Entretien

Le constitutionnalisme et l'œuvre de Hans Kelsen

Réalisation : 21 mars 2005 Mise en ligne : 21 mars 2005
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
    Descriptif

    Carlos HERRERA est membre de l'Institut universitaire de France et enseigne à l'Université de Cergy-Pontoise, où il dirige le Centre de philosophie juridique et politique.Il est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont Droit et gauche. Pour une identification (2004) et La philosophie du droit de Hans Kelsen (2003). Il a également écrit plusieurs essais, dont Théorie juridique et politique chez Hans Kelsen; il a dirigé trois collectifs : 1. Le droit, le politique. Autour de Max Weber, Hans Kelsen, Carl Schmitt , 2. Actualité de Kelsen en France et 3. Les juristes de gauche sous la République de Weimar.

    Discipline :
    Lieu de réalisation
    Maison des Sciences de l'Homme
    Langue :
    Français
    Crédits
    Alice MAESTRE (Réalisation), FMSH-ESCoM (Production)
    Conditions d'utilisation
    Tous droits réservés.
    Citer cette ressource:
    FMSH. (2005, 21 mars). Le constitutionnalisme et l'œuvre de Hans Kelsen. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/89239. (Consultée le 26 janvier 2022)
    Contacter

    I - Livres

    1. La philosophie du droit de Hans Kelsen, Québec : Presses universitaires de Laval, 2004, 100 p.

    2. Droit et gauche. Pour une identification, Québec : Presses universitaires de Laval, 2003, 199 p.

    [réunit neufs travaux déjà publiés et une étude inédite].

    3. Derecho y socialismo en el pensamiento jurídico, (trad. de V. Lozano), Bogotá : Universidad Externado de Colombia, 2002, 261 p.

    [traduction espagnole de cinq travaux déjà publiés].

    4. Théorie juridique et politique chez Hans Kelsen, Paris : Kimé, 1997, 331 p.

     

    II - Direction d'ouvrage

    5. Georges Sorel et le droit, Paris : Kimé, 2005 [sous presse]

    6. El Partido Socialista en Argentina : sociedad, politica e ideas a través de un siglo, Buenos Aires : Prometeo, 2005 [sous presse], en collaboration avec Hernan Camarero.

    7. Par le droit, au-delà du droit. Textes sur le socialisme juridique, Paris : Kimé, 2003, 229 p.

    8. Les juristes devant le politique : le droit, la gauche, la doctrine sous la IIIe République, Paris : Kimé, 2003, 195 p.

    9. Les juristes de gauche sous la République de Weimar, Paris : Kimé, 2002, 128 p.

    10. Actualité de Kelsen en France, Paris : LGDJ, 2001, 160 p.

    11. Le droit, le politique. Autour de Max Weber, Hans Kelsen, Carl Schmitt, Paris : L'Harmattan, 1995, 315 p.

     

    III - Contributions en ouvrages collectifs

    12. « El Partido Socialista en la Argentina : nudos historicos y perspectivas historiograficas »,

    [En colaboracion con Hernan Camarero]

    H. Camarero, C. Herrera (dir.), El Partido Socialista en Argentina : sociedad, politica e ideas a través de un siglo, Buenos Aires : Prometeo, 2005 [sous presse].

    13. « ¿ La hipostasis de Ghioldi ? El socialismo y la caracterizacion del peronismo, 1943-1956,

    H. Camarero, C. Herrera (dir.), El Partido Socialista en Argentina : sociedad, politica e ideas a través de un siglo, Buenos Aires : Prometeo, 2005 [sous presse].

    14. « Comment administrer l’héritage wébérien sous Weimar ? Légitimité, démocratie, changement social »

    M. Coutu, G. Rocher (dir.), La légitimité de l’Etat et du droit. Autour de Max Weber, Presses universitaires de Laval [sous presse]

    15. « Les conditions d’imposition et de succès du paradigme kelsénien ».

    D. Rousseau (dir.), Le droit dérobé, Cdrom.

    16. « Sur le statut des droits sociaux. I – La constitutionnalisation du social »

    O. Beaud, C. Colliot-Thélène, O. Jouanjan (dir.), Droits de l’Homme, Grundrechte, Civils Rights , Kehl : Engel Verlag, 2004 [sous presse]

    16a. Trad. espagnole : « Estado, constitución y derechos sociales », Revista Derecho del Estado, Bogotá, Colombia, n° 15, diciembre 2003.

    17. « Socialisme juridique et droit naturel. A propos d’Emmanuel Lévy ».

    C. M. Herrera (dir.), Les juristes devant le politique : le droit, la gauche, la doctrine sous la IIIe République, Paris : Kimé, 2003.

    18. « Constitution et social-démocratie. Pour une périodisation ».

    C. M. Herrera (dir.), Les juristes de gauche sous la République de Weimar, Paris : Kimé, 2002.

    19. « Hermann, Heller, constitutionnaliste socialiste »

    C. M. Herrera (dir.), Les juristes de gauche sous la République de Weimar, Paris : Kimé, 2002.

    20. « Staatliche Einheit und politischer Pluralismus »

    Ch. Gusy, C. Grewe (dir.), Französisches Staatsdenken, Baden-Baden : Nomos Verlag, 2002.

    21. « Heinrich Triepel et la critique du positivisme juridique à Weimar »,

    J.- F. Kervégan (dir.), Crise et pensée de la crise en droit. Weimar, sa république et ses juristes, Lyon : ENS Editions, 2002.

    22. « Théorie et politique dans la réception de Kelsen en France »,

    C. M. Herrera (dir.), Actualité de Kelsen en France, Paris : LGDJ, 2001.

    23. « Socialisme juridique et droit administratif »,

    H. Mohnhaupt, J. F. Kervégan (dir.), Influences et réceptions mutuelles du droit et de la philosophie en France et en Allemagne, Francfort : Klostermann, 2001.

    24. « La social-démocratie et la notion d'Etat de droit à Weimar »,

    O. Jouanjan (dir.), Figures de l'Etat de droit. Le Rechtsstaat dans l'histoire intellectuelle et constitutionnelle de l'Allemagne, Strasbourg : Presses Universitaires, 2001.

    25. « Kelsen et le problème de la contractualité sociale »,

    H. Mohnhaupt, J. F. Kervégan (dir.), Gesellschaftliche Freiheit und vertragliche Bindung in Rechtsgeschichte und Philosophie, Francfort : Klostermann, 1999.

    26. « Duguit et Kelsen : la théorie du droit, de l'épistémologie au politique »,

    O. Beaud, P. Wachsmann (dir.) La science juridique française et la science juridique allemande de 1870 à 1918 , Strasbourg : Presses Universitaires, 1997.

    27. « Carl Schmitt, lettore di Lenin »,

    D. Losurdo, R. Giacomini (dir.), Lenin e il novecento, Naples : Città del Sole, 1997.

    28. « Kelsen et le libéralisme »,

    C. M. Herrera (dir.) Le droit, le politique. Autour de Max Weber, Hans Kelsen, Carl Schmitt, Paris : L'Harmattan, 1995.

    28a. Version espagnole modifiée : « Schmitt, Kelsen y el liberalismo »,

    Doxa . Cuadernos de filosofía del derecho (Alicante), n° 21, vol. II, 1998.

    29. « ¿ Existe un modelo de ciencia específico a la Sociología del derecho latinoaméricana ? »,

    O. Correas (dir), Sociología Jurídica en América Latina, Oñati : Oñati Proceedings, 1991.

     

    IV - Articles

    30. « Un juriste aux prises du social. Sur le projet de Georges Scelle »

    Revue Française d’Histoire des Idées Politiques , 2005/1 [sous presse]

    31. «  Le socialisme juridique d’Emmanuel Lévy »

    Droit et Société , Paris, n° 56, 2004.

    32. « El Partido Socialista ante el peronismo, 1950. El debate González-Ghioldi »

    Taller. Revista de cultura y política , Buenos Aires, n° 21, 2003.

    33. « Politique de l'empirisme ? Démocratie, technologie, socialisme chez Alf Ross »,

    Droit & Société , Paris, n° 50, 2002.

    33a. Traduction espagnole : Anuario de Filosofía Jurídica y Social, Valparaíso, n° 21, 2003 [sous presse]

    34. « El maestro inaudible. Recuerdo de Enrique Marí »

    Crítica Jurídica , Curitiba-México, n° 21, 2002.

    35. « Socialismo jurídico y reformismo político en Carlos Sánchez Viamonte »,

    Revista de Estudios Políticos , Madrid, n° 113, 2001.

    36. « Carlos Sanchez Viamonte : destino político de un jurista socialista »

    Taller. Revista de cultura y política , Buenos Aires, n° 17, 2001.

    37. « Jean Jaurès et l'idée de droit social »,

    Cahiers Jean Jaurès , Paris, n° 156, 2000.

    38. « Compromis politique et théorie juridique chez Gustav Radbruch »,

    Revue Française d'Histoire des Idées Politiques , Paris, n° 11, 2000.

    39. « Carl Schmitt, el marxismo. Puntos de encuentro y de ruptura en torno a la noción de realismo político »,

    Res Publica , Valencia, n° 2/1998.

    39a. Repris dans : G. Medina, C. Mallorquin (dir.) Hacia Carl Schmitt : ir-resuelto, Puebla: Presses universitaires, 2001.

    40. « L'État, le droit, le compromis. Remarques sur les conceptions politico-juridiques de la social-démocratie à Weimar »,

    Actuel Marx , Paris, n° 23, 1998.

    41. « La théorie politique de Kelsen et le socialisme réformiste »,

    Archiv für Rechts- und Sozialphilosophie , Bielefeld, vol. 84, 1998.

    41a. Traduction espagnole : « Kelsen y el socialismo reformista », Revista de Estudios Políticos, Madrid, n° 96, 1997.

    42. « Quelques remarques à propos de la notion d'État de droit »,

    L'homme et la société , Paris, n° 113, 1994.

    42a. Trad. persane (non autorisée) de B. KIWANE : Regard ( www.negradesh.de) 2002.

    43. « La polémica Schmitt-Kelsen sobre el guardián de la constitución »,

    Revista de Estudios Políticos, Madrid, n° 86, 1994.

    44. « Hans Kelsen: une théorie juridique du politique (1920-1934) ? »,

    Diritto e Cultura , Napoli, 1993/2.

    45. « La relación. Una aproximación al problema del poder en N. Poulantzas »,

    Lecciones y Ensayos , Buenos Aires, 52, 1989.

     

    V - Articles de dictionnaire

    46. « Décisionnisme »,

    D. Alland, S. Rials (dir.), Dictionnaire de la culture juridique, Paris : PUF, Lamy, 2003.

    47 .« Rechtspositivismus »,

    M. Espagne, J. Le Rider (dir.), Dictionnaire du monde germanique, Paris [à paraître]

    48. « Reine Rechtslehre »,

    M. Espagne, J. Le Rider (dir.), Dictionnaire du monde germanique, Paris [à paraître]

     

     

    VI - Traductions

    67. G. Radbruch, «Deux lettres à Hermann Müller »

    Revue Française d'Histoire des Idées Politiques , Paris, n° 11, 2000, p. 188-189

    68. M. Atienza - J. Ruiz Manero, 100 questions fondamentales de théorie générale du droit, avertissement de M. Troper, Nanterre : Université de Paris X, 70 p.

     


    ,

    diplômes universitaires

    2000 (février) : Habilitation à diriger de recherches en droit public

    Titre : « Recherches sur l’entre-deux du droit public et de la politique »

    Université de Cergy-Pontoise

    (A l'unanimité)

     

    1996 (janvier) : Doctorat en Lettres et Sciences Humaines (Philosophie)

    Université de Paris X - Nanterre

    Titre de la thèse «Théorie juridique et théorie politique dans la pensée de Hans Kelsen».

    (Mention Très honorable avec félicitations du jury à l'unanimité).

     

    1991 (juin) : Diplôme d'Études Approfondies de Histoire de la Philosophie et de la Culture

    UFR de Philosophie de l'Université de Paris X.

    (Mention Très Bien).

     

    1990 (septembre) : Diplôme d'Études Approfondies de Théorie Générale et Philosophie du Droit

    UFR de Sciences Juridiques, Administratives et Politiques de l'Université de Paris X

    (Mention Bien).

     

    1988 (septembre) : Avocat

    Faculté de Droit et de Sciences Sociales de l'Université de Buenos Aires.


    activités professionnelles

    I - Fonctions

    Depuis 9/2003 : Professeur des universités (droit public) à l’Université de Cergy-Pontoise.

    Depuis 9/2003  : Directeur du Master recherche en Droit public « Transformations de l’Etat », de l’Université de Cergy-Pontoise.

    Depuis 9/2001 : Membre junior de l'Institut universitaire de France.

    Depuis 9/2000 : Directeur du Centre de philosophie juridique et politique (EA 2530), Université de Cergy-Pontoise.

    2003-2004 : Directeur du DEA Droit public – Théories et pratiques, de l’Université de Cergy-Pontoise.

    1996-2003 : Maître de conférences en droit public à l'Université de Cergy-Pontoise.

    2001-2002 : Chargé d'enseignement à l'Université Panthéon-Assas Paris II.

    1999-2000 : Directeur adjoint du Centre de philosophie juridique et politique (EA 2530), Université de Cergy-Pontoise (GDR 456-CNRS).

    1994-1996 : ATER en Droit Public à l'UFR de Sciences Juridiques, Administratives et Politiques de l'Université de Paris X- Nanterre.

    1992-1993 : Chercheur associé au CNRS (URA 1394 «Philosophie politique, économique et sociale»).

