Entretien

Stefano Allievi

Réalisation : 31 mai 2016 Mise en ligne : 31 mai 2016
  • document 1 document 2 document 3
  • niveau 1 niveau 2 niveau 3
  • audio 1 audio 2 audio 3
Descriptif

 

Intervenants
Thèmes
Notice
Contacter
Documentation

Stefano Allievi, Ph.D, est professeur de sociologie à l’Université de Padoue. Il est spécialiste des questions de migration, de sociologie des religions et des changements culturels. Il a concentré ses recherches et études sur la présence de l’Islam en Italie et en Europe.


Stefano Allievi, Ph.D., is Professor of Sociology at the University of Padua. He is specialized on migration issues, in sociology of religion and cultural change, and has particularly focused his studies and researches on the presence of Islam in Italy and Europe

,

La séduction du califat : leçons tirées du casItalien


Jevais mettre en avant dans cette présentation plusieurs conséquencespotentielles de la séduction du djihadisme et de la culture de l’Etat Islamiquechez les musulmans de première et seconde génération, ainsi que chez lesItaliens convertis à l’Islam. Ces conséquences émanent de l’observation duparcours des combattants et sympathisants étrangers de l’Etat Islamique enItalie. Après quelques éléments quantitatifs sur la situation italienne, jem’appuierai sur des biographies de combattants étrangers en Italie pouranalyser leur quête d’ordre et de significations, ainsi que l’effet de laséduction propagandiste de l’Etat Islamique sur ces derniers. En particulier,j’analyserai l’efficacité et les limites de l’Islam tel qu’il est utilisé etinterprété par l’Etat Islamique.

J’analyseraiaussi les réactions de la société, des médias et des politiques italiens (lanarrative commune sur l’Islam et le djihadisme, la quête d’un « Molenbeekitalien », etc.), les différents points de vue sur ce phénomène et enfinles réponses apportées, en comparaison avec les autres pays européens.


 
The seduction of the Caliphate : lessons from the Italian case


In this presentation I will propose some considerations on the effects of seduction of IS jihadism and IS ‘culture’, among some first and second generation’s Muslims, and some Italian converts to Islam. These considerations derive from the observation of some trajectories of Italian foreign fighters, IS supporters and sympathizers. After few quantitative elements on the Italian situation, through some biographies of foreign fighters from Italy I will sketch some elements of their quest for meaning and order, and the effects of seduction of the IS propaganda on them. In particular, I will try to analyze the peculiar way of “branding” Islam used by the IS, its efficacy and its limits.I will also analyze the reactions of Italian society, media and politics (the mainstream narratives on Islam and jihadism, the search of the “Italian Molenbeeks”, etc.), and the differences in the way the phenomenon is understood and the responses given to it, compared to other European countries.

Dans la même collection