Conférence
Notice
Lieu de réalisation
Toulouse Théâtre du Capitole
Langue :
Français
Crédits
Nathalie MICHAUD (Réalisation), Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Production), SCPAM / Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail (Publication)
Détenteur des droits
Tous droits réservés à l'Université Toulouse-Jean Jaurès et aux auteurs.
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
Citer cette ressource :
UT2J. (2013, 12 décembre). L’opéra fragilisé par le conte ou les aventures d’un petit poucet dans le monde des cyclopes / Michel Lehmann , in Hänsel et Gretel : contes et opéras. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/107107. (Consultée le 23 juillet 2024)

L’opéra fragilisé par le conte ou les aventures d’un petit poucet dans le monde des cyclopes / Michel Lehmann

Réalisation : 12 décembre 2013 - Mise en ligne : 14 février 2014
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

L’opéra fragilisé par le conte ou les aventures d’un petit poucet dans le monde des cyclopes / Michel Lehmann in "Hänsel et Gretel : contes et opéras", journée d'étude organisée par l'Institut de Recherche Pluridisciplinaire en Arts, Lettres et Langues (IRPALL) de l'Université Toulouse Jean Jaurès dans le cadre d'un partenariat avec le Théâtre du Capitole, sous la responsabilité scientifique et la coordinationde Michel Lehmann et Christine Calvet. Université Toulouse Jean Jaurès, Théâtre du Capitole, 12 décembre 2013. * Images et prise de son : Service audiovisuel de la Mairie de Toulouse.

Le conte adapté à l’opéra a produit des œuvres marquantes du répertoire lyrique, mais en petit nombre. Encore en son berceau, l’opéra puisait son inspiration du côté de la mythologie grecque, préfiguration possible d’une pérégrination vers le conte. Ce ne fut pourtant point le cas, la parenté relative entre mythe et conte ne se révélant guère opérante pour l’opéra. Était-il trop sérieux, trop passionné, trop idéologique, trop adulte ? Les opéras inspirés d’un conte forment aussi un ensemble hétérogène, signe des difficultés rencontrées. Si Hänsel und Gretel de Humperdinck s’évertue à respecter le ton enfantin et populaire d’un conte, Die Zauberflöte de Mozart penche du côté philosophique et spirituel tout en ménageant les artifices d’un spectacle merveilleux à grands effets, La Cenerentola de Rossini évacue la fée-marraine de Cendrillon pour lui préférer un pédagogue philosophe mieux adapté aux déboires sentimentaux de personnages bien adultes, L’Enfant et les Sortilèges renonce aux fastes lyriques de l’opéra pour se réfugier dans le divertissement d’une comédie musicale américaine. Que le conte sème un tel désordre dans l’univers codifié de l’opéra mérite que l’on s’y attarde. Serait-il même fait pour être transformé en opéra ? En partant de l’exemple de Hänsel et Gretel, les chercheurs de l’Institut IRPALL évoquent lors de cette journée d'atude les questions littéraires et musicales, les contextes socio-culturels et politiques, comme les problèmes de genèse artistique soulevés par le conte et ses adaptations.

Mots clés : Contes (histoire et critique), Adaptations pour l'opéra ; Humperdinck, Engelbert (1854-1921). Hänsel und Gretel ; Wagner, Richard (1813-1883). Tannhäuser ; Massenet, Jules (1842-1912). Cendrillon ; Ravel, Maurice (1875-1937). L'enfant et les sortilèges ; Bartók, Béla (1881-1945). Le château de Barbe-Bleue ; Hoffmann, Heinrich (1809-1894). Ondine ;

Thème
Documentation

SANTAVILLE, Léo (2020). Le conte dans la musique en France de 1890 à 1939. Thèse de doctorat en musique, Université de Tours, 372 p. [En ligne : https://www.theses.fr/2020TOUR2007].

GRIMM, Jacob, GRIMM, Wilhelm (2016). Hansel et Gretel. Adapté par Rika Lesser, Paul Zelinsky (ill.), Gael Renan (trad.). New York, Puffin Books [Penguin], 35 p.

TRAVERS DE FAULTRIER, Sandra (2016). Ombre féconde : Hofmannsthal / Strauss et l'altérité humanisante, Les Cahiers de la Justice, 2, vol. 2, 361-370. [En ligne : https://www.cairn.info/journal-les-cahiers-de-la-justice-2016-2-page-361.htm].

DE BLÉCOURT, Willem (2008). On the Origin of 'Hänsel und Gretel'. An Exercise in the History of Fairy-Tales, Fabula, 1-2, vol. 49, 30-46.

DEFRANCE, Anne, PERRIN, Jean-François (2007). Le Conte en ses paroles. La figuration de l’oralité dans le conte merveilleux du Classicisme aux Lumières. Paris, Éditions Desjonquères, 504 p.

MARTIN, Roxane (2007). La féerie romantique sur les scènes parisiennes, 1791-1864. Paris, Éditions Honoré Champion, coll. Romantisme et modernités, 693 p.

KINTZLER, Catherine (2004). Théâtre et opéra à l’âge classique. Une familière étrangeté. Paris, Éditions Fayard, coll. Les chemins de la musique, 335 p.

BIGET-MAINFROY, Michelle (2003). Quand les compositeurs relisent les contes, Il saggiatore musicale, 2, vol. 8, 241-259.

SCHUH, Willy (éd.) (1992). Richard Strauss et Hugo von Hofmannsthal. Correspondance 1900-1929. Préface et trad. de Bernard Banoun. Paris, Éditions Fayard, 696 p.

MASSON, Jean-Yves (1992), Du livret au conte, in 'La Femme sans ombre', Avant-Scène Opéra, 147, 144 p.

CHAUVIRÉ, Christiane (1991). Hofmannsthal et la métamorphose, variations sur l'opéra. Paris, Éditions de l'Éclat, 80 p.

KINTZLER, Catherine (1991). Poétique de l'opéra français de Corneille à Rousseau. Paris, Éditions Minerve, 583 p.

Hänsel et Gretel. Humperdinck (1987), Avant-Scène Opéra, 104, 124 p.

BRION, Marcel (1975). Hugo von Hofmannsthal : élucidation d'un conte, La Nouvelle Revue des Deux Mondes, 526-540. [En ligne : https://www.revuedesdeuxmondes.fr/wp-content/uploads/2016/11/2a186345f91a84945e9696dbc94b77b5.pdf].

PLESSNER, Helmut (1959). Die Verspätete Nation. Ueber die politische Verführbarkeit bürgerlichen Geistes. Stuttgart, Kohlhammer Verlag, 174 p.

PROPP, Vladimir, J. A., [1946] (1983). Les racines historiques du conte merveilleux. Paris, Éditions Gallimard, 512 p.

Le site internet du théâtre du Capitole de Toulouse

Le site web de l'Institut de Recherche Pluridisciplinaire en Arts, Lettres et Langues (IRPALL)

"Hansel Und Gretel", Engelbert Humperdinck. Par le Wiener Philharmoniker sous la dir. de Georg Solti, avec E. Gruberova et B. Fassbaender, Vienne, 1981, 1h47 (sur YouTube)

"Le petit ramoneur", Benjamin Britten, sous dir. de Virginie Dejos, Rochefort, mai 2017, 48 min (sur YouTube)

"Le Vaisseau fantôme" de Richard Wagner, par l'Orchestre Symphonique de Bretagne sous la dir. de Rudolf Piehlmayer, Nantes, 2019, 2h20 min (sur YouTube)

"Tannhäuser", Richard Wagner, par le Wiener Philharmoniker sous dir. de Georg Solti, avec Hans Sotin, René Kollo, Victor Braun, Vienne, 1970, 3h06 min (sur YouTube).

"L'Enfant et les sortilèges, Maurice Ravel, direction musicale Didier Puntos, mise en scène de Benjamin Knobil, Lausanne, 15 avril 2010, 51 min (sur YouTube).

"La Flûte enchantée", W. A. Mozart par The Royal Opera House sous la dir. de Colin Davis, avec Will Hartmann, Dorothea Röschmann, Diana Damrau, Londres, 2003, 2h42 min (sur YouTube).

"Undine", Albert Lortzing, par le Radio-Sinfonie-Orchester de Berlin sous la dir. de Robert Heger, avec Nicolai Gedda, Anneliese Rothenberger, Prod. EMI Classics, 2011, 2h04 min (sur YouTube).

"Undine", E.T.A. Hoffmann, par le Symphony Orchestra of the Bavarian Radio dirigé par Jan Koetsier, [1959], Partie 1/3, 48 min (sur YouTube).

"Rusalka", Antonín Dvorák, par l'Opéra National de Paris sous la dir. de James Conlon, 2002, 2h34 min (sur YouTube).

"Cendrillon", Jules Massenet, par le Royal Opera House dirigé par Bertrand de Billy, Londres, juillet 2011, 2h26 min (sur YouTube).

"La Cenerentola", Gioacchino Rossini, par l'Orchestra e Coro del Teatro alla Scala dirigé par Claudio Abbado, Milan, 1981, 2h31 min (sur YouTube).

"Cendrillon", Jules Massenet, par le Royal Opera House dirigé par Bertrand de Billy, Londres, juillet 2011, 2h26 min (sur YouTube).

"Barbe bleue", Jacques Offenbach, par l'Orchestre lyrique et la Chorale lyrique de l'O.R.T.F., dirigé par Jean Doussard, Prod. Opera dOro, 2013 (sur YouTube)

"Ariane et Barbe bleue", Paul Dukas, par le Cologne Radio Symphony Orchestra dirigé par Gary Bertini, avec Marilyn Schmiege, Prod. CapriccioNR, 2011, 2h (sur YouTube)

"Le Chateau de Barbe bleue" Bela Bartók, par l'Orchestre de Paris dirigé par Pierre Boulez, avec Lessie Norman, Peter Fried, Paris, Théâtre du Châtelet, juin 2006, 1h (sur YouTube)

"Parsifal : Entrée des chevaliers du Graal", Richard Wagner, Orchestre et choeurs du Festival de Bayreuth dirigé par Wilhelm Pitz, Bayreuh, 1958, 6min30 (sur YouTube).

"Der Schatzgräber", Franz Schreker, par le Hamburg State Philharmonic Orchestra sous la dir. de Gerd Albrecht, avec Josef Protschka, Gabrielle Schnaut, Prod. Capriccio, Hambourg, 2013 (sur YouTube)

Dans la même collection

Sur le même thème