Canal-U

Mon compte
Université de tous les savoirs

Famille et travail


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="https://www.canal-u.tv/video/universite_de_tous_les_savoirs/embed.1/famille_et_travail.1425?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
MEDA Dominique

Producteur Canal-U :
Université de tous les savoirs
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


Famille et travail

La famille et le travail ne sont pas seulement deux « valeurs » importantes. Ce sont deux activités, chronophages, qui s'exercent dans des lieux et des temps différents, occupent le temps restreint dont nous disposons et sont en concurrence permanente, notamment pour les femmes, sur qui reposent de fait, l'essentiel des tâches domestiques et familiales. Dans une société où les enfants sont majoritairement élevés dans des couples bi-actifs et où l'activité des mères chefs de famille monoparentales est une nécessité, la conciliation de la vie professionnelle et de la vie familiale reste pourtant une préoccupation de seconde zone, un sujet indigne de faire l'objet de débats politiques.

Les femmes ont gagné leur émancipation et travaillent et continuent à avoir des enfants. Elles veulent travailler et consacrer un minimum de temps à ceux-ci. Il ne s'agit donc plus de savoir laquelle de ces deux sphères est la plus importante ni quel est le sexe qui va s'y consacrer, mais bien plutôt de prendre au sérieux le fait qu'elles le sont toutes deux, que c'en est fini des doctrines proclamant, l'une la centralité du travail, l'autre, la prééminence de la famille, au moyen de sociologies cloisonnées. Ceci est d'autant plus nécessaire que les recherches internationales récentes ont montré que depuis 1996 la corrélation entre les taux de fécondité et le taux d'activité des femmes, négative auparavant, est devenue fortement positive et que les pays ayant mis en place des dispositifs améliorant la conciliation entre travail et famille sont également ceux où les taux d'activité féminins sont les plus élevés.

Alors que les pays de l'OCDE sont confrontés à des perspectives démographiques dominées par un risque de rétrécissement de la population active (vieillissement de la population, baisse des taux de fécondité), la possibilité d'amener les femmes en plus grand nombre sur le marché du travail – ou de leur éviter de se retirer – apparaît donc très stratégique.

  •  
  •  
    Date de réalisation : 7 Janvier 2005
    Durée du programme : 83 min
    Classification Dewey : Economie du travail, Femmes – Rôle social et statut social
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : Tous publics / hors niveau
    Disciplines : Sociologie des cultures
    Collections : La Famille aujourd'hui
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : MEDA Dominique
    producteur : UTLS - la suite
    Réalisateur(s) : UTLS - la suite
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : travail, femmes, famille, émancipation
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte