Canal-U

Mon compte

Institut d'astrophysique de Paris

L'Institut d'astrophysique de Paris (IAP) est une Unité Mixte de Recherche (UMR 7095) de l'Université Pierre et Marie Curie et du Centre national de la recherche scientifique (CNRS). L'IAP est devenu un Observatoire des Sciences de l'Univers en décembre 2005, ce qui lui confère le rang d'École Interne au sein de l'Université Pierre et Marie Curie.

Laboratoire d'interface entre deux disciplines, l'IAP regroupe des astrophysiciens du secteur des sciences de l'Univers et des physiciens théoriciens du secteur des sciences physiques et mathématiques. Les recherches conduites à l'IAP portent sur les domaines de pointe de l'astrophysique : la formation des systèmes planétaires et la recherche de planètes extrasolaires, la physique stellaire, l'évolution des galaxies, les structures à grande échelle, la cosmologie observationnelle et théorique, la physique de l'Univers primordial et les phénomènes d'énergie extrême.

Les chercheurs de l'IAP sont des observateurs, des modélisateurs et des théoriciens. Leurs recherches s'appuient sur de grands programmes observationnels, des calculs numériques intensifs, ou des calculs analytiques poussés. L'IAP compte environ 150 chercheurs, ingénieurs, techniciens, administratifs, post-doctorants et doctorants, et accueille régulièrement de nombreux stagiaires et visiteurs étrangers.

Il héberge le Master 2 spécialité « Astronomie, Astrophysique et Ingénierie Spatiale », ainsi que l'antenne UPMC de l'École Doctorale d'Astronomie et d'Astrophysique d'Île-de-France (ED 127). Il entretient des liens de partenariat privilégiés avec l'Observatoire de Paris, situé sur le même campus. Depuis 1988, il héberge le secrétariat général de l’Union Astronomique Internationale (UAI). L'IAP participe activement à la diffusion de la science, en particulier par l'organisation de conférences publiques chaque premier mardi du mois. Il organise également de nombreux séminaires, des colloques internationaux et des cours spécialisés.

Note : jusqu'en 2014, les conférences publiques de l'IAP étaient filmées en partenariat avec le CERIMES. Vous pouvez donc également retrouver les vidéos de ces conférences sur le site Canal-U/CERIMES :

http://www.canal-u.tv/producteurs/cerimes/les_conferences_de_l_institut_d_astrophysique_de_paris_iap

Pour vous abonner au podcast de Institut d'astrophysique de Paris, cliquez sur l’icône de votre lecteur favori :

Liste des programmes

La mission astrométrique Gaia, lancée par l'Agence Spatiale Européenne en 2013, est en train de cartographier en 3D plus d'un milliard d'objets de notre Galaxie, avec une précision inégalée. Pour la première fois, nous avons accès aux mouvements de plusieurs millions d'étoiles, bien au-delà du voisinage solaire, alors que jusqu'à ...
« La Lune : science, exploration et utilisation »Vers une présence permanente de l'Humanité sur la Lune d'ici à 2030 ? C'est ce que Bernard Foing, directeur du groupe international d’exploration lunaire au centre de recherche et technologie (ESTEC) de l’Agence Spatiale Européenne (ESA), tente de démontrer dans cette présentation ...
La NASA (l'agence spatiale des États-Unis) domine toutes les agences spatiales du monde de par la nature, le volume, et le niveau de ses programmes. On l'admire pour ses prouesses, son esprit pionnier, son ambition d'atteindre les horizons inconnus. L'avalanche de découvertes qu'elle a déclenchée nous excite, nous enchante et ...
L'exploration spatiale du système solaire bouscule en profondeur des paradigmes parfois ancestraux, quant à notre conception de la formation et de l'évolution des mondes planétaires. À quelles échelles, dans l'espace et le temps, l'unicité de la Terre et de la vie qu'elle porte prennent-elles sens ? Quelle est la part ...
Deux missions spatiales de retour d'échantillons de matière inaltérée ont été récemment lancées vers des astéroïdes géocroiseurs primitifs pour étudier leur composition. Ces missions ont le potentiel de révolutionner notre compréhension des propriétés du matériel primitif présent dans le Système solaire et de nous éclairer sur la nature des petits ...
Conférence donnée dans le cadre du cycle "Une question un chercheur" destiné aux étudiant(e)s du supérieur : https://smf.emath.fr/la-smf/cycle-une-question-un-chercheur-0L'existence des ondes gravitationnelles a été une des premières prédictions faites par Albert Einstein dans le cadre de la Relativité Générale, dès le printemps 1916. Il aura fallu attendre... ...
Située à plus de 4 années lumières, soit plus de 30 000 milliards de kilomètres, même l'exoplanète orbitant l'étoile la plus proche de nous est encore loin d'être à portée de navette spatiale. Heureusement, cela ne nous empêche pas d'explorer ces nouveaux mondes que l'on détecte par milliers. Comment s'y ...
Quel rapport entre gastronomie, astronomie, cuisine innovante, cosmologie, gâteau au chocolat, expansion de l'univers, bulle de savon, île flottante, gravitation, vinaigrette et exploration spatiale ? La science, pardi !Deux enseignant-chercheurs de l'université Paris-Sud - l'un physico-chimiste, l'autre astrophysicien - dialoguent et échangent de manière décontractée et ludique (avec des petites ...
Notre compréhension de la formation et de l'évolution des galaxies a longtemps reposé sur l'étude des galaxies brillantes et massives. Durant la dernière décennie, le Télescope spatial Hubble allié à l'effet de lentilles gravitationnelles a permis d'identifier et de caractériser la nature des galaxies naines distantes ; elles se révèlent ...
Les galaxies ne voguent pas de façon désordonnée dans l'Univers. Elles forment un véritable réseau en bulles de savon souvent appelé toile cosmique et composé de vides, de murs, de filaments et de noeuds dans lesquels les amas de galaxies résident. C'est un voyage au sein de la fabrique cosmique ...
 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte