Canal-U

Mon compte
Canal-uved

Des richesses écologiques aux spécificités de l’hydrosystème justifiant la mise en Réserve


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/canal_uved/embed.1/des_richesses_ecologiques_aux_specificites_de_l_hydrosysteme_justifiant_la_mise_en_reserve.45837?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Producteur Canal-U :
Canal-uved
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Des richesses écologiques aux spécificités de l’hydrosystème justifiant la mise en Réserve

L’objectif de cette séquence est de présenter les paysages, l’histoire de la formation du bolsón endoréique de Mapimí, la biodiversité floristique, l’hydrologie et les conditions climatiques afin de comprendre l’organisation des milieux.

La région de Mapimí se situe au nord du Mexique dans le désert de Chihuahua qui recouvre 350 000 km2, représentant plus de 13 % du territoire du Mexique. La Réserve de Biosphère occupe une superficie de 342 387 hectares étendus sur 3 régions : Durango, Chihuahua et Coahuila. La zone aride de Mapimí constitue un plateau situé entre 1 000 et 1 300 mètres d’altitude. Elle est encadrée par deux importantes chaînes de montagnes, la Sierra Madre Occidental et la Sierra Madre Oriental dont l’altitude varie entre 1 800 et 3 200 mètres.

La ressource naturelle de la réserve de Mapimí est très originale et spécifique, elle présente de nombreux usages. Le mesquite est utilisé comme bois de chauffage, c’est aussi une plante mellifère, les agaves servent de clôtures ou sont utilisés pour la fabrication d’alcools, le pastizal est utilisé comme pâturage, les fleurs de raquettes sont consommées par les hommes et les animaux, la candelilla sert à extraire de la cire, le chaparro, le jatropha, la soude et les euphorbes ont de nombreux usages médicaux…
Depuis des générations, la spécificité et la pauvreté de ce milieu désertique ont entraîné les populations locales à utiliser au mieux la ressource locale.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte