Conférence
Notice
Langue :
Français
Crédits
Stéphane Marret (Intervention)
Conditions d'utilisation
Université de Rouen - Tous droits réservés
DOI : 10.60527/1dzs-tz46
Citer cette ressource :
Stéphane Marret. univrouen. (2015, 6 octobre). Parcours et développement neurologique et comportemental de l'enfant prématuré. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/1dzs-tz46. (Consultée le 18 juin 2024)

Parcours et développement neurologique et comportemental de l'enfant prématuré

Réalisation : 6 octobre 2015 - Mise en ligne : 2 décembre 2015
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

La prématurité est toujours une priorité de Santé publique dans le monde où un enfant sur dix naît avant 37 semaines d’aménorrhée (SA). Elle est devenue la première cause de mortalité infantile. Chez les enfants survivants, elle implique une séparation mère-enfant liée à une longue hospitalisation inversement proportionnelle au terme à la naissance. La survie sans morbidité néonatale majeure augmente dans les pays développés pour les enfants de petit terme notamment entre 25 et 30 SA. Les taux de séquelles sévères de type paralysie cérébrale diminuent très probablement mais les difficultés cognitives spécifiques sont encore très fréquentes, gênant le développement des acquisitions scolaires et l’intégration sociétale, et expliquant les taux élevés de rééducations à l’âge scolaire voire préscolaire. La prévalence des séquelles augmente quand le terme à la naissance diminue, et est d’autant plus élevée que le milieu socioculturel est bas. Mais le nombre absolu d’enfants présentant des difficultés cognitives et / ou comportementales en cas de naissance prématurée modérée ou tardive est équivalent à celui des grands prématurés, du fait de leur nombre plus élevé.

Un meilleur recensement de l’ensemble des caracté-ristiques développementales précoces de la population des enfants nés prématurés à l’âge de 3-4 ans est indispensable pour pouvoir faire un dépistage plus précoce des difficultés cognitives spécifiques (mémoire de travail, planification, inhibition, langage, expression et réception, attention, motricité fine) et / ou comportementales.

 

Intervention

Sur le même thème