Canal-U

Mon compte
Bibliothèque universitaire des langues et civilisations

La vie n'est pas immobile: Cycle de conférences « Prendre la parole »


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/bulac/embed.1/la_vie_n_est_pas_immobile_cycle_de_conferences_prendre_la_parole.56581?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter la chaine
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter

La vie n'est pas immobile: Cycle de conférences « Prendre la parole »

Ce documentaire sénégalais raconte comment le jeune cinéaste Alassane Diago retourne dans son village d’origine pour réaliser un portrait de sa mère. Il arrive au milieu d’un conflit autour de l’eau : les femmes qui tirent des ressources d’un jardin collectif qu’elles cultivent se révoltent contre la décision des hommes de leur faire abandonner le jardin pour économiser l’eau nécessaire selon eux à d’autres projets. C’est la résistance des femmes à la loi imposée par les hommes et leur association pour expliquer leur cause et convaincre le village que filme le réalisateur. La projection est suivie d’un débat sur la prise de paroles de femmes qui jusque-là n’y avaient pas droit, la remise en question de traditions dans la vie d’un village, la démocratie en acte dans une communauté et, ce qui fait aussi l’importance du film, la force du cinéma en prise directe sur le réel.

(image : Affiche du film d'Alassane Diago « La vie n'est pas immobile » (2012))


 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 La BULAC est partenaire - Cycle des conférences publiques de l'IISMM : "Les contre-pouvoirs dans les régimes à référence musulmane" - « Ibn Khaldûn, la tribu et la ville contre-pouvoirs de l'État »
 Exister dans l’espace littéraire mondial. Prix Nobel et stratégies éditoriales au Mali et en Corée du Sud [Cycle « Littératures en mouvement : éditer, dévoiler, traduire l’espace littéraire mondial » ]
 Faut-il habiter le monde pour l'écrire ? Échanges géographiques et littéraires sur l’habitat humain [Cycle « Littératures en mouvement : éditer, dévoiler, traduire l’espace littéraire mondial »]
 « Traduire », un film de Nurith Aviv - [Cycle « Regards sur le monde à géométrie variable »]
 De l'Éthiopie à Madagascar. Voyages dans les collections africaines de la BULAC et dans l'imaginaire européen
 Les rendez-vous de la philologie numérique - Le numérique au service des textes éthiopiens. Encodage, transcription et publication - Entretien avec Anaïs Wion
 Traduire les voix d'ailleurs En compagnie des revues Café, Graminées et Impressions d'Extrême-Orient
 Étonnants historiens : les lointaines fabriques de l'histoire 2/2
 Étonnants historiens : les lointaines fabriques de l'histoire 1/2
 Traduire les littératures lusophones d'Afrique Dialogue entre Elisabeth Monteiro Rodrigues et Danielle Schramm Festival VO-VF (de la traduction littéraire), du 2 au 4 octobre 2020, Gif-sur-Yvette (91)
 Quand d’autres historiens décryptent le monde: Cycle de conférences « D'autres regards sur le monde »
 Futurs d'ailleurs, voyage en science-fiction - Table ronde
 Table ronde BULAC/MOCA 2017 : Les littératures des diasporas d'Afrique
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte