Canal-U

Mon compte

Institut d'astrophysique de Paris

L'Institut d'astrophysique de Paris (IAP) est une Unité Mixte de Recherche (UMR 7095) de l'Université Pierre et Marie Curie et du Centre national de la recherche scientifique (CNRS). L'IAP est devenu un Observatoire des Sciences de l'Univers en décembre 2005, ce qui lui confère le rang d'École Interne au sein de l'Université Pierre et Marie Curie.

Laboratoire d'interface entre deux disciplines, l'IAP regroupe des astrophysiciens du secteur des sciences de l'Univers et des physiciens théoriciens du secteur des sciences physiques et mathématiques. Les recherches conduites à l'IAP portent sur les domaines de pointe de l'astrophysique : la formation des systèmes planétaires et la recherche de planètes extrasolaires, la physique stellaire, l'évolution des galaxies, les structures à grande échelle, la cosmologie observationnelle et théorique, la physique de l'Univers primordial et les phénomènes d'énergie extrême.

Les chercheurs de l'IAP sont des observateurs, des modélisateurs et des théoriciens. Leurs recherches s'appuient sur de grands programmes observationnels, des calculs numériques intensifs, ou des calculs analytiques poussés. L'IAP compte environ 150 chercheurs, ingénieurs, techniciens, administratifs, post-doctorants et doctorants, et accueille régulièrement de nombreux stagiaires et visiteurs étrangers.

Il héberge le Master 2 spécialité « Astronomie, Astrophysique et Ingénierie Spatiale », ainsi que l'antenne UPMC de l'École Doctorale d'Astronomie et d'Astrophysique d'Île-de-France (ED 127). Il entretient des liens de partenariat privilégiés avec l'Observatoire de Paris, situé sur le même campus. Depuis 1988, il héberge le secrétariat général de l’Union Astronomique Internationale (UAI). L'IAP participe activement à la diffusion de la science, en particulier par l'organisation de conférences publiques chaque premier mardi du mois. Il organise également de nombreux séminaires, des colloques internationaux et des cours spécialisés.

Note : jusqu'en 2014, les conférences publiques de l'IAP étaient filmées en partenariat avec le CERIMES. Vous pouvez donc également retrouver les vidéos de ces conférences sur le site Canal-U/CERIMES :

http://www.canal-u.tv/producteurs/cerimes/les_conferences_de_l_institut_d_astrophysique_de_paris_iap

Pour vous abonner au podcast de Institut d'astrophysique de Paris, cliquez sur l’icône de votre lecteur favori :

Liste des programmes

Conférence donnée dans le cadre du cycle « Une question un chercheur » destiné aux étudiant(e)s du supérieur.Google a récemment annoncé avoir atteint, avec son ordinateur quantique « Sycamore », la suprématie quantique. La machine aurait mené un calcul plus rapide que n'importe quel ordinateur classique, de maintenant ou du futur ! Une technologie qui annoncerait ...
La sonde JUNO est en orbite autour de Jupiter depuis mi-2016 et sa mission a été étendue jusque mi-2021. Sa caractéristique principale est son orbite polaire qui permet des survols rasants de Jupiter (à moins de 5000 km) donnant accès à des informations hors de portée des précédentes missions Joviennes. ...
Le télescope spatial James Webb (JWST) est une mission conjointe de la NASA et des agences spatiales européenne (ESA) et canadienne (CSA). Ce télescope qui sera lancé dans l'espace en 2021 par une fusée Ariane 5 s'annonce comme l'un des observatoires majeurs de cette décade. Au cours de cette conférence, ...
Si l'origine extraterrestre des météorites est reconnue depuis un peu plus de deux cents ans, il a fallu attendre les découvertes scientifiques et technologiques de la première moitié du XXe siècle pour commencer à décrypter les messages qu'elles renferment. Depuis la genèse du Soleil à partir de matériaux interstellaires ensemencés ...
Peut-on voir un trou noir ? Paradoxalement, les trous noirs, ou plus exactement leurs environnements, sont souvent lumineux. Pour les étudier, le principal problème est de parvenir à résoudre la lumière qui nous en parvient, c'est-à-dire de pouvoir la distinguer suffisamment précisément pour en faire une image. Dans ce cadre, ...
Après une présentation générale du Soleil, la conférence se focalisera sur les phénomènes les plus spectaculaires qui caractérisent l'activité périodique de cette étoile « ordinaire », que la météorologie spatiale vise à prévoir. Les événements, plus ou moins violents, comme les éjections coronales de matière aux conditions physiques encore mal comprises, participent ...
L'étude du système exoplanétaire HD 80606 permet de mettre en avant une double expertise de l'Institut d'astrophysique de Paris : la recherche en exoplanétologie et la diffusion des connaissances vers les écoles et le public. Depuis juillet 2019, l'orbite de la planète HD 80606b est représentée dans la cour de ...
L'essentiel de l'hélium présent dans l'Univers est le résultat de réactions nucléaires présentes au cours des 5 premières minutes, et celui-ci constitue le quart de la matière ordinaire de l'Univers. Ces réactions ont été efficaces car dans sa grande jeunesse notre Univers était riche en neutrons. D'autres éléments légers ont ...
La mission astrométrique Gaia, lancée par l'Agence Spatiale Européenne en 2013, est en train de cartographier en 3D plus d'un milliard d'objets de notre Galaxie, avec une précision inégalée. Pour la première fois, nous avons accès aux mouvements de plusieurs millions d'étoiles, bien au-delà du voisinage solaire, alors que jusqu'à ...
« La Lune : science, exploration et utilisation »Vers une présence permanente de l'Humanité sur la Lune d'ici à 2030 ? C'est ce que Bernard Foing, directeur du groupe international d’exploration lunaire au centre de recherche et technologie (ESTEC) de l’Agence Spatiale Européenne (ESA), tente de démontrer dans cette présentation ...
 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte