Canal-U

Mon compte
Fondation maison des sciences de l'homme

Violences extrêmes - Abdulkarim Ekzayez - Targeting health infrastructure in Syria: a military tactic or a collateral damage?


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/fmsh/embed.1/violences_extremes_abdulkarim_ekzayez_targeting_health_infrastructure_in_syria_a_military_tactic_or_a_collateral_damage.59727?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter la chaine
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter

Violences extrêmes - Abdulkarim Ekzayez - Targeting health infrastructure in Syria: a military tactic or a collateral damage?

Violences extrêmes : enquêter, secourir, juger - Du 20 au 22 mars 2019


Syrie | Mercredi 20 mars

 Targeting health infrastructure in Syria: a military tactic or a collateral damage?
| Abdulkarim Ekzayez, médecin, chercheur associé à Research for Health in Conflict (R4HC), King’s College


Syrie, Rwanda, République démocratique du Congo

Théâtres de guerres, d’un génocide, de crimes de masse, la Syrie, le Rwanda et la République démocratique du Congo sont au cœur du colloque international organisé par la Plateforme L’humanitaire dans la globalisation de la FMSH et le Centre de Réflexion sur l'Action et les Savoirs Humanitaires (Crash) de Médecins Sans Frontières. Ce colloque s’inscrit dans le cadre de la commémoration, par ces deux institutions, des 25 ans du génocide des Rwandais tutsis.

Pendant trois jours, chercheurs en sciences sociales, praticiens humanitaires et défenseurs des droits de l’homme s’appuieront sur leurs expériences de terrain dans ces contextes de violences extrêmes pour analyser leurs pratiques et présenter leurs travaux de recherche. Cette réflexion sur les pratiques permettra d’explorer les logiques de collaboration entre ces trois catégories d’acteurs.

La dernière partie du colloque sera consacrée à une table ronde sur la judiciarisation des violences extrêmes, source d’opportunités mais également de contraintes et de risques pour les chercheurs et praticiens. Il s’agira de réfléchir à la bonne distance à avoir avec l’appareil judiciaire notamment quand ils sont appelés à déposer ou pour protéger leurs sources.


Ce colloque est organisé par Laetitia Atlani-Duault, directrice de recherche au CEPED et directrice du Collège d’études mondiales de la FMSH, Jean-Hervé Bradol, médecin, directeur d’études au CRASH, Marc Le Pape, sociologue, CNRS, membre du comité scientifique du CRASH et Claudine Vidal, directrice de recherche émérite au CNRS, membre du comité scientifique du CRASH.



  •  
  •  
    Date de réalisation : 20 Mars 2019
    Lieu de réalisation : IEA de Paris - Hôtel de Lauzun
    Durée du programme : 31 min
    Classification Dewey : Conflits sociaux
  •  
    Catégorie : Colloques
    Niveau : Tous publics / hors niveau
    Disciplines : Guerre, conflit, violence
    Collections : Violences extrêmes : enquêter, secourir, juger
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    producteur : Fondation Maison des sciences de l’homme
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : violence, Syrie
    Conditions d’utilisation / Copyright : ©FMSH2021
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte