Canal-U

Mon compte
Institut d’Etudes Avancées de Nantes

#147 - Livio Boni - L'Institut d'Etudes Avancées de Nantes est utopique alors que l'Université est très topique "


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/iea/embed.1/147_livio_boni_l_institut_d_etudes_avancees_de_nantes_est_utopique_alors_que_l_universite_est_tres_topique.48161?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

#147 - Livio Boni - L'Institut d'Etudes Avancées de Nantes est utopique alors que l'Université est très topique "

Largement ignorée, non seulement par le grand public, mais par l’histoire de la psychanalyse et l’histoire des idées plus généralement, du moins en dehors de l’Inde, la figure de Girindrasekhar Bose, « premier psychanalyste non-occidental » (selon la formule d’Ashis Nandy) mérite d’être redécouverte. L’enjeu d’une telle redécouverte n’étant pas uniquement celui de concevoir une cartographie plus exhaustive de la diffusion de la psychanalyse dans le monde, mais de montrer comment le freudisme a pu contribuer au processus de décolonisation indienne, entre les années 1920 et les années 1950, avant de s’effacer du paysage intellectuel indien pour ne resurgir, de façon fragmentée, qu’à une époque récente. À travers la biographie de Bose (médecin, hypno-thérapeute, psychanalyste autodidacte reconnu par Freud et ayant entretenu une correspondance avec ce dernier, fondateur en 1922 de l’Indian Psychoanalytical Society à Calcutta, savant, publiciste et organisateur infatigable des premières institutions analytiques du sous-continent) il s’agira, dès lors, de reconsidérer le rôle joué, dans l’émancipation indienne, par des questions anthropologico-politiques fondamentales – critique du virilisme guerrier, réévaluation du féminin, reconfiguration des rapports de genre – qui traversent aussi bien la psychanalyse indienne naissante, l’œuvre romanesque de Rabindranath Tagore et le gandhisme.

Biographie

Livio Boni, né à Rome en 1973, a étudié la philosophie à l’université de Bologne (Italie) et à l’université de Paris X Nanterre, avant de soutenir, en 2005, une thèse de doctorat en psychopathologie et psychanalyse à l’université de Paris Diderot Paris 7. Psychologue clinicien, il a été, entre 2007 et 2009, chargé de recherche en sciences de la ville, axe « Ville et symptôme » (université de Paris 7-École Nationale Supérieure d’Architecture Paris Val de Seine). Puis, entre 2013 et 2014, il travailla en tant que chargé de recherche à la Maison des sciences de l’Homme Paris Nord, dans le cadre du projet intitulé : « Par-delà la subjectivité coloniale : psychanalyse et décolonisation en Inde ». Chercheur associé en philosophie à l’université de Toulouse II Jean Jaurès depuis 2011, il a co-organisé, avec l’anthropologue Marine Carrin (CNRS), différentes journées d’étude sur des sujets transdisciplinaires concernant la contemporanéité indienne (question urbaine, études subalternistes, mémoire des dominés). Hormis la modernité indienne, ses travaux portent sur la géo-histoire de la psychanalyse, l’héritage du marxisme, les effets de la psychanalyse dans la pensée philosophique contemporaine (Derrida, Butler, Badiou), et sur la ville comme champ psychique. Il est membre du comité de rédaction de la revue Actuel Marx.


 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 #145 - Souleymane Bachir Diagne, membre associé - " La découverte de l'IEA de Nantes est une des choses les plus importantes qui me soit arrivé ces dernières années ! "
 #144 - Suleiman Mourad, membre associé - " I like to come back in order to get the intellectual and stimulating kind of knowlegment "
 #143 - Esha Shah - " Living in french town... which is not Paris ! "
 #142 - témoignage de Griselda Gaiada
 Entretien #141 témoignage de Marija Bartl
 Entretien #139 témoignage de Felwine Sarr
 Entretien #137 témoignage de Jocelyn Olcott
 Entretien #136 témoignage de Yaovi Akakpo
 Entretien #135 témoignage de Beata Stawarska
 Entretien #134 témoignage de Sofian Merabet
 #133 - Gerardo Serra - " Intellectual freedom and a vibrant intellectual community ! "
 #132 - Michael Provence - " Nantes is a beautiful vibrant wonderful city with a medieval core ! "
 #131 - Gerd Spittler - " Il y a beaucoup plus de fellows du sud ici que dans les autres instituts ! "
 #130 - témoignage d'Elena Gerasimova
 #129 - témoignage de Philippe Geinoz
 Entretien #128 témoignage de Daniela Patrizia Taormina
 Entretien #127 témoignage de Deresse Ayenachew Woldetsadik (version anglaise)
 Entretien #127 témoignage de Deresse Ayenachew Woldetsadik (version française)
 Entretien #126 témoignage d'Antonio De Almeida Mendes
 Entretien #124 témoignage de José Emilio Burucua
 Entretien #100 témoignage de Paolo Héritier
 Entretien #99 témoignage d'Ahmed Oulddali
 Entretien #98 témoignage de Lakshmi Subramanian
 Entretien #65 témoignage de Pierre Musso
 Entretien #28 témoignage de Perry Anderson
 Entretien #12 témoignage de Jean-Godefroy Bidima
 Entretien #11 témoignage d'Ibrahima thioub
 Entretien #9 témoignage d'Etienne François
 Entretien #8 témoignage de Dany Robert Dufour
 Entretien #6 témoignage de Charles-Didier Gondola
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte