Conférence

Chanter "comme" un troubadour ? Mythe et réalité de l'intermélodicité dans les "Cantigas de Santa María" / Florence Mouchet

Réalisation : 28 janvier 2022 Mise en ligne : 17 février 2022
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Chanter "comme" un troubadour ? Mythe et réalité de l'intermélodicité dans les Cantigas de Santa María / Florence Mouchet, in journées d'études "Les écritures alphonsines : savoirs et instruments du pouvoir - Las escrituras alfonsíes : saberes y herramientas del poder",  organisées par Johan Puigdengolas du Centre d'Études Ibériques et Ibéro-Américaines (CEIIBA) en partenariat avec le CollEx Études Ibériques, Université Toulouse-Jean Jaurès, 27-28 janvier 2022.
* En raison d'un dysfonctionnement du défilement des diaporamas sur Canal-U, un pdf du diaporama est disponible dans l'onglet "Documentation".

La musique a toujours été liée au pouvoir, notamment au Moyen Âge, où la pratique du contrafactum (le fait de proposer un nouveau texte pour une mélodie préexistante) permet de dénaturer le sens originel des pièces musicales et de créer une connivence avec le public, tout en affirmant l'appartenance à une communauté culturelle et en revendiquant un patrimoine poétique et musical qui permet d'asseoir une autorité artistique. En ce sens, la recherche de contre-faits dans les Cantigas de Santa María est importante. Cependant, au-delà des réemplois potentiels, le projet des Cantigas est un acte fort par son ampleur et son originalité. Cette communication explore la légitimité du pouvoir spirituel d'Alphonse X, faisant de lui un roi très sage et aussi très pieux.

La música siempre ha sido ligada al poder, en particular durante la Edad Media, en que la práctica del contrafactum (el hecho de proponer una nueva letra para una melodía preexistente) permite distorsionar el sentido primero de piezas musicales y crear una connivencia con el público, al mismo tiempo que afirma la pertenencia a una comunidad cultural y reivindica una herencia poética y musical que permite asentar una autoridad artística. En este sentido, la búsqueda de los contrafacta en las Cantigas de Santa María importa. Sin embargo, más allá de los potenciales reempleos, el proyecto de las Cantigas es un acto potente por su envergadura y su originalidad. Veremos que legitima el poder espiritual de Alfonso X, convirtiéndole en rey muy sabio y también muy devoto.

Ces journées d'étude, qui s'inscrivent dans la dynamique de la célébration des 800 ans de la naissance d’Alphonse X ainsi que dans la thématique du programme 2022-2023 de l’Agrégation externe d’espagnol « Savoir et pouvoir dans la Castille médiévale : l’entreprise historiographique et juridique du roi Alphonse X (1252-1284) », regroupent des chercheurs spécialistes du sujet qui s’interrogeront sur les spécificités des écritures alphonsines. Les œuvres attribuées à Alphonse X partagent des traits stylistiques, discursifs et linguistiques qui leur confèrent une identité forte. Ce corpus constitue un mare magnum dont les sources et les influences demeurent encore partiellement identifiées. Les œuvres du roi savant sont autant de manifestations d’un projet intellectuel tout à fait singulier pour l’époque, dans lequel les savoirs sont, dans une forme de circularité, à la fois la fondement et l’objectif du pouvoir. À travers l’ensemble des communications de la journée, les chercheurs s’interrogent sur les spécificités des écritures alphonsines. Qu’il s’agisse de l’étude des sources, des modalités d’organisation de l’énoncé ou bien encore de problématiques linguistiques voire musicologiques, les communications proposeront aux auditeurs une approche des grandes œuvres poétiques, historiographiques et juridiques attribuées à Alphonse X.

Intervenants
Thèmes
Notice
Lieu de réalisation
Université Toulouse-Jean Jaurès
Langue :
Français
Crédits
Claire SARAZIN (Réalisation), Université Toulouse-Jean Jaurès (Production), Le Vidéographe - Université Toulouse Jean Jaurès (Publication)
Détenteur des droits
Droits réservés à l'Université Toulouse-Jean Jaurès et aux auteurs.
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource:
UT2J. (2022, 28 janvier). Chanter "comme" un troubadour ? Mythe et réalité de l'intermélodicité dans les "Cantigas de Santa María" / Florence Mouchet. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/114320. (Consultée le 25 juin 2022)
Contacter
Documentation

CAMBRIELS, Marie-Virginie. 2021. La Cantiga de Santa Maria 341, Com’ a gran pesar
Une Cantiga catastrophique, ou le Dies irae mis en abyme, in
Quentin Duprat (dir.), La musique des catastrophes, Clermont-Ferrand, Association des Musicologues d’Auvergne, 3-20.  [En ligne : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03477377/document].

