Conférence

Es deber saber: lo oculto, lo antiguo y lo nuevo en la constitución del discurso jurídico alfonsí / Daniel Panateri

Réalisation : 28 janvier 2022 Mise en ligne : 17 février 2022
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Es deber saber: lo oculto, lo antiguo y lo nuevo en la constitución del discurso jurídico alfonsí / Daniel Panateri, in journées d'études "Les écritures alphonsines : savoirs et instruments du pouvoir - Las escrituras alfonsíes : saberes y herramientas del poder",  organisées par Johan Puigdengolas du Centre d'Etudes Ibériques et Ibéro-Américaines (CEIIBA) en partenariat avec le CollEx Études Ibériques, Université Toulouse-Jean Jaurès, 27-28 janvier 2022.
* Communication enregistrée à distance.

El discurso legal alfonsí se construyó sobre la base de diversos registros que permitieron al derecho decir mucho más de lo que el derecho, habitualmente, decía. Digo que mucho más porque aunque el derecho, como discurso genera sus propios términos a través de un proceso de asimilación, los límites del formato impiden, casi siempre, el desarrollo, por ejemplo de cualquier tipo de narratividad. De hecho, esa oscuridad constitutiva, no solo por las palabras, sino también por la sintaxis y la ordinatio, es una máxima buscada por juristas en Roma y en el hoy. Sin embargo, la propuesta alfonsí es mucho más simple y compleja a la vez. Simple, porque esa es una de sus máximas búsquedas: la simpleza textual que se constituye como consecuencia de la eficacia comunicativa buscada. Compleja, porque implica salirse de los lugares habituales de la creación normativa de la época, pero asegurar que eso que se escribe es también derecho. En ese sentido, el mismo texto debía servir tanto a Bodo y Hermentrude como a cualquier juez o jurista que hablara castellano.

Le discours juridique alphonsin s'est construit sur la base de différents registres qui permirent au droit de dire beaucoup plus que ce que le droit disait habituellement. Bien plus car, bien que le droit, en tant que discours, génère ses propres termes à travers un processus d'assimilation, les limites du format empêchent presque toujours le développement, par exemple, de tout type de narration. De fait, cette opacité constitutive, non seulement des mots, mais aussi de la syntaxe et de l'ordinatio, est une maxime recherchée par les juristes à Rome comme de nos jours. Or, la proposition alphonsine est beaucoup plus simple et beaucoup plus complexe à la fois. Simple, car l'une de ses principales recherches est la simplicité textuelle qui se constitue comme conséquence de l'efficacité communicative recherchée. Complexe, car elle implique de quitter les lieux communs de la création normative de l'époque, tout en veillant à ce que ce qui est écrit demeure du droit. En ce sens, le même texte devrait être utile tant à Bodo et Hermentrude qu'à tout juge ou juriste de langue espagnole.

Ces journées d'étude, qui s'inscrivent dans la dynamique de la célébration des 800 ans de la naissance d’Alphonse X ainsi que dans la thématique du programme 2022-2023 de l’Agrégation externe d’espagnol « Savoir et pouvoir dans la Castille médiévale : l’entreprise historiographique et juridique du roi Alphonse X (1252-1284) », regroupent des chercheurs spécialistes du sujet qui s’interrogeront sur les spécificités des écritures alphonsines. Les œuvres attribuées à Alphonse X partagent des traits stylistiques, discursifs et linguistiques qui leur confèrent une identité forte. Ce corpus constitue un mare magnum dont les sources et les influences demeurent encore partiellement identifiées. Les œuvres du roi savant sont autant de manifestations d’un projet intellectuel tout à fait singulier pour l’époque, dans lequel les savoirs sont, dans une forme de circularité, à la fois la fondement et l’objectif du pouvoir. À travers l’ensemble des communications de la journée, les chercheurs s’interrogent sur les spécificités des écritures alphonsines. Qu’il s’agisse de l’étude des sources, des modalités d’organisation de l’énoncé ou bien encore de problématiques linguistiques voire musicologiques, les communications proposeront aux auditeurs une approche des grandes œuvres poétiques, historiographiques et juridiques attribuées à Alphonse X.

Intervenants
Thèmes
Notice
Lieu de réalisation
Buenos Aires (Argentine)
Langue :
Espagnol, castillan
Détenteur des droits
Droits réservés à l'université Toulouse-Jean Jaurès et aux auteurs.
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource:
UT2J. (2022, 28 janvier). Es deber saber: lo oculto, lo antiguo y lo nuevo en la constitución del discurso jurídico alfonsí / Daniel Panateri. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/114296. (Consultée le 26 juin 2022)
Contacter
Documentation

JARDIN, Jean-Pierre. 2021. L’œuvre juridique d'Alphonse X, in L'entreprise historiographique et juridique du roi alphonse X. 1252-1284. Neuilly, Éditions Atlande, 136-190.

PANATERI, Daniel Alberto. 2017. El discurso del rey. El discurso jurídico alfonsí y sus implicancias políticas, Madrid, Dykinson Editorial, 284 p.

PANATERI, Daniel Alberto. 2017. La política en el discurso jurídico alfonsí. Una interpretación a partir de sus variantes textuales, Cuadernos de Historia del Derecho, 24, 187-202. [En ligne : https://www.researchgate.net/publication/320043310_La_politica_en_el_discurso_juridico_alfonsi_Una_interpretacion_a_partir_de_sus_variantes_textuales].

PANATERI, Daniel Alberto. 2015. Voces jurídicas disímiles y discurso político monárquico, el caso de Partidas y su edición de 1555, Medievalia,18/1, 59-86. [En ligne : https://notablesdelaciencia.conicet.gov.ar/bitstream/handle/11336/41198/CONICET_Digital_Nro.a760516b-3de3-461c-a351-ef942ca62a07_A.pdf?sequence=2&isAllowed=y].

PANATERI, Daniel Alberto. 2015. La Ley en "Siete Partidas", eHumanista, 31, 671-687. [En ligne : https://ri.conicet.gov.ar/bitstream/handle/11336/41281/CONICET_Digital_Nro.2758704d-dd54-4d66-a951-8a51fc852fb4_A.pdf?sequence=2].

KNAUSS, Jessica. 2011. Law and order in Medieval Spain: Alfonsine legislation and the Cantigas de Santa Maria. Tucson (AZ), Açedrex Publishing, 218 p.

CRADDOCK, Jerry. 1981. La cronología de las obras legislativas de Alfonso X el Sabio, AHDE, 51, 365-418. [En ligne : https://www.academia.edu/26446138/La_Cronolog%C3%ADa_de_las_obras_legislativas_de_Alfonso_X].


> Voir la bibliographie indicative du programme du concours externe de lagrégation d'espagnol, session 2022, 10-14.
> Voir aussi
la bibliographie du CollEx Études ibériques (pdf à télécharger dans l'onglet Documentation).

Dans la même collection

Sur le même thème