Canal-U

Mon compte
Institut d'astrophysique de Paris

La démocratie des crédules (IAP)


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/iap/embed.1/la_democratie_des_credules_iap.17998?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
BRONNER Gérald

Producteur Canal-U :
Institut d'astrophysique de Paris
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

La démocratie des crédules (IAP)

Conférence de l'Institut d'Astrophysique de Paris présentée par Gérald Bronner, professeur de Sociologie Université Paris-Diderot (Paris 7) le 1er avril 2014.

Pourquoi les mythes du complot envahissent-ils l'esprit de nos contemporains ? Pourquoi se méfie-t-on toujours des hommes de sciences ? Comment, d'une façon générale, des faits imaginaires ou inventés, voire franchement mensongers, arrivent-ils à se diffuser, à emporter l'adhésion des publics, à infléchir les décisions des politiques, en bref, à façonner une partie du monde dans lequel nous vivons ? N'était-il pourtant pas raisonnable d'espérer qu'avec la libre circulation de l'information et l'augmentation du niveau d'étude, les sociétés démocratiques tendraient vers une forme de sagesse collective ? Voici quelques thèmes que la conférence abordera.

  •  
  •  
    Date de réalisation : 1 Avril 2014
    Durée du programme : 91 min
    Classification Dewey : Théorie de l'information
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : Tous publics / hors niveau
    Disciplines : Sciences de l'information et de la communication
    Collections : Conférences de l'année 2014
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : BRONNER Gérald
    producteur : Institut D'Astrophysique de Paris (IAP) , Centre de ressources et d'information sur les multimédias pour l'enseignement supérieur CERIMES
    Réalisateur(s) : LECAUDEY Marcel, MOUETTE Jean, QUENTIN Loïc
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : théorie du complot
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.

olivertwist 08/01/2018 17h06

la théorie du complot est alimentée par les croyances originelles à travers lesquelles l'humanité grandit: après avoir déjoué les dieux grecs, elle s'interroge encore sur la résurrection de jésus et les pseudos miracles, ensuite élevée dans le premier mensonge du père noël. La suite? Chacun fait confiance aux responsables pour aider à une vie meilleure, apparaît alors corruption et tricherie, çà c'est pas de la théorie, ensuite s'aperçoivent qu'on essaie de leur faire manger des poisons, c'est pas non plus de la théorie, qu'ils idéalisent de grands champions finalement dopés, qu'il faut éliminer des chefs d'état détenteurs d'armes de destruction massive au final imaginaires, et finalement provoquer le chaos que nous connaissons encore.... bref, la théorie du complot est un mal nécessaire, elle permet à tout un chacun de s'interroger et de rester vigilant. Un exemple concret: Monsantos le transgénique, les glyphosates, si ce n'est pas un complot pour s'approprier les ressources vitales de l'humanité, expliquez-moi!

ikonoclaste 30/12/2017 19h45

Bien d'accord avec Gérald Bronner.
Pour ne parler que de youtube, il y a dans ce média une quantité impressionnante d'absurdités.
Expérience facile à faire en tapant "mouvement perpétuel" ou "énergie gratuite" ou "énergie libre" vous allez trouver plusieurs milliers de résultats pour expliquer que cela existe alors que tout le monde sait que c'est impossible.

Mesmaker 20/02/2016 15h13

Je trouve les précédents commentaires très intéressants car ils illustrent tout à fait le propos du conférencier. Entre un lien sur un wiki de ReOpen911 site web parfaitement complotiste et deux liens le critiquant en disant qu'il caricature, qu'il est un pro anti-principe de précaution et qu'au temps d'Einstein le conférencier l'aurait traité d'hurluberlu, cela montre que les croyants sont plus actif que les autres sur les commentaires. Donc suivant les conseils du conférencier, je m'oppose sur leur avis et ne peux que vous conseillez de regarder cette conférence très claire. Le conférencier ne remet pas en question le fait de douter au contraire, face à l'avalanche d'information sur internet il faut être plus que jamais conscient que la plupart des choses sont sûrement fausses surtout sur des sujets sensibles tel que l'astrologie, les crop circle, les OGM, ...et il faut douter dans les deux sens, douter de la paroles dite institutionnel surtout des grandes entreprises pour le cas des OGM ou pour la vente en masses de vaccins pas forcément utile. Mais il faut aussi douter des sites qui se servent de ces peurs et de ces doutes et qui affirment des théories du complot à ne savoir qu'en faire. De mon point de vue, les solutions pour lutter contre les théories complotistes, les croyances et les manipulations d'informations sont d'avoir une base solide de connaissances générales que devrait fournir l'école, avoir un regard critique sans tomber dans le scepticisme dogmatique et ne pas réfléchir avec ses peurs ou son coeur (comme suggère une question) mais avec sa raison.

De plus, le problème d'un journal traditionnel qui s'oblige à parler de l'aventure du président Hollande comme mentionné par le conférencier par peur qu'un autre journal le fasse, n'existerait pas si le but d'un journal était la recherche de information vrai et/ou intéressante et non du scoop rentable qui attirera le lecteur. Si la recherche du profit ne motivait pas en grande partie et de plus en plus les médias, ils pourraient fournir des informations certes moins sexy qu'une théorie complotiste ou qu'une infidélité présidentielle mais de meilleur qualité et plus proche de la réalité.