MOUCHET, Florence. 2020. Un référent musical ? La réception des mélodies de troubadours par les trouvèresRevue des langues romanes, 2, Tome CXXIV, 323-349. [En ligne : https://journals.openedition.org/rlr/3681].

PASSERAT, Georges. 2017. Le roi troubadour Alphonse X le Sage, auteur des Cantigas de Santa Maria, in Sophie Brouquet (dir.), Vierges noires, culte marial et pèlerinages en France méridionale, Toulouse, Presses Universitaires du Midi, 87-95.

MARTÍ, Sadurní. 2017. El viaje textual de la Sibila, entre Occitania y Cataluña, in Maricarmen Gómez Muntané (dir.), El Juicio Finale: Sonido. Imagen. Liturgie. Escena, Madrid, Ed. Alpuerto, 217-249. [En ligne : https://www.researchgate.net/publication/319803593_El_viaje_textual_de_la_Sibila_entre_Occitania_y_Cataluna].

RILLON-MARNE, Anne-Zoé, CHAILLOU, Christelle. 2016. Emprunter et créer : quelques réflexions sur le 'contrafactum', in Claude Andrault-Schmitt, Edina Bozoky, and Stephen Morrison (dirs), Des nains ou des géants ?: Emprunter et créer au Moyen Âge. Actes de colloque international du CESCM à Poitiers 2011. Turnhout, Brepols Publishers, 91-110.

MOUCHET, Florence. 2012. Intertextualité et « intermélodicité » : le cas de la chanson profane au Moyen Âge, in Céline Cecchetto (dir.), Chanson et intertextualité. Pessac, Presses Universitaires de Bordeaux, 17-33. [En ligne : https://0-books-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/pub/19786].

CHAGUINIAN Christophe. 2008. Les albas occitanes. Étude, traduction et édition par Christophe Chaguinian. Transcription musicale et étude des mélodies par John Haines. Paris, Éd. Honoré Champion, 368 p.

SELÀF, Levante. 2008. Chanter plus haut. La chanson religieuse vernaculaire au Moyen Âge (Essai de contextualisation). Paris, Éd. Champion, coll. Nouvelle Bibliothèque du Moyen Âge, 656 p.

DE COINCI, Gautier. 2007. Cinq Miracles de Notre-Dame. Trad. J.-L. G. Benoit. Paris, Éditions Honoré Champion, 239 p.

TAVANI, Giuseppe. 1999. Arte de Trovar do Cancioneiro da Biblioteca
Nacional de Lisboa. Introdução, edição crítica e fac-símile
. Lisboa, Edições Colibri, 56 p.

LE VOT, Gérard. 1992. Intertextualité, métrique et composition mélodique dans les cansos du troubadour Folquet de Marseille, in G. Gouiran (dir.), Contacts de langues, de civilisations et d’intertextualité, Actes du IIIeme Congres international de l'Association internationale d'études occitanes, vol. 2. Montpellier, Université Paul Valéry, 637-667.

RIEGER, Dietmar. 1988. La poésie des troubadours et des trouvères comme chanson littéraire du moyen-âge, in Dietmar Rieger (dir.), La chanson française et son histoire. Tübingen, Gunter Narr Verlag, 1-14.

CHAILLEY, Jacques. 1984. Histoire musicale du Moyen âge. Paris. Presses Universitaires de France, coll. Quadrige, 336 p.

ZOLTÁN, Falvy. 1983. La cour d'Alphonse le Sage et la musique européenne, Studia Musicologica Academiae Scientiarum Hungaricae, 25, fasc. 1/4, 159–170.

MARSHALL, John Henry. 1980. Pour l’étude des contrafacta dans la poésie des troubadours, Romania, 101, 289-335. [En ligne : https://doi.org/10.3406/roma.1980.2026].

MARSHALL, John Henry. 1972. The "Razos de trobar" of Raimon Vidal and Associated Text [comprend Doctrina de compondre dictais]. Londres, Oxford University Press, 183 p.

> Voir la bibliographie indicative du programme du concours externe de lagrégation d'espagnol, session 2022, 10-14.
> Voir aussi
la bibliographie du CollEx Études ibériques (pdf à télécharger dans l'onglet Documentation).

The Cantigas de Santa Maria [propose notamment les Codex To et Codex E numérisés]

The Oxford Cantigas de Santa Maria database

CADENET. env. 1220. Cansós de Trobairitz : S'anc fui belha ni prezada (sur YouTube)

Dans la même collection

Sur le même thème