Canal-U

Mon compte
Archéorient - Environnement et sociétés de l'Orient ancien

Construire en terre en Mésopotamie : matériaux et techniques


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/archeorient/embed.1/construire_en_terre_en_mesopotamie_materiaux_et_techniques.36751?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Construire en terre en Mésopotamie : matériaux et techniques

La plaine alluviale mésopotamienne est pauvre en matières premières pourtant cette région a développé une architecture considérable grâce à l’usage quasi-exclusif de la terre.
Dans un premier temps, nous chercherons à caractériser les différents usages de la terre dans la construction : clayonnage, brique (séché au soleil ou cuite au four), bauge, pisé, etc. et les différentes techniques de mise en oeuvre : murs, sols, voûtes.
La deuxième partie de la communication s’attachera à retracer les grandes étapes de l’évolution de la construction en Mésopotamie et au Proche-Orient. On notera l’émergence concomitante en plusieurs lieux de la construction en terre (clayonnage, brique, bauge) avec les premières habitations pérennes au Proche-Orient, puis la différenciation de plusieurs cultures constructives au cours du Néolithique. L’émergence progressive du fait urbain s’accompagne elle-aussi d’innovations dans le domaine de la construction en terre : briques moulées, briques cuites, appareils spécifiques, etc. Dès son apparition, le pouvoir royal utilise, pour porter son discours, les matériaux et les
techniques de construction en terre : briques inscrites d’abord puis décors de briques en relief et en briques émaillées.
On s’attachera donc à monter que l’évolution sociale de la Mésopotamie, et du Proche-Orient ancien en général, a été le moteur d’innovations techniques importantes dans le domaine de la construction, avec la terre comme matériau principal.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 La momification artificielle et la lutte pour l’immortalité
 Les banquets en Mésopotamie : textes et images
 Le vin dans le Proche-Orient ancien
 Le sel dans les sociétés anciennes de l'Orient et du Caucase : exploitations et usages, d'après les sources archéologiques et épigraphiques.
 Préparer, cuire, consommer la nourriture. De la fouille à l’interprétation. À partir d’exemples syriens (Néolithique précéramique et Age du Bronze)
 Aspects symboliques de l’alimentation en Mésopotamie
 Les gestes et les outils du scribe ougaritain
 Le bois dans les constructions néolithiques
 Que fouillons-nous ? Du sédiment originel au sédiment fouillé
 De la momie au parasite: la nécropole de Kerma (Soudan) entre 2500 et 1700 avant J.-C
 Les denrées végétales archéologiques : indices d'agriculture, de pratiques alimentaires, de construction et de combustible
 Les matières périssables animales : animal mort, animal vivant
 L’artisanat du métal à Alep, 2006-2010. Le présent archaïque est-il un témoin fiable du passé ?
 Les cuissons céramiques expérimentales, bilan critique
 Expérimentation et observation ethnographique : leurs contributions à la connaissance de l’architecture en terre
 Archéologie expérimentale et métallurgie : comprendre la sensibilité de la métallurgie à travers mes expériences en Turquie et Azerbaïdjan
 Recherches sur l'architecture en Palestine au Bronze ancien : matériaux, techniques et plans
 Le complexe palatial de Babylone au premier millénaire av. J-C.
 L’architecture domestique en Syrie à l’Age du Bronze
 Morphogenèse de la fortification mésopotamienne
 De nouveaux outils au service de l'étude des textiles archéologiques
 Les échanges de produits textiles en Méditerranée entre Orient et Occident sous le Haut Empire
 Cultures et circulation des plantes textiles au Moyen-Orient ancien
 Analyse des outillages liés aux industries textiles
 Tissage et textiles en Anatolie Orientale: le cas d'Arslantepe-Malatya (Turquie). Une approche diachronique
 Les textiles d’el Deir, oasis de Kharga, désert occidental égyptien
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte