Conférence
Notice
Langue :
Français
Crédits
Canal-U/Sciences de la Santé et du Sport (Réalisation), CERIMES (Réalisation), Vianney Jouhet (Intervention)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
DOI : 10.60527/pj1h-wt66
Citer cette ressource :
Vianney Jouhet. Canal-U-Médecine. (2011, 18 mars). EMOIS Nancy 2011 - Développement et évaluation d'un algorithme de notification , in EMOIS Nancy 2011. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/pj1h-wt66. (Consultée le 22 juin 2024)

EMOIS Nancy 2011 - Développement et évaluation d'un algorithme de notification

Réalisation : 18 mars 2011 - Mise en ligne : 28 mars 2011
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Titre : Développement et évaluation d'un algorithme de notification des cas incidents de cancer au sein d'un système d'information régional.Résumé : Le registre général des cancers de Poitou-Charentes a développé un système d’information multi-sources rapprochant les informations codées du PMSI, des laboratoires d’anatomie pathologique et de l’Assurance Maladie. Une réflexion a été menée sur une méthode de sélection des enregistrements qualifiants pour la notification des tumeurs en privilégiant le codage du clinicien pour la topographie et le codage de l’anatomopathologiste pour la morphologie. Nous proposons de comparer cette approche avec une méthode utilisant la totalité des enregistrements à l’aide de mesures objectives.

Méthodes: L’algorithme sélectionne de façon hiérarchique les enregistrements selon leurs typologies (type de source, acte CCAM de prélèvement ou de chirurgie au sein du RUM) pour cibler le praticien producteur. L’évaluation a été réalisée en calculant le rappel (sensibilité), la précision (valeur prédictive positive) et la F-Mesure (composite du rappel et de la précision) à partir de la comparaison des tumeurs notifiées automatiquement et des tumeurs validées par les médecins du registre.

Résultats: L’évaluation a été réalisée à partir de 6145 dossiers validés qui correspondaient à 6327 tumeurs. On note une amélioration nette des performances avec l’approche sélective avec une F-Mesure de 0,81 contre 0,74. L’amélioration se fait surtout par un gain de précision et une augmentation moindre du rappel.

Conclusion: Nous avons montré l’intérêt de ne pas utiliser l’ensemble de l’information pour la notification. Notre approche présente un net gain de précision montrant que nous avons surtout éliminé le bruit lié au codage imprécis ou erroné. L’approche hiérarchisée permet de ne pas altérer le rappel en adaptant les choix effectués à la complétude du dossier.

L’amélioration des performances permet de favoriser une préparation rigoureuse du dossier pour faciliter la validation manuelle par un opérateur. Cette étape de validation reste cependant essentielle pour rattraper les erreurs et les absences de notification identifiées.

Intervenant : JOUHET Vianney (Unité d’épidémiologie, de Biostatistique et registre des cancers de Poitou-Charentes, Faculté de médecine, Centre Hospitalier Universitaire de Poitiers, Université de Poitiers, 6).

Conférence enregistrée lors des journées EMOIS 2011 à Nancy. Session : PMSI et épidémiologie II. Modérateurs Eliane ALBUISSON (CHU de Nancy) et Gilles CHATELIER (Association Robert Debré – Paris).

Réalisation, production : Canalu U/3S, CERIMES.

SCD Médecine.

Intervention

Dans la même collection

Sur le même thème