Entretien

A la recherche de la langue perdue des pharaons noirs

Réalisation : 12 juin 2007 Mise en ligne : 12 juin 2007
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
    Descriptif

    La particularité du travail de Claude RILLY consiste à relier la philologie classique, les études méroïtiques étant une branche de l'égyptologie, et la description linguistique appliquée à des langues africaines modernes, pour la plupart presque inconnues.

    Claude RILLY est chargé de recherche au LLACAN, où il travaille sur la langue du royaume de Méroé, écrite il y a deux millénaires au nord du Soudan. Il est également docteur en égyptologie et linguistique, Secrétaire du Groupe d'Études Méroïtiques de Paris, Co-rédacteur des Meroitic Newsletters, Membre de la Société Internationale des Études Nubiennes.Site du LLACAN

    Lieu de réalisation
    ESCoM-FMSH, 54 boulevard Raspail, 75006 Paris
    Langue :
    Français
    Crédits
    Elisabeth de PABLO (Réalisation), Richard FILLON (Réalisation), Peter STOCKINGER (Réalisation), FMSH-ESCoM (Production)
    Conditions d'utilisation
    Tous droits réservés.
    Citer cette ressource:
    FMSH. (2007, 12 juin). A la recherche de la langue perdue des pharaons noirs. [Vidéo]. Canal-U. https://www.canal-u.tv/90077. (Consultée le 27 janvier 2022)
    Contacter
    DIPLOMES ET ETUDES

    20 décembre 2003  : Soutenance de doctorat en égyptologie et linguistique sur le sujet « Le méroïtique - données lexicales, grammaticales, position linguistique » sous la direction du Professeur Pascal Vernus, École Pratique des Hautes Études, IV e section (sciences historiques et philologiques), Paris-Sorbonne. Mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité. Prix John Jaffé de la Chancellerie des Universités de Paris (décembre 2004).

    8 juin 2001  : Présentation de la thèse de l’EPHE pour l’obtention du Diplôme de l’École : « Langue et écriture méroïtiques - points acquis, questions ouvertes », sous la direction de M. le Professeur Pascal Vernus (préparée depuis septembre 1997, 914 pages). Obtention du titre d’« élève diplômé de l’É cole Pratique des Hautes Études » avec équivalence du DEA et proposition de publication de cette thèse.

    1997-2001  : Études de démotique sous la direction de M. Michel Chauveau et de linguistique africaine sous la direction de M. Bernard Caron (EPHE IV e section).

    1985 : Obtention du CAPES pratique.

    1983-1985  : Étude de la grammaire égyptienne sous la direction de Bernard Mathieu (Institut d’Égyptologie de Montpellier), actuel directeur de l’Institut Français d’Archéologie Orientale au Caire.

    1983  : Maîtrise de lettres classiques à l’Université de Nantes et du CAPES théorique.

    1980-1981  : Licence de lettres classiques à l’Université de Nantes.

    1978-1980  : Première supérieure au Lycée Louis le Grand, Paris ; admissibilité à Normale Supérieure (Ulm) ; équivalence de DEUG 2 en lettres classiques et histoire. Cours de l’EPHE V e section (enseignement de Jean Yoyotte sur les textes cultuels égyptiens).

    1977-1978  : Lettres Supérieures au Lycée Descartes de Tours ; équivalence de DEUG 1 en lettres classiques et histoire.

    1977  : Baccalauréat section C, mention bien, à Blois (41).



    ACTIVITES PROFESSIONNELLES

    Juillet 2004  : Recrutement au CNRS comme chargé de recherche de 1 e classe dans la section 34 sur un projet intitulé « Vers une traduction de la langue de Méroé », comportant deux volets : la publication du corpus complet des textes avec commentaires et la description linguistique du méroïtique, appuyée sur la comparaison avec les langues apparentées.

    Septembre 2002  : Détachement pour deux ans dans l’équipe du LLACAN (Langage, Langues et Cultures d’Afrique Noire), UMR 8135 du CNRS, avec pour objectif la détermination de la position linguistique du méroïtique et la valorisation des acquis lexicaux et grammaticaux au sein d’une thèse de doctorat.

    1991-2002  : Professeur certifié de lettres classiques au Collège Cachin du Blanc-Mesnil (93), établissement en zone sensible, avec les responsabilités de professeur principal, de coordonnateur des classes audiovisuelles (depuis 1999) et le tutorat de professeurs stagiaires (depuis 1996).

    1985-1991  : Professeur certifié de lettres classiques au Collège Pasteur de Faulquemont (57).

    1983-1985  : Professeur stagiaire au collège Pasteur d’Alès (Gard), puis au collège Feuchères de Nîmes (Gard).

     

    ACTIVITES DE RECHERCHE (hors publications)

    2007 :

    15-16 juin : Invitation aux Journées d’études « oralité et écriture », organisées par Jean-Jacques Glassner (EHESS – Paris ) ; communication sous le titre « De l’égyptien au méroïtique (Soudan ancien) : invention d’une écriture » .

    30 mai /1 er juin : Invitation au Symposium CNWS (Université de Leyde) intitulé « The Idea of Writing: to and fro the Syllabary » ; communication sous le titre « Meroitic Alphasyllabary : a Mixed System » .

    15 Mai  : Conférence invitée à l’Université de Bayreuth (Allemagne) intitulée « The Influence of Meroe on Subsaharan Africa : A Preliminary Study » .

    16 Mars  : Invitation aux Journées d’études CNRS - LAMOP/LLACAN, « Le formatage de la parole dans sa transmission orale et écrite », Campus Haudricourt ; communication intitulée « Emprunts égyptiens en méroïtique (Soudan antique) : questions de graphie et de phonétique ».

    2006 :

    Octobre  : Invitation au Colloque de l’École doctorale de Paris I, « Langue et Histoire », à l’INHA (Paris) ; communication intitulée « Les interprétations historiques de la stèle méroïtique d’Amanirenas à la lumière des récentes découvertes » .

    Septembre  : Participation et communications à la 10 e Conférence d’Études nubiennes à l’Université de Varsovie (Pologne) ; communication dans les Mains Papers, sous le titre « Enemy Brothers. Kinship and Relationship between Meroites and Nubians (Noba) » ; communication secondaire intitulée « Towards a Translation of Meroitic. Prospects and Methods »  ; animation de l’atelier « Languages in the Nubian Kingdoms – Official and Vernacular » .

    Juillet : Invitation au 20 e Congrès international des Africanistes en Allemagne (VAD) à l'Université de Francfort (24-27 juillet), intitulé « Wissen und Wissenschaft in Afrika » ; communication sous le titre « Meroitic literacy : an African interpretation of the Egyptian culture » .

    Juin  : Invitation au Symposium CNWS (Université de Leyde) intitulé « The Idea of Writing: Loanwords in Writing Systems » ; communication sous le titre « Egyptian loanwords in Meroitic : Spelling and Sound Issues » .

    2005  :

    Novembre  : Participation et communication au 13 e Congrès Méga-Tchad consacré aux « Migrations et mobilité spatiale dans le bassin du lac Tchad » à Maroua (Cameroun).

    Mai  : Invitation au Symposium CNWS (Université de Leyde) intitulé « The Idea of Writing: the Use of Polysemy in Writing Systems » ; communication sous le titre « Reducing Polyvalency in Writing Systems : from Egyptian to Meroitic » .

    2004  :

    Septembre  : Organisation du 10 e Congrès international des Études méroïtiques à Paris (1‑4 septembre). Communication orale dans le cadre de la table ronde d’ouverture « La chronologie du Royaume de Méroé, état de la question ». Communications par poster sur la position linguistique du méroïtique et sur les travaux du Groupe d’Etudes méroïtiques de Paris.

    Avril  : Participation à la journée d’études « Les Provinces de l’Empire méroïtique » à l’Université Lille 3 ; communication intitulée « Langues et dialectes dans l’empire méroïtique » .

    Mars  : Participation au congrès « Conference on the Disappearance of Writing Systems » au Keble College d’Oxford (Royaume-Uni) ; communication intitulée « The Last Traces of Meroitic » .

    Février : Participation au 9 e Colloque de Linguistique nilo-saharienne à Khartoum (Soudan) ; communication intitulée « The Linguistic Position of Meroitic » .

    Septembre 2002  : Participation au 10 e Congrès de la Société des Études nubiennes à Rome ; communication intitulée « Palaeographical Evidence for Local Princes in Begrawwiya West ». Admission comme membre de la Société des Études nubiennes.

    2001 - 2003  : Relance et restructuration du Groupe d’Études méroïtiques de Paris.

