire individuelle à la mémoire collective, de l’histoirede la terre à celle des sociétés humaines.

Le projet de recherche transdisciplinaireProusTime vise à penser le temps avec Marcel Proust, des sciences humaines auxsciences exactes en passant par les arts et réunit une douzaine de chercheurstoulousains de domaines très éloignés (astrophysique, neurosciences, économie,histoire, linguistique, arts plastiques, etc.). L’objectif est de confronterles conceptions du temps et de la mémoire que proposent différents domaines àpartir de la représentation et de la forme stylistique qu’en offre "Àla recherche du temps perdu". La littérature étant le terreau sur lequel se fonde le projet, chaque séances’articule sur une des notions transversales que l’on dégage du texte de Proust, donton examine comment elles résonnent dans d’autres domaines :« traces », « mémoire »,  « variation »,« interpolation/anachronisme ». La littérature est en effet au cœurde la réflexion dans la mesure où ces rapprochements, que l’on veut précis etrigoureux malgré la distance qui sépare les différentes disciplines, se fondentsur des passages de Proust, dont la lecture à voix haute viendra ponctuer laséance.

Langue :
Français
Crédits
Samir BOUHARAOUA (Réalisation), Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Production), SCPAM / Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Publication)
Conditions d'utilisation
Tous droits réservés à l'université Toulouse Jean Jaurès et aux auteurs.
Citer cette ressource:
Université Toulouse-Jean Jaurès. (2017, 25 janvier). Richard Long : l’œuvre d’art comme trace éphémère d’un passage / Gérard Tiné. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/93785. (Consultée le 28 janvier 2022)
Contacter

TINÉ, Gérard, ESTÉVEZ, Daniel (2007). Le lièvre et la tortue, une autre course de la conception en architecture, in Frank Vermandel (dir.), "Contemporanéité et temporalités", Cahiers Thématiques, 7, 270 p. [Éditions ÉNSAPL / Jean-Michel Place].

KREBS, Sophie (2003). La mémoire et l'artiste contemporain, in ROUSSEAU, Dominique, MORVAN, Michel (dirs), "La Mémoire", Le Temps des savoirs [revue interdisciplinaire de l'Institut Universitaire de France], 6, 141-161.

DIDI-HUBERMAN, Georges (2001). Génie du non-lieu. Air, poussière, empreinte, hantise [Claude Parmiggiani]. Paris, Éditions de Minuit, 144 p.

> Voir aussi les liens et la bibliographie générale dans l'onglet "Références bibliographiques" de la vidéo d'introduction au séminaire.

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants

Sur le même thème