Conférence
Notice
Date de réalisation
Lieu de réalisation

Auditorium du Pôle des langues et civilisations, 65 rue des Grands Moulins, 75013 Paris

Langue :
Français
Crédits
Thomas Jacqueau (Réalisation), Pierre Boilley (Intervention), Camille Lefebvre (Intervention)
Détenteur des droits
BULAC
Citer cette ressource :
Pierre Boilley, Camille Lefebvre. BULAC. (2012, 10 avril). Afrique, permanence et artificialité des frontières. [Podcast]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/115106. (Consultée le 27 février 2024)

Afrique, permanence et artificialité des frontières

Réalisation : 10 avril 2012 - Mise en ligne : 24 mars 2022
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Les discours portant sur les frontières africaines ont longtemps été marqués par une doxa, qui les dénonçait comme des stigmates de la domination coloniale.

Imposées par les colonisateurs, sans réflexion et sans logique, leur tracé aurait été effectué au mépris des structures humaines et géographiques existantes. Conçu pour dénoncer la colonisation sur le continent, ce discours relaie une vision de l’Afrique fondée sur l’exceptionnalité de ce continent, où n’existerait qu’une territorialité identitaire, exclusive de toute définition politique du territoire.

Le thème de l’artificialité des frontières africaines a ainsi contribué à la redéfinition théorique du continent africain dans une irréductible différence. L’analyse au cas par cas des processus d’élaboration des frontières africaines a remis en cause cette doxa. Il a notamment révélé le rôle crucial d’histoires locales africaines et d’enjeux politiques africains dans le tracé des frontières.

Les historiens Pierre Boilley et Camille Lefebvre (CEMAf) aborderont l'histoire complexe de la construction des frontières africaines, une question centrale du projet de recherche ANR Front'Afrique.

Intervention

Sur le même thème