Yann 07/02/2015 02h30

C'est le sociologue préféré des industriels !
wiki.reopen911.info/index.php/Gérald_Bronner

tichodrome123 19/01/2015 10h26

Avant de procéder de manière aussi fervente que les deux derniers commentaires, je vais lire le bouquin de l'auteur pour compléter, confirmer ou infirmer l'opinion que j'ai de cette conférence, à mon avis très cartésienne et sans volonté narcissique ou manipulatrice. Je suis quand même content de partager une opinion forte sur l'efficacité (plutôt en vice que vertu)des minorités dites agissantes

Akakievitch 02/01/2015 18h19

Sacré Philou !

Philou 06/10/2014 20h58

Le problème est que derrière une approche présentée comme rationnelle dans ses "analyses", Gérald Bronner présente ici des exemples caricaturaux qui comme il le dit "ne facheront personne" dans l'assemblée (l'astrologie, le monstre du Loch Ness, etc...). Et comme on le voit dans cette conférence, les solutions ou les pistes de solutions aux problèmes qu'il soulève ne sont pas trop sa préoccupation, sauf à exhorter les "rationnels" à se bouger... mais sans leur dire indiquer comment quand ceux-ci posent la question. Serait-ce que ce n'est pas réellement son but ? J'en arrive parfois à le croire. Car s'il prend ici des exemples ridicules, ce n'est pas par trivialité. Sa position militante est d'être, par pur principe, anti tout "principe de précaution" et anti tout scepticisme.
Il convient donc pour lui de mêler et mettre sur le même plan astrologie, croyance sur les ovnis, et des oppositions plus sérieuses (et plus scientifiques) comme l'écologie ou les doutes sur la pertinence des OGM. Et ainsi dénigrer ou dévaloriser le doute dans des débats scientifiques les plus divers où il n'entends rien.

Il est si militant qu'on est en droit de se demander s'il fait parfois encore de la science. S'il convient d'écouter Gérald Bronner qui ne dit pas que des bêtises, il faut aussi se garder de le croire trop vite car pour un scientifique ses "démonstrations" en conférence me paraissent toujours un peu plus tenir du spectacle que de la science. Bref, au climat d'inquiétude créer machiavéliquement par certains, il répond par des arguments assez légers, en cherchant plutôt à créer un contre climat de "dénigrement a priori de tout doute et dans tous les domaines", qui frise avec l'irrationalité, et encourage ainsi les mêmes réflexes de pensée contre lesquels il prétend lutter.

Fréderic Lebateleur 23/09/2014 00h20

L'exposant irait-il jusqu'à vouloir éradiquer la notion même d'esprit critique,et la nécessité du doute ?
Ou à la réserver à une communauté d'experts?
"Rien de plus lourd que l'air ne peut voler" affirmait les mathématiciens, des réparateurs en bicyclettes ont prouvé le contraires !
Les vagues scélérates ont été observé depuis le début de la navigation, elles ont été reconnues par le milieu scientifique en 1995 (hiers !)
Des "hurluberlus" voyaient des soucoupes volantes, qu'elles sont les conclusions aujourd'hui du GEPAN.
Qu'aurait-il dit si il avant entendu il y a trente ans qu'une conséquence pouvait se produire à la la cause, ou que qu'un objet pouvait être dans deux états distincts simultanément, aurait-il interdit Dirac ou Schrödinger d'exercer ?

Une démarche véritablement scientifique l'aurait obliger à recenser le nombre d’hurluberlus (dont Einstein employé au poids et mesures, et même Newton alchimiste !) qui ont fait avancer la science.
Ses exemples sont caricaturés à dessein.

En effet, un certain public, parce qu'il est curieux (ce qui est une qualité de l'intelligence ) est en attente de comprendre qu'on lui explique comment :
. sont réalisés les crops circules ?
. des tours s'effondrent sur elles mêmes suite à un incendie ?
. ce qu'était les lumières de Phoenix ...

Ils seront parfaitement capables de comprendre des exposés rationnels argumentées, et pour la grande majorité d’abandonner toutes autres théories.





Igor Sandman 28/04/2014 16h07

Débat très intéressant qui tombe à point alors que je m'intéresse justement à la théorie du paléo-contact (visite extraterrestre durant l'antiquité).

Concernant 2012 et la planète Nibiru, petite précision qui explique peut-être un peu mieux pourquoi certains y ont cru. La planète Nibiru a été inventée par Zecharia Sitchin dans l'un de ces livres dans les années 70. Sitchin, s'étant auto-proclamé expert en écriture cunéiforme, prétendait que des textes sumériens parlaient de cette planète Nibiru. Sa théorie a refait surface en 2012. Le voile faussement scientifique de sa théorie lui a probablement apporté du crédit aux yeux des crédules.
Bonne nouvelle pour les partisans du bon sens, une recherche de "Sitchin" sur google nous affiche en première page le site sitchiniswrong.com qui remet les pendules à l'heure.
Je pense que la solution est là: pour chaque théorie, créer un site web qui rétabli les faits et en soigner la popularité (SEO, choix du titre, renouvellement du contenu, partage etc). ancientaliensdebunked.com est un autre très bon exemple.
Merci pour le débat.
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte