Canal-U

Mon compte
Institut national d’histoire de l’art

JEP | 16/09/17 - Portes monumentales en trompe-l’œil dans la peinture de Pompéi - Stéphanie Wyler


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/institut_national_de_l_histoire_de_l_art/embed.1/jep_16_09_17_portes_monumentales_en_trompe_l_il_dans_la_peinture_de_pompei_stephanie_wyler.39377?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

JEP | 16/09/17 - Portes monumentales en trompe-l’œil dans la peinture de Pompéi - Stéphanie Wyler

À l'occasion de sa participation aux Journées européennes du patrimoine, l'Institut national d'histoire de l'art a proposé au public une journée de conférence le samedi 16 septembre autour d'une même œuvre : la Porte d’Ishtar de Babylone.

▬▬▬▬
Conférence 15H - Portes monumentales en trompe-l’œil dans la peinture de Pompéi

La peinture romaine de « IIe style pompéien » (80-30 av. J.-C.) a développé un motif d’intrigantes portes monumentales intégrées dans des architectures massives en trompe-l’œil pour décorer des espaces domestiques, souvent des chambres à coucher. Représentent-elles les portes du palais d’un roi hellénistique, d’un temple, d’une scène de théâtre ? Sur quoi ouvrent-elles, se ferment-elles ? Sommes-nous à l’intérieur ou à l’extérieur ? Si leur interprétation reste ouverte, elles marquent sans aucun doute le seuil d’un imaginaire avec lequel on continue de jouer, comme Fellini dans son Satyricon.

Intervenant
Stéphanie Wyler (ANHIMA / Université Paris-Diderot)

En savoir plus : bit.ly/JEP_INHA_samedi

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte