Canal-U

Mon compte
EHESS

Episode # 2 : Samuel Pinaud


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/ehess/embed.1/episode_2_samuel_pinaud.44601?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Producteur Canal-U :
EHESS
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Episode # 2 : Samuel Pinaud

Qui suis-je ? Je suis liquide ou solide ; transformé en poudre, je voyage...

 
À Bamako, 90 % de la consommation de produits laitiers est constituée de poudre de lait importée ou de produits transformés à partir de poudre de lait importée alors même que le Mali a une longue tradition d’élevage. En analysant le déploiement au Mali de l’économie de la poudre de lait, l’article donne à voir l’influence de la capacité de conservation des aliments sur les échanges alimentaires, des années 1930 à la mondialisation contemporaine.
L’analyse historique montre que la capacité de conservation de la poudre de lait offre des « prises politiques » tant sur l’espace que sur le temps alimentaire. Durant la première moitié du xxe siècle, l’envoi de poudre de lait en Afrique de l’Ouest permet de nourrir les familles de colons selon les normes alimentaires à l’œuvre à la même époque en Europe et participe ainsi à renforcer le rapport de domination colonial. Les échanges humanitaires d’aide alimentaire qui se déploient dans les décennies suivant les indépendances s’élaborent sur les mêmes bases matérielles et participent à l’attachement de la population bamakoise à l’usage de la poudre de lait. En outre, cette conserve alimentaire offre une prise sur le temps alimentaire qui se donne à voir dans la constitution de stocks publics européens destinés à réguler les prix.
L’analyse sociologique des échanges contemporains de poudre de lait montre que la capacité de conservation du produit influence fortement les modalités de mise en marché du produit. La libéralisation des marchés agroalimentaires internationaux transforme les usages sociaux de la conserve alimentaire. Dans ce contexte, la capacité de conservation du produit n’est plus mise au service d’une volonté politique. En revanche, elle permet à des acteurs privés d’élaborer des stratégies spéculatives à différentes échelles. L’analyse des stratégies des commerçants bamakois montre les conditions pratiques de cette mise à profit des échanges de conserve alimentaire.


Samuel Pinaud est maître de conférences à l’université Paris-Dauphine, chercheur à l’Irisso. Ses travaux portent sur les transformations contemporaines des marchés et des entreprises agricoles, en France (Hauts-de-France) et en Afrique de l’Ouest (Mali, Burkina Faso).
  •  
  •  
    Date de réalisation : 18 Mai 2018
    Durée du programme : 4 min
    Classification Dewey : Commerce international
  •  
    Catégorie : Clip pédagogique
    Niveau : Tous publics / hors niveau
    Disciplines : Sciences économiques
    Collections : Le temps des aliments
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : conservation, spéculation, mondialisation, Mali, lait
    Conditions d’utilisation / Copyright : EHESS / 2018
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte