Conférence

De la catastrophe, que peut dire la littérature ?

Réalisation : 24 janvier 2017 Mise en ligne : 24 janvier 2017
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

Cette table ronde abordera la question de la « catastrophe », au sens d'événement totalitaire et génocidaire, pas forcément de nature guerrière mais qui résulte d'une violence politique intense et a pour visée l'extermination définitive des représentants d'une communauté. La radicalité génocidaire et sa visée raciale, en particulier, placent les témoins dans une situation singulière : les membres de la collectivité visée ont la certitude d’être tous destinés à mourir (ou à survivre par miracle) et, qui plus est, à mourir pour rien. « S’ils survivent, c’est alors pour écrire », comme l’évoque Catherine Coquio. Cette caractéristique collective de l’événement catastrophique ouvrant sur l'écriture testimoniale est à l'origine d'un certain type de littérature. Sur une telle littérature, différentes approches s’opposent à travers de multiples notions : témoin, survivant, vérité, histoire, sujet, etc.

Intervenant
Thème
Notice
Lieu de réalisation
Auditorium BULAC
Langue :
Français
Crédits
Timur Muhiddin (Intervenant), Մարկ Նշանեան (Intervenant), Thomas Jacqueau (Intervenant), Frédérik Detue (Intervenant), Գրիգոր Պըլտեան (Intervenant)
Conditions d'utilisation
CC BY-NC-SA
Citer cette ressource :
Timur Muhiddin, Մարկ Նշանեան, Thomas Jacqueau, Frédérik Detue, Գրիգոր Պըլտեան. BULAC. (2017, 24 janvier). De la catastrophe, que peut dire la littérature ?. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/104313. (Consultée le 5 février 2023)
Contacter

Avec les mêmes intervenants