    12 novembre 2001  : Participation au Colloque « Au fil du Nil » de la fondation Singer-Polignac à Paris : passation officielle par Jean Leclant de la responsabilité des dossiers méroïtiques (Répertoire d’Études Méroïtiques et Meroitic Newsletters) ; Communication intitulée « Les Études méroïtiques ».

    Août 2001  : Participation au 8 e Colloque de linguistique nilo-saharienne à Hambourg ; communication intitulée « The First Traces of Meroitic ».

    Août 2000  : Participation au 9 e Congrès des Études méroïtiques à Munich ; communication intitulée « A New Interpretation of the Royal Name Piankhy ».

    2000-2003  : Édition annuelle des Meroitic Newsletters en collaboration avec Claude Carrier.

    ,

    Publications récentes


    • RILLY, C. Traduire l'intraduisible, la langue perdue et retrouvée de Méroé. in N. Dextreit et V. Rondot, Kerma et Méroé. Cinq conférences d'archéologie soudanaise. Khartoum: Centre culturel fraçais Frédéric Cailliaud/ Section française de la Direction des Antiquités du Soudan, 2006, p. 27-39 (français), 27-38 (en arabe), Fig. 29-10.

     

     

    • RILLY, C. "Administrer", "protéger", "aimer": trois verbes méroïtiques. in P. Boyeldieu et P. Nougayrol, Langues et cultures: terrains d'Afrique - Hommage à France Cloarec-Heiss. Paris-Louvain: Peeters, 2004, p. 263-270. Coll. Afrique et langage n°7.

     

     

     

    • RILLY, C. On n'a pas encore décrypté le méroïtique. Géo Magazine, 2004, no. 308, p. 100.

     

    • RILLY, C. Les graffiti archaïques de Doukki Gel et l'apparition de l'écriture méroïtique. Meroitic Newsletters, 2003, n° 30, p. 41-55, pl. IX-XIII (fig. 41-48).

     

    • RILLY, C. Les inscriptions d'offrandes funéraires: une première clé vers la compréhension du méroïtique. Revue d'Egyptologie, 2003, n° 54, p. 175-182.

     

    • RILLY, C. et J. LECLANT. Lengua y escritura en el reino de Meroe. in S. Sauquet et S. Vilalta, Nubia. El reinos del Nilo en Sudán. Barcelone: Fundacio Caixa de Pensions, 2003, p. 76-79.

     

    • RILLY, C. Récents progrès dans le domaine de la philologie méroïtique. Meroitic Newsletter, 2003, vol. 30, p. 73-77.

     

    • RILLY, C. Les études méroïtiques. in Au fil du Nil, le parcours d'un égyptologue: Jean Leclant. Colloque de la Fondation Singer-Polignac, Paris, 12 novembre 2001. Paris, 2002, p. 95-105.

     

    • RILLY, C. L'obélisque de Méroé. Meroitic Newsletters , 2002, n° 29, p. 95-152 (139 pl. & 169 fig.).

     

    • RILLY, C. Approche comparative de la paléographie et de la chronologie royale de Méroé. Meroitic Newsletters, 2001, n° 28, p. 71-89, 71 tabl., 74 fig.

     

    • RILLY, C. La civilisation de Méroé. Lettre de Clio (Paris), 2001, vol. 46, p. 18-19.

     

    • RILLY, C. The Earliest Traces of Meroitic. in 8th Nilo-Saharan Linguistics Colloquium, Hamburg, 21-25 August 2001, abstracts of papers, 2001, p. 38-39.

     

    • RILLY, C. Une nouvelle interprétation du nom royal Piankhy. Bulletin de l'Institut Français d'Archéologie Orientale, 2001, n° 101, p. 351-368.

     

    • RILLY, C. Deux exemples de décrets amulétiques oraculaires en méroïtique: les ostraca REM 1317/1168 et REM 1319 de Shokan. Meroitic Newsletters, 2000, n° 27, p. 99-118; 112 Tabl.

     

    • RILLY, C. Piankhy, a Meroitic Name? - A New Interpretation. in Ninth International Conference for Meroitic Studies. Munich 24-27 Août 2000 - Abstracts , 2000, p. 15-16.

     

    • RILLY, C. Un problème d'identification sémantique en méroïtique - A propos d'un récent article de Carsten Peust. Göttinger Miszellen, 2000, n° 177, p. 103-111.

     

    • RILLY, C., et al. Répertoire d'Epigraphie Méroïtique. Corpus des Inscriptions publiées, (vol I. II. III.). Paris: Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 2000, 2083 p

    Sur le même thème