    1988-1990 : Assistant de la Chaire de Philosophie du Droit de la Faculté de Philosophie et de Lettres de l'Université de Buenos Aires.

    1988-1989 : Assistant de la Chaire de Théorie Générale et de Philosophie du Droit de la Faculté de Droit et de Sciences Sociales de l'Université de Buenos Aires.

    1986-1988 : Auxiliaire-élève des Chaires de Théorie de l'État et Histoire des Idées Politiques et de Théorie Générale et Philosophie du Droit de la Faculté de Droit et de Sciences Sociales de l'Université de Buenos Aires.

     

    II - Activités d'enseignement et de recherche

    • Organisation d’opérations de recherche

    1999-2004 : Responsable scientifique du Séminaire de recherche «Les juristes de gauche sous la IIIe République et sous Weimar», Université de Cergy-Pontoise.

    2004 : Responsable scientifique de la Journée d’études « Georges Sorel, le droit et la postérité juridique du syndicalisme », Cergy, le 14 mai.

    Co-responsable scientifique du Colloque « El Partido Socialista en Argentina. Sociedad, política, ideas a través de un siglo, Departamento de Historia, Facultad de Filosofía y letras, Universidad de Buenos Aires et IUF, Buenos Aires du 20 au 22 avril.

    2003 : Responsable scientifique de la Table-ronde « Qui a peur de la théorie du droit ?, Centre de philosophie juridique et politique, Ecole doctorale de droit et sciences humaines, Cergy, le 13 décembre

    2002  : Co-responsable scientifique du Colloque « Linke Juristen in der Weimarer Republik », GDR 456-CNRS Droit, politique, histoire dans la pensée allemande, IUF-Université de Paris I, les 12, 13, et 14 septembre.

    1999 : Responsable scientifique du Colloque «Actualité de Kelsen en France ?», Université de Cergy-Pontoise, le 4 juin.

    1993 : Responsable scientifique du Colloque international «Le désenchantement du politique : autour de Max Weber, Hans Kelsen, Carl Schmitt», CNRS-Université de Paris X, le 8 et 9 Avril.

     

    • Cours (France)

    Philosophie du droit,

    Master recherche, droit public, Université de Cergy-Pontoise, [Depuis 2004]

    DEA «Droit public. Théories et pratiques», Université de Cergy-Pontoise [Depuis 1998-2004].

    DEUG 1 de Droit, Université de Cergy-Pontoise [1997-2001].

     

    Théorie de l’Etat,

    Master recherche, droit public, Université de Cergy-Pontoise, [Depuis 2004]

     

    Logique et méthodologie juridiques,

    DEA «Philosophie du droit», Université de Paris II [2001-2002]

     

    Droit constitutionnel,

    Master recherche, droit public, Université de Cergy-Pontoise [depuis 2004]

    DEA «Droit Public. Théories et pratiques», Université de Cergy-Pontoise[1997-2001].

     

    Droit Constitutionnel d'Espagne,

    Licence DU Droit d'Espagne et de l'Amérique Latine, Université de Cergy-Pontoise,[1996-2001].

     

    Droit Constitutionnel de l'Amérique Latine,

    Licence DU Droit d'Espagne et de l'Amérique Latine, Université de Cergy-Pontoise.[1997-2001].

     

    L’émergence du social dans le droit public. Les droits sociaux fondamentaux,

    DEA « Droit des relations économiques et sociales », Université de Cergy-Pontoise [2002-2004]

     

    Libertés Fondamentales et Droits de l'homme (Amérique Latine),

    Maîtrise DU Droit d'Espagne et de l'Amérique Latine, Université de Cergy-Pontoise [1998-2001].

     

    Principes de Droit Espagnol,

    DESS «Traduction juridique spécialisée», UFR de Langues, Université de Cergy-Pontoise [1996-1999].

     

    Finances Publiques,

    DEUG 2 de Droit, Université de Cergy-Pontoise [1996-1997].

    Dans la même collection

    • Une histoire politique de l'Argentine
      Entretien
      02:40:17
      Une histoire politique de l'Argentine
      Herrera
      Carlos-Miguel

      Ce deuxième entretien est consacré à l'Argentine et à l'histoire politique de ce pays dont Carlos Herrera est originaire. Il nous dresse ici un panorama complet des événements politiques et des

    Avec les mêmes intervenants

    • Une histoire politique de l'Argentine
      Entretien
      02:40:17
      Une histoire politique de l'Argentine
      Herrera
      Carlos-Miguel

      Ce deuxième entretien est consacré à l'Argentine et à l'histoire politique de ce pays dont Carlos Herrera est originaire. Il nous dresse ici un panorama complet des événements politiques et des

    Sur le même thème