Entretien
Notice
Langue :
Français
Crédits
Sophie BAILLY (Réalisation), Patrick Laure (Intervention)
Conditions d'utilisation
Droit commun de la propriété intellectuelle
DOI : 10.60527/6x2h-e860
Citer cette ressource :
Patrick Laure. Canal-U-Médecine. (2006, 6 juin). Cafés des Sciences Nancy 2006 - Le dopage est-il plus rapide que la science ? , in Film. [Vidéo]. Canal-U. https://doi.org/10.60527/6x2h-e860. (Consultée le 20 juillet 2024)

Cafés des Sciences Nancy 2006 - Le dopage est-il plus rapide que la science ?

Réalisation : 6 juin 2006 - Mise en ligne : 13 octobre 2007
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
Descriptif

Résumé : Les recherches en matière de dopage amènent à un constat terrifiant : la première prise de produits dopants commence dès 14 ans chez certains jeunes sportifs. Cependant, les éducateurs sportifs et les parents sont peu informés de ce phénomène et ne se sentent pas réellement concernés.

Malgré les risques importants pour la santé des athlètes, certaines disciplines comme le cyclisme sont particulièrement touchées. Comment lutter contre ces conduites dopantes ? Bien souvent, il n’est pas suffisant d’interdire certains produits. Certaines substances, comme les hormones de croissance, sont très difficilement repérables lors des contrôles anti-dopage.

Par ailleurs, doit-on sanctionner les produits courants, comme les compléments en fer ou les tranquillisants qui ne sont pas interdits mais mettent en danger la santé des sportifs en cas d’utilisation abusive ?

Intervenants :

Patrick Laure, médecin conseil à la Direction Régionale Jeunesse et Sports - Patricia Franck, biochimiste, CHU Nancy.

SCD Médecine.

Intervention

Dans la même collection

Avec les mêmes intervenants et intervenantes

Sur le même thème