Canal-U

Mon compte
Fondation maison des sciences de l'homme

Sprachspiele. Ein Paradigma der Literaturwissenschaft in der Folge von Ludwig Wittgenstein


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/fmsh/embed.1/sprachspiele_ein_paradigma_der_literaturwissenschaft_in_der_folge_von_ludwig_wittgenstein.30783?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
KAMECKE Gernot

Producteur Canal-U :
Fondation maison des sciences de l'homme
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


Sprachspiele. Ein Paradigma der Literaturwissenschaft in der Folge von Ludwig Wittgenstein

L’évolution des moyens d’expression linguistiques pour la description d’objets et de phénomènes scientifiques et artistiques est assujettie à des lois propres. Par rapport aux découvertes scientifiques et aux changements morphologiques et stylistiques dans le champ des arts, le langage se développe plus lentement, et ce sont précisemment ces mutations qui stimulent son épanouissement. Plus une période (Antiquité, Renaissance, Siècle des lumières, Avant-garde) innove, plus s’accentue l’écart entre les mots et les choses, en faisant croître le temps nécessaire pour traduire, par des formules justes et prégnantes, les bouleversements politiques et sociaux, les nouvelles réflexions sur les réglementations institutionnelles, sur les techniques, et les res novae émergeant dans les domaines de l’art, de la musique et de l’architecture. Les méthodologies empiriques, elles aussi, font appel à des artifices linguistiques, des métaphores, des moyens poétiques et littéraires, lors de la description de phénomènes scientifiques. Ce rapport inné entre science et littérature, qui n’a pas encore fait l’objet d’une réflexion intégrale, est au centre de notre colloque.

On peut montrer que (selon la période) des auteurs d’épopées et de drames, des poètes et des romanciers affinent, aiguisent et intensifient le regard sur les objets, tout en définissant des terminologies de l’analyse historique et en consolidant ou, à l’inverse, en ébranlant des dogmes esthétiques, sociaux et politiques. En tenant compte d’une clarification linguistique qui prit naissance à la fin du XVIIIe siècle et qui se manifeste au XXe siècle dans tous les langages scientifiques, il s’agit ici d’une tentative pour définir les mécanismes de ces transformations synergiques, c’est-à-dire de décrire les styles épistémologiques déterminés et de s’interroger sur la présentation et l’expression linguistique du savoir. Guidé par l’objectif d’une émulation interdisciplinaire, le colloque embrasse les domaines de l’histoire (ancienne, médiévale et moderne), de l’histoire de l’art, de sciences littéraires, de la sociologie et des sciences politiques.

Ce colloque était organisé dans le cadre du Collège doctoral européen 625 "Ordres institutionnels, écrit et symboles".
Direction scientifique : Sabine FROMMEL (EPHE - Ecole Pratique des Hautes Etudes, Paris, France) et Gernot KAMECKE (TUD - Technische Universität Dresden, Allemagne).

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 Sur quelques ekphraseis : poésie et paysage dans la peinture vénitienne du début du XVIe siècle
 Perspectives de recherche
 Eigengeschichte, Empathie und Krise. Zur Beschreibung von Kriegserfahrungen um 1800
 Du marécage à la mer. Figure de la stagnation et de l'innovation dans la littérature française à l'aube du XXe siècle
 Photographie, Art ou Document ? Passage de la sémantique à la pratique à travers l’étude de missions photographiques
 Scenari urbani e luoghi emblematici nella letteratura italiana
 La ville, musée ou parc d’attractions
 Ernst Bloch und Werner Tübke: Imaginationen einer revolutionären Eigengeschichte
 La petite maison de Jean-François Bastide : Beaux Arts et Belles-Lettres au service du bonheur privé
 Arioste et l’architecture de l’imaginaire
 Premiers coups d’oeil sur le Dictionnaire de l’académie des Beaux-Arts
 Honoré de Balzac : romancier et historien de l’architecture
 Goethe als Architekturhistoriker
 "Trop savant en ses architectures". Problématiques littéraires au discours architectural : l’exemple de la réception et de la réécriture du Poliphile à l’âge baroque.
 "Es ging mir immer nur um's ganze": Rembrandt, Hitler et le langage artistique
 Abbild, Bild, Text: Das Portrait zwischen ikonischer Differenz und Sprache
 Entdeckung und Enthüllung : die Literatur und der Mond
 Ithaka: die Architektur des Palastes in Homer's Odyssee
 Descriptions de sculptures dans la poésie grecque d’époque hellénistique
 Warum und seit wann spricht man im Abendland über Kunst?
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte